MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Dis] à [Dz] comme Disposer, Drageonnage, Drupe, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 11:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dracaenacées Taxonomie. Famille de plantes dicotylédones, ordre des Liliales qui comprend 2 genres : Dracaena et Sansevieria.
Certaines espèces sont cultivées comme plantes ornementales.

Classiquement, les Dracaenacées pouvaient aussi former selon les différentes classifications, une sous-famille des Liliacées, des Asparagacées, ou des Agavacées, voire ne pas constituer un clade distinct.
Les Sansevieria pouvaient aussi parfois former une famille distincte : celle des Sansévériacées.

La classification phylogénétique APG II (2003) intègre les Dracaenacées dans la famille des Ruscacées.

Drache Climatologie. En Belgique et dans le Nord de la France, pluie battante, averse.

Dragage Agronomie. Fait de prélever du sédiment sur le fond d’un fleuve, d’une rivière ou de la mer à l’aide d’une drague, soit pour étudier un échantillon de sédiment, soit pour dégager un chenal navigable (création ou entretien).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 11:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dragée Agronomie. Mélange de graines tels que pois, vesces, fèves, lentilles, semées afin d'obtenir du fourrage ou qu’on laisse croître en herbe pour les donner aux chevaux.
On dit aussi farrago.

Dragée Biologie. Comprimé non sécable enrobé de sucre.
Médicament résultant de l'enrobage d'un principe actif par une couche compacte et adhérente de sucre, dans le dessein de faciliter l'absorption ou d'en dissimuler le goût.
Le pelliculage ne peut être réalisé qu'avec du sucre.

Dragée Généralité. Confiserie composée traditionnellement d'une amande enrobée de sucre fin durci et poli, blanc ou coloré.
L'amande est parfois remplacée par une noisette ou une pistache, de la pâte d'amande, du chocolat ou de la liqueur.

Par analogie, menu plomb dont on se sert pour tirer les oiseaux.

Dragée Géologie. Petit galet, le plus souvent de quartz, bien roulé, ayant l'aspect d'une dragée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drageon Botanique. Jeune pousse produite à la base d’une plante ; rameau naissant de bourgeons situés sur les racines ; pousse qui émerge d'une racine souterraine, qui, une fois détachée, donne une tige permettant la multiplication de la plante.
Tige issue d'un bourgeon adventif racinaire, à la base d'une plante dont il assure la propagation.
Tige souterraine partant de la souche d'une plante et produisant une pousse aérienne, elle-même généralement pourvue de racines.
Les drageons doivent être supprimés pour toutes les plantes greffées.
On dit aussi rejet.

Drageonnage Horticulture. Utilisation, pour obtenir un nouveau pied d'un végétal, de tiges issues de bourgeons adventifs situés sur les racines.
Type de propagation végétative où les bourgeons latéraux se développent pour former un individu qui est un clone du parent.
On dit aussi drageonnement.

Drageonnant Botanique. Se dit d’un végétal qui produit des drageons c’est-à-dire des tiges prenant naissance sur une racine souterraine ; qui se multiplie au moyen de drageons.

Drageonner Horticulture. Couper la racine qui porte le drageon et la planter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drague Agronomie. Machine utilisée pour enlever la boue et les débris du fond d'une rivière ou de la mer.

Instrument composé d'une armature métallique et d'une poche réceptrice servant à racler le fond de la mer pour récolter des coquillages (moules, pétoncles, huîtres, etc.).

Draille Agronomie. Chemin utilisé autrefois par les troupeaux transhumants, qui suivait, le plus souvent, les lignes de crêtes.

Drain Agronomie. Fossé ouvert ou conduit souterrain destiné à évacuer l'eau en excès d'un sol trop humide.
Les drains souterrains sont réalisés le plus souvent avec des tuyaux en poterie non jointifs ou des tuyaux en matière plastique perforés.
Canalisation souterraine qui permet la pénétration et l'évacuation de l'eau en excès dans le sol.
Tout conduit non étanche, collecteur d'eau souterraine par gravité, imposant des niveaux rabattus (potentiels) constants, dans lequel l'eau s'écoule avec ou sans surface libre (tranchée, galerie, canalisation enterrée, puits ou forage).
Canalisation non étanche, au moins en la partie supérieure, disposée à faible profondeur dans un sol pour recueillir les eaux d'infiltration.

Drain Biologie. Tube souple ou rigide, en caoutchouc, matière plastique, métal, etc., servant à évacuer d'une plaie les liquides pathologiques.
Tube de caoutchouc ou de matière plastique stérilisé, muni d'ouvertures latérales (drain fenêtré) ou non, permettant l'évacuation progressive au fur et à mesure de leur production, des liquides physiologiques ou pathologiques, susceptibles de s'accumuler dans une cavité.
On distingue, en pratique :
- les drains sans aspiration qui fonctionnent par gravité ou capillarité et qui se présentent sous forme de tubes simples en caoutchouc ou en matière plastique (polyvinyle, polyamides, silicone) parfois associés à des mèches de gaze incluses dans les tubes (drain de Barraya) ou entourées de lames en cellophane ou en caoutchouc mince (drain cigarette, drain de Penrose) ;
- les drains avec aspiration qui fonctionnent par dépression et augmentent l'efficacité du drainage dont les principaux sont le drain de Redon-Jost : tube fin de polyvinyle percé de trous relié à un flacon où le vide a été préalablement effectué ; le drain de Babcock comprenant un tube externe et un tube interne entre lesquels circule un courant d'air ; le drain de Chaffin utilisant le même principe, mais où les deux tubes sont reliés en U.
Le drainage de la vessie se fait par des drains portant le nom de « sonde ».

Drain Sylviculture. Fossé, ou tranchée, partiellement rempli de grosses pierres et recouvert de terre, de broussailles, etc. destiné à l'écoulement des eaux dans un terrain trop humide.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drain périmétrique Agronomie. La mise en place d'un système de drainage au périmètre des fondations constitue la première stratégie pour éliminer les problèmes de sous-sol humide.
Les drains périmétriques doivent avoir un diamètre minimum de 4 po (100 mm), être enveloppé d'une membrane géotextile retenant le sable et les parties "fines" des terrains, et être recouverts sur le côté et sur le dessus par au moins 6 po (150 mm) de pierres concassées.
Par ailleurs, la partie supérieure du drain doit se situer au-dessous de la sous-face de la dalle de sous-sol mais il est recommandé d'installer le drain à la base des semelles.
Ils doivent conduire l'eau captée vers un égout, un fossé ou un puits perdu.
On dit aussi drain français, au Canada.

Drainage Agronomie. Opération qui consiste à collecter et évacuer, notamment au moyen de fossés ou de drains, des eaux présentes en excédent dans le sol et le sous-sol.
Technique consistant en la création de galeries moulées dans un sol plastique suffisamment stable et débouchant dans un fossé (ou une tranchée) drainant très perméable.
Assainissement d'un sol humide par écoulement de son eau de surface et d'infiltration au moyen de rigoles souterraines, de fossés ou de drains (drains, collecteurs, émissaire).

Le degré de drainage d'un sol est en corrélation avec un grand nombre de facteurs.
Il est influencé par la texture, la structure et l'épaisseur du sol. En outre, il varie saisonnièrement sous l'effet des précipitations et/ou du ruissellement.
Dans le cas du drainage naturel, l'eau en excès s'écoule des champs vers les lacs, les marécages, les fleuves et les rivières. Dans un système artificiel, l'excès d'eau souterraine ou de surface est éliminé par des conduits souterrains ou en surface qui peuvent être artificiels ou naturels.
Le plus souvent il est exprimé qualitativement : sols très mal drainés, sols excessivement drainés.

Drainage Horticulture. Méthode de traitement des collections liquides, consistant à favoriser l'écoulement continu au moyen d'un drain, d'une mèche.
Le drainage s'applique aux plantes qui sont en conteneurs.
On garnit le fond des conteneurs ou des pots avec des débris de brique ou de petites pierres, afin que l'eau d'arrosage puisse s'écouler facilement par l'orifice situé au fond des conteneurs.

Drainage agricole Agronomie. Ensemble des opérations ayant pour objectif la suppression des excès d'eau ou de sels à l'échelle de la parcelle agricole.
On l'entreprend sur un sol naturellement humide et dont le sous-sol n'a pas d'écoulement.
On opère le drainage au moyen de rigoles, en plein air, ou bien par des tuyaux spéciaux placés dans le sol à une certaine profondeur et qui reçoivent les écoulements d'eaux pour les conduire dans un fossé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drainage de surface Agronomie. Il vise à éliminer toutes les accumulations d’eau à la surface ainsi que l’écoulement hypodermique dans un délai raisonnable pour les plantes (moins de 24 heures).
Il a aussi comme objectifs :
- de répartir uniformément les précipitations et favoriser leur infiltration, pour apporter l’eau utile aux plantes,
- d’évacuer l’eau de ruissellement et hypodermique, par des pentes adéquates vers les structures hydro-agricoles (réseau hydraulique), sans toutefois causer l’érosion,
- d’éliminer les petites dépressions et irrégularités de la surface du sol qui créent des zones humides néfastes aux cultures, récupérer des surfaces non productives
- causer le moins d’inconvénients aux opérations culturales et à la machinerie agricole,
- permettre l’entrée plus rapide et améliorer les conditions de récoltes au champ
- augmenter les rendements des cultures.

Les zones dépressionnaires sont des cuvettes qui recueillent l’eau des environs. Elles demeurent ainsi plus humides au printemps et lors des pluies d’été et d’automne. Elles ont pour conséquence, entre autres, de retarder la date d’entrée au champ, de diminuer les rendements et de rendre plus difficile la réalisation des récoltes tardives. Très souvent, les sols de ces cuvettes seront compactés puisqu’ils sont travaillés en conditions trop humides. Le problème original s’en trouve accru, puisque la compaction diminue la perméabilité au sol. C’est pourquoi la zone humide tend à s’agrandir.

L’observation du relief permet parfois de localiser facilement les zones de dépression. La carte topographique avec ces cotes de niveau permettra de confirmer les observations sur le terrain. Cependant, lorsque les pentes sont très faibles, il y a risque de confondre une cuvette authentique avec une zone de résurgence.
Contrairement au drainage souterrain, la plupart des champs requièrent de l’aménagement de surface.

Le remplissage des cuvettes est parfois possible, mais celles de plus grande dimension posent souvent des difficultés en raison des déplacements importants de terre que cela implique et du résultat souvent insatisfaisant qui en résulte. En effet, il peut en résulter une dépression moins profonde, mais plus grande que la première. Parfois, cette dépression sera suffisamment nivelée pour que la percolation suffise à éliminer l’eau. Ces vastes dépressions peu profondes permettront la production de cultures annuelles avec un minimum de pertes de rendement si la structure du sol est suffisamment bonne pour assurer une bonne percolation. Par contre, ces aménagements seront souvent problématiques pour les cultures hivernales telle la luzerne qui aoûtera très mal en ces endroits ou qui sera détruite par la glace qui se formera lors des dégels hivernaux.
Lorsqu’il n’est pas possible ou trop dispendieux de combler une dépression, il faut alors concentrer l’eau en un point et évacuer celle-ci par une rigole d’interception ou à l’aide d’un système de captage tel que avaloir et/ou tranchée.

Drainage souterrain Agronomie. Technique d’assainissement qui a pour but d’évacuer l’eau gravitaire du le sol et d’abaisser la nappe phréatique à un niveau optimal pour la croissance des plantes.
Il permet :
- de travailler le sol dans de meilleures conditions,
- d’améliorer la structure du sol,
- de développer un meilleur système racinaire des plantes,
une meilleure assimilation des engrais par les plantes,
- d’ensemencer plus tôt au printemps,
- de récolter dans de bonnes conditions et d’améliorer l’efficacité des machineries.

La hauteur de la nappe phréatique d’un sol, varie avec la saison. Elle est généralement près de la surface tôt au printemps et tard à l’automne et descend considérablement au cours des mois d’été. On observe sa profondeur en creusant un trou dans le sol et en observant la profondeur à laquelle l’eau se stabilise. Dans les sols sableux, l’équilibre est atteint rapidement alors qu’il faut parfois attendre plusieurs heures (parfois une journée) dans les sols argileux peu perméable. Il faut toujours s’assurer de la provenance de l’eau qui se retrouvera éventuellement dans le fond du trou. Il est en effet possible que celui-ci se remplisse à partir d’écoulement superficiel, notamment par l’écoulement hypodermique que l’on observe souvent au bas de la couche de labour. Cette eau pourrait remplir partiellement le trou sans que la nappe phréatique soit en cause. Il faut donc observer le profil pendant quelques minutes afin de s’assurer que l’eau provient bien de la base du profil et non de sa partie supérieure.

En pratique, on devrait réaliser du drainage souterrain lorsque la nappe phréatique se situe dans l’année à moins de 0,7 mètre de la surface du sol. On peut utiliser du drain agricole avec ou sans filtre selon le type des sols. Une étude de sol est requise soit une analyse granulométrique pour savoir si un filtre est nécessaire et le type à choisir. Des tests de perméabilité sont aussi recommandés pour calculer l’écartement des drains.
Il faut noter que certains sols ne peuvent pas être drainés par des drains agricoles, puisqu’ils sont peu profonds (présence de roc, ou lors d’un changement textural à moins de 1 mètre de la surface) et/ou parce que leurs perméabilités sont trop faibles (< 0,1 mètre par jour). Le drainage souterrain n’est alors pas rentable, puisqu’il faudrait poser des latéraux très rapprochées. Il faudra dans ces cas, planifier un réseau hydraulique, comprenant des fossés de 1 mètre entre les planches, des rigoles d’interceptions avec ou sans puits filtrants dans des endroits stratégiques et un drainage de surface permettant d’égoutter les champs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drainant Agronomie. Ce dit d’un sol qui évacue rapidement son excès d’eau. Il n’est donc pas asphyxiant.
C’est une qualité.

Drainé Horticulture. Se dit d’un sol (substrat) ou support où l'eau ne stagne pas.

Drainer Agronomie. Placer un conduit souterrain pour l'évacuation des eaux dans un terrain trop humide.
Faciliter l'écoulement de l'excès d'eau d'un sol ; placer un conduit souterrain pour l'évacuation des eaux dans un terrain trop humide.
Cet excès d'eau peut être canalisé au moyen de fosses ou de tubes percés (les drains).
On parle de sol naturellement drainant lorsque l'écoulement de l'excès d'eau se fait tout seul.

Drainer Économie. Faire affluer des capitaux dans une banque, dans une caisse.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dramatique Généralité. Se dit de ce qui est conçu pour le théâtre ou qui a rapport avec cet art.
Grave et tragique ; qui est de la nature d’une catastrophe ; qui est propre à exciter une émotion profonde, à inspirer la pitié, en parlant d’un événement ou d’une action de la vie réelle.
Aussi, nom donné elliptiquement et substantivement à une émission dramatique de la télévision, que celle-ci soit effectivement dramatique ou qu'elle soit, paradoxalement comique.

Dranet Agronomie. Engin servant à la pêche de la crevette (grise) en baie du Mont Saint-Michel.
Il est constitué par un filet tendu entre deux perches de 2,50 m de long, munies à leurs extrémités de patins permettant de le faire glisser sur les fonds sablo-vaseux. L’ouverture des perches est assurée par une traverse en bois.
Le pêcheur, immergé jusqu’à la ceinture, pousse l’engin devant lui avec ses hanches.
On dit aussi bichette.

Draperie Biologie. Concrétion fine se développant à partir d'une paroi verticale ou inclinée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drastique Biologie. Se dit de remède très énergique, spécialement de certains purgatifs à action particulièrement énergique qui agissent en irritant la muqueuse intestinale, provoquant des sécrétions abondantes et déclenchant des selles nombreuses et liquides.
Les drastiques sont des produits d'origine végétale comme le ricin ou l'aloès.

Drastique Généralité. D'une rigueur contraignante, puissant, efficace, sévère, draconien, énergique, extrêmement rigoureux.

Drave Sylviculture. Au Canada, transport du bois par voie d'eau soit en vrac sur un petit cours d'eau, soit réuni en radeaux qu'il faut « draver », soit regroupé en trains tirés par un remorqueur.
Dans certains endroits, les billes sont déposées sur la glace et descendent le cours d'eau au moment de la débâcle.
La drave se fait au temps où les cours d'eau sont en crue.
En France, on dit flottage.

Dravite Géologie. Variété de tourmaline (NaMg3), à cristallisation rhomboédrique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drawback Économie. Régime douanier qui permet, pour des marchandises étrangères réexportées soit en l'état, soit après transformation ou incorporation dans un autre produit, d'accorder le remboursement total ou partiel des droits de douane ou taxes qu'elles ont supportés lors de leur importation.
On dit aussi rembours.

Drège Agronomie. Grand filet pour la pêche au fond de la mer.
Pêche qui se fait avec ce filet.

Désigne aussi un peigne de fer servant à séparer la graine de lin d’avec ses tiges.

Drenser Agronomie. Pousser son cri, en parlant du cygne sauvage Cygnus cygnus (le cygne domestique, Cygnus olor, est muet ou glousse faiblement).
On dit aussi trompetter, drensiter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dressé Botanique. Se dit de la tige et des rameaux lorsqu’ils s’élèvent verticalement.
Qualifie un ovule droit, avec son funicule à la base.

Dressé Cryptogamie. Qui s'élève perpendiculairement à son support.
Se dit de divers éléments (poils, squamules, écailles, etc.) et aussi du carpophore vertical par opposition à couché.

Dreissene Agronomie. Moule d’eau douce Dreissena polymorpha à valves zébrées, originaire d’Europe centrale.

Dresser Horticulture. Travailler la terre pour l'égaliser et l'aplanir.
Niveler un terrain avant de le mettre en culture en éliminant les cailloux et autres objets.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Drisse Agronomie. Cordage qui sert à hisser une vergue, une voile, un pavillon, etc., à bord des voiliers.

Driver Agronomie. Personne dont le métier est de conduire un sulky dans une course de trot attelé.
On dit aussi conducteur.

Driver Horticulture. Au golf, club (bâton) utilisé pour les coups les plus long.
On dit aussi bois.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Droit Botanique. Qualifie un organe qui ne présente pas de courbure.
Une branche peut être droite sans être verticale.

Droit Cryptogamie. Se dit d’une marge qui n'est ni incurvée ni relevée.

Droit Droit. Ensemble des règles en vigueur dans une société donnée, qui sont sanctionnées, au besoin, par une autorité juridictionnelle.

Droit antidumping Économie. Droit d’importation supplémentaire imposé par un pays lorsqu’il y a dumping de produits importés et que ces importations causent un préjudice à l’industrie du pays importateur.
Il est en général égal à la différence entre le prix à l’exportation des marchandises et leur valeur normale.

Droit au bail Économie. Le droit au bail est l'équivalent d'un ticket d'entrée dont une société doit s'affranchir afin d'avoir le droit de jouir et de louer un lieu où la société pourra développer toute ou partie de son activité.
Le droit au bail est donc un actif dit incorporel qu'il convient d'intégrer dans la méthode patrimoniale d'évaluation de la société. Il est en effet égal à la somme actualisée des différences entre le loyer au prix du marché et le loyer effectivement payé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Droit d'agrément Économie. La clause d'agrément inscrite dans les statuts d'une société permet d'éviter la présence d'un associé jugé indésirable.
Cette clause est fréquente dans les sociétés familiales ou dans celles dont l'équilibre entre actionnaires est fragile.
Techniquement, la clause d'agrément implique que tout associé doit solliciter l'agrément de la société avant toute cession d'actions.
En cas de refus d'agrément, le conseil d'administration, le directoire, ou les gérants sont tenus de racheter ou faire racheter par un actionnaire, la société ou un tiers, les actions ou parts sociales dans le délai requis, faute de quoi l'actionnaire cédant peut réaliser la cession initialement prévue.

Droit d'attribution Économie. Droit de participer à une augmentation de capital réalisée à titre gratuit, par exemple par incorporation de réserves.
Ce droit est coté pendant la durée de l'opération lorsqu'elle concerne les sociétés cotées.

Droit de délaissement Droit. Droit donné à un propriétaire foncier, dans certains périmètres et sous certaines conditions, de mettre en demeure une collectivité publique d'acquérir ce terrain.

Droit de garde Économie. Rémunération perçue par un intermédiaire financier (agent de change, banque) pour assurer la garde et le service des titres (paiement des coupons ou des dividendes, suivi des opérations sur titres, etc.) qu'il détient pour le compte de ses clients.

Droit de l’obtenteur d’une variété (PBR) Droit. Protection légale d’une nouvelle variété végétale accordée à l’obtenteur d’une variété ou à son successeur en titre.
L’effet du PBR est qu’une autorisation antérieure est requise avant que le matériel puisse être utilisé à des fins commerciales.
Abréviation: PBR pour plant breeders’ rights.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2010 12:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Droit de préemption Économie. Droit reconnu à une personne privée ou à une personne publique de se substituer à l'acquéreur d'un bien mis en vente par son propriétaire.
C'est un droit d'achat prioritaire qui permet à son titulaire d'évincer tout acquéreur éventuel d'un bien aliéné.
Ce droit de priorité peut résulter de la loi ou de la convention. Dans ce dernier cas, il est issu d'un pacte de préférence.

Proche de la clause d'agrément, la clause de préemption permet soit à une catégorie d'actionnaires, soit à tous les actionnaires, de se porter acquéreurs en priorité d'actions en vente. Cette clause répond au désir des associés existants d'augmenter leur participation dans la société ou de maîtriser l'évolution du capital. La répartition des actions préemptées peut être décidée par le conseil d'administration, le président, ou toute autre personne désignée par les intéressés.

Droit de propriété Droit. Droit détenu par une personne physique ou morale sur un bien. Il a été en particulier théorisé à partir du XVIe-XVIIe siècle avec des auteurs comme Thomas Hobbes, John Locke ou David Hume.
La mise en place d’un système de droits de propriété clairs et effectifs a été étudiée par de nombreux économistes et est l’une des principales explications du développement occidental selon les travaux de Douglas North, Robert Barro ou Hernando de Soto.

Matériellement un droit de propriété se manifeste par un titre de propriété, qui peut être vendu, prêté, gagé comme n’importe quel actif.
Ainsi, une action est une certaine forme de titre de propriété dans une entreprise.

Droit de propriété intellectuelle (IPR) Droit. Cadre légal, comprenant le brevetage et la protection des variétés végétales, par lequel les inventeurs contrôlent l'application commerciale de leur travail.
Les droits de propriété intellectuelle se présentent sous cinq formes principales: brevets, droits des phytogénéticiens, droits d'auteur, marques de commerce et secrets de fabrication.
Abréviation: IPR pour intellectual property rights.

Droit des agriculteurs Droit. Reconnaissance des agriculteurs (présents, passés et futurs) comme innovateurs agricoles in situ qui, collectivement, conservent et mettent au point des ressources phytogénétiques partout dans le monde. À ce titre, les agriculteurs sont reconnus comme des innovateurs ayant droit à la reconnaissance de leur intégrité intellectuelle et à une rétribution lorsque leurs innovations sont commercialisées.

Droits reconnus pour la première fois par la résolution 5 de la conférence de la FAO de 1989 comme « droits résultants des contributions passées, présentes et futures des agriculteurs à la conservation, à l’amélioration et à la disponibilité des ressources génétiques végétales » ; cet article a été adopté par l’ « Accord international sur les ressources génétiques végétales »,
Dans le « Traité international sur les ressources génétiques végétales pour l’alimentation et l’agriculture », résultant des renégociations de l’Accord, les droits des agriculteurs sont stipulés à l’article 9.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 6 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |