MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Di] à [Dir] comme Dialypétale, Dilléniales, Diphylle, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diéthylamide de l'acide lysergique (LSD) Biologie. Hallucinogène d’origine naturelle, obtenu des dérivés issus à partir de l’ergot de seigle (parasite du seigle) provoquant des distorsions de la perception visuelle, spatiale et temporelle. Actif à très faible dose, le LSD est ingéré sous forme une substance liquide vendue le plus souvent soit sous forme de papiers buvards imbibés soit sous forme de « micro pointe » (goutte dans une enveloppe gastrosoluble qui rappelle une pointe de crayon) soit encore déposé sur de la gélatine destinés à être avalés (voie orale) mais aussi sous forme de poudre (micro pointes).
Sa consommation peut occasionner crises de panique, angoisse, paranoïa et autres troubles psychiatriques (bad trip), de manière plus ou moins durable (effet de flash-back).
Le terme « LSD » vient de l'allemand « Lysergik Saüre Diethylamide ». Cette substance a été le vingt-cinquième des dérivés de l'acide lysergique obtenus, d'où la désignation fréquente du produit comme « LSD 25 ».
Les termes acide, acid, deeda, blue acid, Hofmann's bicycle, sunshine acid, « D », ghost, ticket, sugar, trip, twenty-five, zen et « big D » font partie de la langue populaire.

Difénacoum Parasitologie. Anticoagulant destiné à lutter contre les rongeurs (particulièrement dangereux pour la faune sauvage) qui provoque des hémorragies mortelles dès la première ingestion.
Il reste présent dans l'organisme durant plusieurs semaines.
Les rapaces sont menacés sachant qu’ils consomment des proies mortes empoisonnées par ce produit.

Diffamation Droit. Allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à la réputation d'une personne physique ou morale.

Diffamatoire Droit. Qui attaque la réputation d'autrui, qui a un caractère de diffamation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Différé de remboursement Économie. Le différé de remboursement correspond à la période, généralement au début de l'emprunt, pendant laquelle l'emprunteur n'a pas à rembourser de capital.

Différence Généralité. Ce qui distingue une chose, une personne d'une autre.

Différence de change Économie. Les différences de change existent lorsqu’une partie de l'activité d'une société a une dimension internationale.
Il s'agit des pertes ou gains de valeurs enregistrés sur des actifs ou des passifs libellés en devises.
Comptablement, les différences de change sont comptabilisées dans le résultat financier.

Différence temporaire Économie. Lorsqu'au bilan, la valeur comptable d’un actif ou d’un passif est différente de sa valeur fiscale, on parle de différence temporaire.
Selon les cas, ces différences temporaires peuvent être sources d’imposition future et donc de passifs d’impôts différés tandis que d’autres peuvent donner lieu à des déductions futures et donc à des actifs d’impôts différés.

Différence temporelle Économie. Au compte de résultat, on parle de différences temporelles lorsque, au moment du passage du résultat comptable au résultat fiscal, une charge a été constatée comptablement, mais que fiscalement elle ne l’est pas encore (participation des salariés par exemple) ou vice versa.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Différenciation Biologie. Processus biologique qui conduit à la spécialisation des cellules qui acquièrent leurs propriétés spécifiques (par exemple la capacité à transmettre l'influx nerveux pour les neurones, à se contracter pour les cellules musculaires).
Elle est accompagnée d’une modification des nouvelles cellules afin d’acquérir des fonctions particulières.
Chez les animaux, le processus est généralement irréversible in vivo tandis que la dédifférenciation de certaines cellules est observée chez les végétaux.
Dans les cultures tissulaires, ce terme est employé pour décrire la formation de différents types de cellules.
Ne pas confondre avec différentiation.

Différenciation Botanique. Évolution morphologique et physiologique d'un œil l'amenant à se développer en dard, bouton, brindille, rameau selon son alimentation en sève.

Différenciation Génétique. Acquisition par une cellule ou un organe de propriétés fonctionnelles.
Processus par lequel une cellule souche acquiert les caractéristiques d'un type cellulaire spécifique.

La différenciation se réalise à différents niveaux: au niveau moléculaire, par l'acquisition de l'aptitude à réaliser certaines synthèses (différenciation biochimique), au niveau cellulaire, par la différenciation des organites (différenciation des plastes), au niveau tissulaire, par l'organisation de tissus spécialisés (tissus de revêtement, tissus conducteurs, tissus de réserve).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Différenciation cellulaire Génétique. Processus biologique par lequel certaines cellules de l’organisme se spécialisent pour donner, au cours de leur multiplication, des cellules du cœur, de l’os, des poumons, du cerveau, etc.
Transition des cellules (par l’activation et la désactivation programmées des gènes nécessaires) d’un tissu de type non-spécialisé, dans lequel les cellules filles sont également indifférenciées, à un type déterminé dans lequel la lignée cellulaire se spécialise pour devenir un tissu ou un organe reconnaissable.
Perte progressive des caractères cytologiques et physiologiques des cellules embryonnaires et acquisition des caractéristiques des cellules adultes, éventuellement liée à la spécialisation.
La différenciation se réalise à différents niveaux : au niveau moléculaire par l'acquisition de l'aptitude à réaliser certaines synthèses (différenciation biochimique), au niveau cellulaire, par la différenciation des organites (différenciation des plastes), au niveau tissulaire, par l'organisation de tissus spécialisés (tissus de revêtement, tissus conducteurs, tissus de réserve).

Différenciation de pousses Botanique. Développement des points de croissance, des feuilles primordiales et des pousses à partir d’une extrémité de pousse, d’un bourgeon axial ou de la surface d’un cal.

Différenciation de prix Économie. Stratégie qui a pour objectif d'optimiser les revenus de l'entreprise en pratiquant une politique de prix différenciés (prix différents pour un même produit ou service selon les clientèles cibles) et en s'appuyant sur un système de prévisions, de manière à moduler les prix pour jouer à la fois sur l'offre et sur la demande.
L'idée principale est qu'une vente rapporte de l'argent immédiatement, mais qu'elle est en compétition avec d'autres ventes possibles dans l'avenir, lesquelles pourraient se révéler beaucoup plus rentables. Pour calculer l'opportunité de chaque vente immédiate au regard de ventes futures probables, il est indispensable de prévoir la demande de chaque groupe de clients.
Ces prévisions permettront, notamment, de réserver un quota pour des clients auxquels on veut toujours garder une place disponible.

Différenciation des cellules souches Génétique. Processus selon lequel les cellules souches peuvent devenir un type particulier de cellules. La différenciation s'amorce lorsque les cellules souches sont exposées à certains signaux biochimiques, soit physiologiques, soit expérimentaux. Les signaux biochimiques envoyés dans différentes parties de l'organisme incitent les cellules souches à se transformer en cellules d'un type spécifiquement requis à cet endroit.

Toutes les cellules souches ont la capacité de se différencier mais à différents degrés :
- les cellules souches totipotentes peuvent devenir toute cellule du corps humain.
- les cellules souches pluripotentes peuvent devenir presque n'importe quelle cellule du corps humain mais sont incapables de devenir des cellules placentaires nécessaires au développement du fœtus dans l'utérus humain.
- les cellules souches multipotentes ne peuvent devenir qu'un certain type de cellules, par exemples des cellules sanguines.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Différend Droit. Désaccord sur des points précis entre des individus ou des groupes.

Différentiation Biologie. Le terme différentiation, appliqué à un embryon, est le processus qui permet l'acquisition des caractéristiques cellulaires individuelles, comme dans la diversification progressive.
Ne pas confondre avec différenciation.

Différentiel Agronomie. Organe situé entre la sortie de boîte de vitesses et les arbres des roues motrices, ayant pour rôle de permettre à ces dernières de tourner à des vitesses différentes lors d'un virage.
Le différentiel assure trois fonctions indépendantes les unes des autres qui pourraient faire l'objet d'organes séparés.
La principale fonction, qui explique le nom de l'organe, est l'effet différentiel (partage de la puissance du moteur) dans l'entraînement des roues motrices.
La deuxième fonction consiste à assurer une réduction de vitesse de rotation pour accorder la vitesse du vilebrequin du moteur et celle des arbres des roues motrices; jusqu'à ce jour, ce problème a été résolu avec un seul engrenage appelé « couple réducteur ».
La troisième fonction n'existe pas dans tous les types de transmissions automobiles. Elle apparaît lorsque l'arbre de transmission est perpendiculaire aux arbres de roue : c'est le renvoi d'angle, qui se fait le plus souvent par un engrenage conique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Différentiel Économie. Différence entre deux quantités, par exemple différence entre un coût de revient et un prix de vente, entre le cours acheteur et le cours vendeur d'une monnaie, d'un titre ou d'une marchandise, entre le cours du change à terme et le cours au comptant d'une monnaie, entre le taux d'intérêt demandé par un établissement financier à ses clients et le taux auquel celui-ci place son argent, ou encore entre le prix d'offre et le prix de souscription par le preneur ferme dans une opération de placement de titres auprès du public.
On dit aussi écart.

Différentiel Géologie. Qualifie toute forme d'ablation guidée par l'inégale résistance des roches.

Différentiel Gestion. Se dit du changement qui intervient dans les coûts, les charges, les produits, les bénéfices, la trésorerie, le capital investi, etc., si l'entreprise produit ou vend une ou plusieurs unités de plus, si elle exploite un nouveau secteur d'activité, si elle accepte une commande spéciale, si elle réalise un projet, etc.

Différentiel de sélection Biologie. Différence entre la moyenne des individus choisis pour être parents et la moyenne de la population globale; il représente la supériorité moyenne des parents sélectionnés; généralement abrégé par « S ».
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diffluent Cryptogamie. Qui s'altère et s'écoule de tous côtés.
On dit aussi déliquescent.

Diffracté Botanique. Divisé, éclaté, craquelé.

Diffraction Physique. Modification du trajet d'une onde lorsqu'elle passe à proximité d'un obstacle ou à travers une ouverture de dimensions inférieures à sa longueur d’onde.
Phénomène par lequel les rayons lumineux issus d'une source ponctuelle sont déviés de leur trajectoire rectiligne lorsqu'ils rasent les bords d'un obstacle opaque.
Phénomène d'optique affectant l'observation d'une image à travers un instrument et dû au caractère ondulatoire de la lumière.

Diffraction des rayons X Géologie. Technique qui permet d'étudier la structure cristalline d'un minéral en exposant le cristal à des rayons X et en observant le motif qui se dessine.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diffus Agronomie. Sans limite précise, disséminé, étendu.

Diffus Arboriculture. Se dit des branches et des rameaux lorsqu’ils sont lâches, étalés, sans ordre apparent, dans toutes les directions.
Par opposition à un port compact.

Diffus Botanique. Étalé horizontalement, lâchement et sans ordre.

Diffuseur d'air Biologie. Dispositif qui introduit dans un bioréacteur, de l'air sous forme de fines bulles.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diffusion Agronomie. Action de se répandre de manière à atteindre un état uniforme ; résultat de cette action.

Diffusion Biologie. Mouvement spontané des molécules en réponse à l’établissement d’un gradient de concentration.
Action d'une substance qui se répand, comme le transfert de gaz entre les feuilles de plantes aquatiques et l'eau ou comme la dispersion et la réflexion de rayons par la vapeur d'eau, les nuages et d'autres gaz atmosphériques.

Diffusion Physique. Phénomène physique relié au mouvement des atomes amenant les molécules ou les atomes présents dans un milieu à haute concentration à se déplacer vers un milieu de basse concentration.
Phénomène qui se produit lorsque deux corps sont en présence et qu'il existe un gradient de concentration entre eux : les atomes de l'un pénètrent alors dans l'autre, selon le signe du gradient.
La diffusion peut survenir quand le milieu de propagation manque d'homogénéité ou quand l'onde traverse une surface rugueuse.
La diffusion est, avec l'absorption, la principale cause de l'affaiblissement.
Dans le cas de la lumière, renvoi, dans toutes les directions, de la lumière qui frappe la surface d'un corps. On l'appelle aussi réflexion diffuse, laquelle diffère de la diffusion ordinaire en ce que la direction des radiations diffusées n'est pas liée à celle des radiations incidentes.
Il ne faut pas confondre la diffusion et la dispersion.

Diffusion facilitée Biologie. Transport passif d'une molécule grâce à un transporteur membranaire spécifique.
Le transport du glucose dans les érythrocytes à l'aide du transporteur GLUT-1 est un exemple de transport par diffusion facilitée.

Diffusion simple Biologie. Transport passif d'une molécule sans l'aide d'un transporteur membranaire spécifique.
Le transport de l'oxygène et du gaz carbonique (CO2) au travers d'une membrane est un exemple de transport par diffusion simple.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Digérer Biologie. Élaborer dans l’estomac ce qu’on a mangé pour le transformer en chyme.

Digérer Génétique. Traiter des molécules d’ADN par une ou plusieurs endonucléases de restriction en vue de les cliver en fragments plus petits.

Digestat Écologie. Résidus, ou déchets digérés, issus de la méthanisation des déchets organiques.
Le digestat est constitué de bactéries excédentaires, matières organiques non dégradées et matières minéralisées. Après traitement il peut être utilisé comme compost.

Digesteur Biologie. Enceinte dans laquelle est réalisée une fermentation, tendant à obtenir des produits biodégradés, ou simplement à masse moléculaire plus faible.

Digesteur Écologie. Cuve étanche, horizontale ou verticale, dans laquelle on procède à la fermentation anaérobie de matière organique pour produire du biogaz.
Il existe des digesteurs en continu, et des digesteurs en discontinu.
La digestion préalable des boues et des déchets avant incinération permet :
- la réduction des quantités à déshydrater, incinérer.
- la réduction des quantités d’eau à évaporer (économie d’énergie)
- la réduction du volume des fumées.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 10:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Digestif Biologie. Substance qui aide à la digestion en facilitant le travail de l’estomac.

Digestibilité iléale standardisée DIS Biologie. Rapport entre les protéines (ou acides aminés) absorbées au niveau intestinal et les protéines (ou acides aminés) ingérées.

Digestion Biologie. Action des enzymes intracellulaires destinée à l'assimilation cellulaire d'un nutriment.
Processus selon lequel les molécules organiques se dégradent en molécules plus simples.
Processus au cours duquel les aliments sont dégradés dans l'appareil digestif, pour être transformés en substances simples qui peuvent, grâce à un phénomène d'absorption, passer dans la circulation sanguine.
Cette digestion est anaérobie si la décomposition produit du gaz en l'absence d'air.

Digestion Écologie. Stabilisation, par un procédé biologique, de la matière organique d'une boue, normalement en milieu anaérobique.
Minéralisation des boues et déchets organiques par fermentation anaérobie s'accompagnant, en particulier, de la production de gaz méthane (méthanisation).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Digestion anaérobie Biologie. La digestion anaérobie est un procédé qui intervient naturellement et où le produit de la biomasse est décomposé ou digéré, par des bactéries dans un milieu sans air. Ce type de fermentation, naturellement présente dans les terrains d´enfouissement, permet de traiter une partie des eaux usées en milieu urbain, ainsi que d´autres eaux usées en milieu industriel.
Plus récemment, la digestion anaérobie a fait son apparition dans les exploitations agricoles pour le traitement du fumier, des déjections animales et d´autres résidus agricoles. Les bactéries anaérobies produisent du biogaz riche en méthane qui peut être transformé en chaleur et en électricité ou purifié et vendu à un gazoduc.

Digestion complète Génétique. Traitement d’une préparation d’ADN avec une endonucléase de restriction pour une durée suffisante, de sorte que tous les sites cibles potentiels dans cet ADN soient clivés.
Par opposition à digestion partielle.

Digestion partielle Génétique. Réaction incomplète entre une enzyme de restriction et l’ADN, de sorte une partie seulement des sites de coupures soient clivés.
Les digestions partielles sont souvent effectuées pour donner une collection de fragments d’ADN chevauchants utilisés dans la construction d’une banque génétique. Synonyme: digestion incomplète.
Par opposition à digestion complète.
On dit aussi digestion incomplète.

Digitabuphiliste Généralité. Collectionneur de dés à coudre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Digital Agronomie. Qui appartient, qui a rapport aux doigts.

Digitale Horticulture. Plante de la famille des Scrofulariacées, originaire d'Europe, d'Afrique du nord-ouest et d'Asie occidentale et centrale dont la fleur en longs épis pourpres ressemble quelque peu à un doigt de gant.
On peut citer Digitalis purpurea ou digitale pourpre, la plus grande des digitales, Digitalis lutea ou digitale jaune, Digitalis grandiflora (D. ambigua) ou digitale à grandes fleurs

Digitaline Biologie. Alcaloïde de la digitale C36H56O14, stimulant cardiaque et un diurétique puissant utilisé dans le traitement de l'insuffisance cardiaque.

Digitation Botanique. Mode de ramification des feuilles où les folioles partent d'un même point, et sont disposées au sommet du pétiole comme les doigts de la main étalée.
Exemple : Cannabis sativa
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 11:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Digitée Botanique. Se dit d'un organe (feuille, bractée, inflorescence) dont les éléments constitutifs (folioles, pédoncules) partent d'un même point à la manière des doigts d'une main ouverte.
Exemple : feuille de marronnier Castanea sativa
On dit aussi palmée.

Digitiforme Botanique. Se dit d'un organe en forme de doigt.

Digitigrade Agronomie. Animal vertébré dont les doigts servent de surface d’appui au sol.

Digon Agronomie. Fer barbelé servant à harponner les poissons plats.

Désigne aussi un bâton qui porte une flamme ou un pavillon, et qu'on attache au bout d'une vergne.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Jeu Fév 11, 2010 11:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Digue Agronomie. Construction linéaire le plus souvent parallèle au trait de côte et ayant pour finalité :
- soit de protéger des terres submersibles, dans ce cas la digue doit être étanche ;
- soit de créer des eaux calmes dans un port ou de protéger indirectement la côte (brise-lames).
Les digues sont souvent fabriquées avec des pierres et de la terre compactée.

Digynie Génétique. Triploïdie par non expulsion du deuxième globule polaire et fécondation par un spermatozoïde.

Di-haploïde Biologie. Individu issu d’un haploïde doublé.

Di-hybride Biologie. Individu hétérozygote pour deux paires d’allèles; descendant d’un croisement entre parents homozygotes différents à deux loci.

Di-hybridisme Botanique. Croisement de deux variétés différant par deux caractères héréditaires.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |