MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Bh] à [Bok] comme Binette, Biomasse, Boisage, etc.
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:24 pm    Sujet du message: [Bh] à [Bok] comme Binette, Biomasse, Boisage, etc. Répondre en citant

Page 1 Bheel à Bilan environnemental
Page 2 Bilan humique à Biocombustible liquide
Page 3 Bioconcentration à Biologie marine
Page 4 Biologie moléculaire à Biote
Page 5 Biotechnologie à Blanc du fraisier
Page 6 Blanchiment à Bogue
Page 7 Bois à Boisé
Page 8 Boisement à Bokashi



Bheel Écologie. Étang non-permanent du sous-continent indien.
Il s'assèche durant la saison sèche et se reforme suite à la mousson ou au débordement des cours d'eaux.
Ils forment un biotope riparien particulier.

Bi- Botanique. Particule initiale ajoutant l'idée de deux au mot devant lequel elle est placée.
Exemple : bilobé; à deux lobes, bilabié; à deux lèvres

Biais Généralité. Diagonale d'un carré dont les côtés sont droit fil.

Bande ou ruban de biais destiné à finir le bord d'une couture ou d'un vêtement.

Biais Gestion. Différence entre la réalité et sa valeur estimée, lors d'une prévision ou à la suite d'un sondage.
Altération, intentionnelle ou non, de la présentation d'une information, d'une estimation comptable ou d'un sondage, qui a pour effet de modifier les résultats ou l'information comptable dans un sens déterminé.
Toute tendance dans le recueil, l'analyse, l'interprétation, la publication ou la relecture de données pouvant conduire à des conclusions qui sont systématiquement différentes de la vérité.
On dit aussi parti pris et distorsion.

Biais Horticulture. Partie d'un ouvrage ou d'une barre qui n'est ni parallèle ni perpendiculaire à l'alignement ou à l'axe de référence de l'élément considéré.


Dernière édition par Gilbert le Sam Oct 16, 2010 5:39 pm; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Biapiculé Cryptogamie. Acuminé aux deux extrémités ; terme surtout utilisé pour des spores.

Bicarbonate Chimie. Sel formé par l'acide carbonique (CO2 + eau, H2CO3).
Le bicarbonate de calcium Ca(HCO3)2 rend une eau dure, il se transforme en carbonate insoluble, CaCO3, lors de l'ébullition et précipite en donnant le tartre (calcaire).

Bicarbonate de potassium (KHCO3) Chimie. Cristaux incolores, transparents, inodores, saveur alcaline, non âcres, non déliquescents, inaltérables à l'air.
Utilisation : verrerie (cristal opaque), préparation carbonate de potassium, thérapeutique (antiacide, diurétique), levain artificiel, fondants pour soudures, précipitation de la silice, engrais.
On dit aussi hydrogénocarbonate de potassium et carbonate acide de potassium.

Bicarbonate de soude Chimie. Poudre blanche composée d'un mélange de sels alcalins, soluble dans l'eau et insoluble dans l'alcool, se décomposant graduellement lorsqu'elle est en contact avec de l'air humide et émettant du gaz carbonique lorsqu'elle atteint la température de 270 °C.
Il est utilisé à diverses fins. Il entre dans la composition de la levure chimique et de tablettes facilitant la digestion en calmant l'acidité gastrique. Il est utilisé à cette même fin dans des boissons effervescentes.
Il est également utilisé comme fongicide, adoucisseur d'eau et comme conservateur.
Mélangé à des ingrédients acides, il agit comme agent levant. Il est également employé comme agent d'extinction dans certains extincteurs.
On dit aussi hydrogénocarbonate de sodium, carbonate acide de sodium, bicarbonate de sodium, sel de Vichy et soda à pâte (baking soda).


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:24 pm; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bicaténaire Biologie. Qui est constitué de deux chaînes complémentaires.
C'est le cas de l'ADN : deux chaînes nucléotidiques complémentaires.

Bicellulaire Cryptogamie. Se dit d’une spore uniseptée, pourvue d'une cloison qui la divise en deux loges.

Bicolore Botanique. Se dit d’un organe portant deux couleurs.

Biconique Botanique. D’une forme géométrique de deux cônes reliés par leur base.

Bicuspide Botanique. Se dit d’un organe fendu en deux à son sommet et se terminant en deux pointes.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:25 pm; édité 8 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bident Agronomie. Houe ou fourche à deux dents.

Bidenté Botanique. Se dit d’un organe muni de deux dents, bifurqué fendu en deux branches.
Exemple: akène de Bidens tripartita

Se dit aussi d’organe présentant des dents elles mêmes dentées.
Exemple : feuille d'aulne Alnus rubra

Bidet Agronomie. Petit cheval trapu à tout faire, qui servait indifféremment à la selle, au bât ou au trait.

Bidet Généralité. Cuvette oblongue et basse, sur pied, servant aux ablutions intimes.

Bidet Horticulture. Petit établi dont se servent les menuisiers.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:27 pm; édité 11 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bidi Agronomie. Petite cigarette fine, brune, souvent parfumée, roulée à la main, faite en Inde et dans d'autres pays d'Asie du sud-est, à base de tabac enroulé dans une feuille de tendu.
On écrit aussi bidî, beedi, beedie.

Bidon Agronomie. Récipient souple ou rigide contenant du carburant, du lubrifiant, des pesticides ou d'autres liquides.

Biebersteiniacées Taxonomie. Famille de plantes dicotylédones, ordre des Sapindales qui comprend 5 espèces du genre Biebersteinia.
Ce sont des plantes herbacées, pérennes, rhizomateuses ou tubéreuses des régions tempérées à sub-tropicales originaires du sud-est de l'Europe et d'Asie centrale.

Cette famille n'existe pas en classification classique (Cronquist, 1981) qui assigne ces plantes aux Géraniacées.

Bief Agronomie. Voie d'eau comprise entre deux barrages à l'intérieur de laquelle le niveau d'eau est sensiblement constant.

Fossé creusé à côté d'une rivière pour l'usage d'un moulin, et pris d'assez loin pour pouvoir ménager une chute d'eau ou au moins une pente qui augmente la rapidité de l'eau. Le conduit se nomme buse lorsque l'eau tombe sur la roue, et coursier quand elle passe au dessous.

Bief Écologie. Ensemble des organismes benthiques présents dans un biotope aquatique donné.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:29 pm; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dan
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 29 Avr 2005
Messages: 692
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mar Sep 26, 2006 1:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bien Droit. Toute chose appartenant à quelqu’un.

Bien Économie. Toute chose matérielle ou droit susceptible de faire partie d’un patrimoine ou de relever de la propriété d’une personne ou d’une collectivité.
Objet matériel (bien matériel : machine, produit de traitement) s’opposant aux services (bien immatériel : service rendu par un agronome, un transporteur).

Au sens populaire un bien constitue une chose matérielle susceptible d'appropriation. La notion de bien favorise la conception des droits de propriété comme droits absolus et non indéfectibles.
Au sens juridique, il est toutefois plus exact de considérer le bien sous l'angle de l'ensemble des droits juridiques dont jouissent les individus à l'égard des choses et des obligations qu'autrui leur doit et que l'État garantit et protège.
La propriété des biens est soit privée (cas des biens appartenant à un ou plusieurs particuliers), soit domaniale (cas des biens appartenant à des personnes morales de droit public).

En sciences économiques, un bien est un objet rare, produit par l'homme ou disponible dans la nature, qui répond à un besoin de l'économie, et, lorsqu'il s'agit d'un bien de consommation, qui permet d'accroitre l'utilité de la personne qui consomme ce bien. Par exemple, une machine à laver, un stylo, une buche, une tonne de charbon, sont des biens économiques. Le terme bien ne fait pas référence aux notions du bien et du mal. Les biens économiques s'opposent en ce sens aux biens libres, que l'on trouve gratuitement et en abondance (comme le soleil, l'air, l'eau dans certaines régions).La comptabilité nationale sépare les produits de l'économie en biens, qui sont matériels, et en services, qui sont immatériels. Le critère de distinction entre un bien durable, semi-durable et non-durable est leur durée de vie.

Bien contingent Économie. Des biens contingents sont des biens qui existent si certaines conditions sont réalisées, par exemple du blé s'il pleut au moins 1cm d'eau dans les 60 jours qui viennent, ou l'indemnité d'une police d'assurance qui n'est versée que s'il y a un sinistre.
De façon générale tous les titres financiers sont des biens contingents car les flux qu'ils promettent dépendent des états du monde futurs.
Les biens contingents s'échangent sur des marchés contingents.

Bien de consommation Économie. Biens qui satisfont directement les besoins du consommateur (outil, machine, meuble).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien d’équipement Économie. Immeubles, équipement, machinerie, ports, routes, barrages et autres biens durables utilisés pour produire d'autres biens ou offrir des services.

Bien durable Économie. Bien qui n'est pas détruit lors de son utilisation et qui connaît généralement une usure sur le long terme.
Il s'agit de biens d'équipement du foyer, de la personne mais également de biens telle qu'une voiture.

Bien économique Économie. Tout bien ou service pour lequel le prix sur le marché est supérieur à zéro à une période donnée et à un endroit précis.

Bien-être Généralité. Sensation de contentement total qui s'exprime de façon différente chez chacun.
Sentiment, sensation d'épanouissement, de confort, de satisfaction générale, tant en parlant du corps que de l'esprit.
À la différence du bonheur, le bien-être implique généralement une composante physique, soit dans la cause, soit dans l'effet.
Quant au mieux-être, il présuppose nécessairement une amélioration d'un état passé.

Bien-être animal Agronomie. Notion définie par le respect de ces cinq libertés : alimentation, nutrition - confort, habitat - expression des comportements liés à la race - absence de pathologies - qualité du lien homme-animal, stress, angoisse.
Des pratiques à bas niveau d'antibiotiques ou d'hormones caractérisent un équilibre sanitaire et zootechnique, un certain bien-être animal et une qualité de la production.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:33 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien-fonds Droit. Terme général désignant, entre autres, les surfaces solides terrestres ainsi que les choses à caractère permanent survenant naturellement.

Bien immobilier Économie. Terrain ainsi que les bâtiments et les structures permanentes qui s’y trouvent.

Bien meuble Droit. Bien qui est susceptible d'être déplacé, transporté d’un lieu à un autre
On distingue le bien meuble par nature et le bien meuble incorporel.

Bien public Économie. Bien ou service dont le bénéfice qu'en tire toute partie n'amoindrit pas les bénéfices dont peuvent disposer d'autres parties, et dont l'accès ne peut être limité.
Biens et services fournis par l'État qui ne peuvent être retirés des consommateurs qui refusent de payer (la défense nationale, par exemple), ou biens et services qui peuvent être utilisés ou consommés par tous (les lampadaires, par exemple).


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:34 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bifenthrine Parasitologie. Substance active de produit phytosanitaire qui présente un effet insecticide et acaricide, et qui appartient à la famille chimique des pyréthrinoïdes de synthèse.
Elle agit par contact et ingestion et présente également un effet répulsif.
Elle n’est pas systémique et n’a pas d’action translaminaire ni d’action de vapeur.
Elle agit par basse température comme par temps chaud.
Sa lipophilie permet un contact intime avec la cuticule des insectes ainsi que celle des feuilles procurant une excellente résistance au
lessivage par les pluies.
La bifenthrine perturbe la propagation de l’influx nerveux le long de l’axone.
Outre les acariens, son champ d’action s’étend également aux Homoptères et aux Lépidoptères.

Bifère Botanique. Se dit d'une espèce ou d'une variété qui produit ses fruits durant deux périodes de l'année ; qui fleurit et fructifie à deux reprises durant la même période de végétation (certains rosiers).

Bifide Botanique. Se dit d’un organe fourchu, fendu en deux sur une certaine longueur, généralement au niveau de l'apex, formant un angle aigu.
Exemple : pétale de Silene inflata

Bifidobactérie Biologie. Les bifidobactéries sont des bactéries très utiles pour lutter contre la constipation et les gastro-entérites.
La plus connue est le lactobacille.
Contrairement aux bactéries du yogourt, ces bactéries ont la particularité de coloniser l'intestin. Leurs présences durables favoriseraient donc une bonne santé intestinale et le renforcement du système immunitaire.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:35 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Biflore Botanique. Qui porte deux fleurs.
Exemple : pédoncule de Geranium columbinum

Bifolié Botanique. Se dit d’un végétal qui a deux feuilles, ou des feuilles ayant deux folioles.
S'applique à certaines Orchidacées, qui forment deux feuilles par pseudo bulbe (Cattleya).

Bifoliolé Botanique. Se dit des plantes ayant deux folioles par feuille.

Bifurcation Biologie. Réaliser une bifurcation signifie se séparer ou se diviser en deux parties.

Bifurqué Botanique. Se dit d’un organe (tiges, branches) fendu en deux partant du même point, comme une fourche à deux dents.
Exemple : rameau de Spergula vulgaris


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:37 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bigaradier Botanique. Arbre Citrus aurantium de la famille des Rutacées (agrume) de 5 à 10 mètres à floraison continue qui produit la bigarade (orange amère, plus petit que l’orange douce, utilisée en confiserie, en confiturerie et dans la fabrication du curaçao).
Les feuilles sont ovales, luisantes et persistantes avec une épine à l'aisselle des feuilles inférieures.
Les fleurs fournissent une essence parfumée, l'essence de néroli, et l'eau de fleur d'oranger.

Bigarré Botanique. Se dit des organes ayant des marbrures.

Bigarreau Arboriculture. Fruit du bigarreautier Prunus avium var duracina ; sorte de cerise rouge et blanche qui a la chair plus ferme que les autres cerises.

Big-bag Agronomie. Le big-bag est un sac de grande dimension.
En agriculture, il désigne la plupart du temps des sacs permettant de livrer et manipuler de gros volumes d'engrais ou de semences.
Leur intérêt, en matière environnementale, est d'avoir moins de déchets d'emballages que si l'on a recours à des sacs classiques de petite dimension mais en plus grand nombre.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:39 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bigénérique Botanique. Se dit d'un hybride issu de parents de genres différents.

Bignon Agronomie. Petit filet en forme de poche monté sur un cerceau et muni parfois d'un manche. Il sert à prendre les poissons dans les rochers.
Employé aussi par les pisciculteurs pour retirer les poissons des viviers.
On dit aussi truble.

Bignoniacées Taxonomie. Famille de plantes dicotylédones, ordre des Scrophulariales qui comprend environ 650 espèces réparties en 110 genres dont : Bignonia, Campsis, Catalpa, Chilopsis, Cydista, Jacaranda, Pseudocatalpa, Radermachera, Spathodea, Tabebuia.
Ce sont des arbres, des arbustes, des lianes des régions tempérées à tropicales.
Certaines espèces sont cultivées comme plantes ornementales.

La classification phylogénétique APG II (2003) situe cette famille dans les Lamiales.

Bigue Agronomie. Assemblage de deux ou trois montants dont les extrémités inférieures sont écartées et qui vont se rejoindre au sommet pour soutenir un palan destiné à soulever de lourdes charges.
Si les deux pièces de bois sont entretoisées c'est une bigue en A ; une bigue en A montée sur un traîneau est appelée en Amérique du Nord : jammer.

Biguttulé Cryptogamie. Se dit des spores contenant deux guttules.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:42 pm; édité 4 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bilabié Botanique. Se dit d'une corolle dont les pétales, plus ou moins soudés, forment deux lèvres.
Se dit d'une fleur dont le calice ou la corolle présente un limbe comportant deux divisions principales (ou lèvres) inégales, situées l'une au dessus de l'autre et dont la gorge reste ouverte.
Cette morphologie est caractéristique de la corolle des Lamiacées.
Exemple : corolle de Scutellaria epilobiifolia

Bilan Biologie. Évaluation de l'état de santé d'une personne.
Au terme de ce bilan, le médecin dispose de renseignements qui lui permettent de proposer un traitement adapté à la situation.
Le bilan diagnostique a pour but de déterminer s'il s'agit ou non d'un cancer et d'en identifier le type.
Le bilan local recherche l'étendue du cancer dans l'organe atteint par les cellules cancéreuses.
Le bilan d'extension recherche l'étendue du cancer et la présence ou non de métastases dans d'autres organes.

Bilan Économie. État financier représentant ce qu'une entreprise possède (l'actif) et ce qu'elle doit (le passif) à une date précise ; l'ensemble de ses possessions et dettes.
Image de la situation du patrimoine d’une personne ou d’une entreprise à une date déterminée.
Le bilan recense à un instant donné l'ensemble des emplois d'une entreprise (l'actif) et de ses ressources (le passif).
Par définition, ceux-ci ne peuvent qu'être comptablement équilibrés.
La lecture du bilan peut être économique ou patrimoniale.

Bilan azoté Agronomie. Modèle permettant de calculer la dose d’engrais minéraux azotés à apporter sur une culture.
Au cours d’un tel bilan, on estime les besoins en azote de la culture ainsi que les fournitures autres que celles provenant des engrais minéraux.
Par différence, on trouve la quantité d’engrais minéraux azotés à apporter.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:44 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bilan Carbone® Écologie. Outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre d’une activité.
Le Bilan Carbone permet également d´étudier la vulnérabilité d´une activité économique et tout particulièrement sa dépendance aux énergies fossiles, dont le prix est amené à augmenter dans les prochaines années.
C’est donc un outil permettant de tenir une « comptabilité carbone », selon des règles qui sont publiques et compatibles avec les normes déjà en vigueur (ISO 14064 notamment).
Initialement créé par Jean-Marc Jancovici, cet outil est aujourd'hui développé par l'Agence (française) de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), qui en a fait une marque déposée.
C’est la première étape du diagnostic climat d’une activité ou d’un site. En hiérarchisant les différents postes d’émissions en fonction de leur importance, elle facilité la mise en place d’actions prioritaires de réduction de ces émissions.

La comptabilité carbone en général - et le Bilan Carbone en particulier - se distingue de l'empreinte écologique par le fait qu'elle ramène tous les processus physiques dont dépend une activité à des émissions exprimées en équivalent carbone ou en équivalent CO2, et non à des hectares comme l'empreinte écologique, ainsi que parce qu'elle ne concerne que les gaz à effet de serre, c'est-à-dire l'impact sur le climat à l'exclusion d'autres impacts sur l'environnement pouvant être inclus dans l'empreinte écologique.
Ce bilan pourrait jeter les bases d'une fiscalité ou taxe carbone.

Bilan dans une lecture patrimoniale Économie. Dans une lecture patrimoniale, on considère que l'entreprise se caractérise par un ensemble d'avoirs et d'engagements recensés dans le bilan patrimonial, dont le solde constitue la valeur comptable des capitaux apportés par les actionnaires.
Dans cette optique, le bilan recense donc l'ensemble des avoirs et l'ensemble des engagements de l'entreprise.

Bilan énergétique Agronomie. Le bilan énergétique mesure l’efficacité d’une production. Pour le calculer, il faut soustraire l’énergie consommée de l’énergie effectivement produite.
Les bilans énergétiques sont particulièrement utilisés en agriculture pour mesurer l’efficacité des cultures de végétaux destinés à être transformés en biocarburants. Produire de l’énergie au champ, c’est maximiser la production de biomasse par unité d’énergie consommée. C’est aussi optimiser la production de biomasse par unité de surface en réduisant l’utilisation d’intrant sans compromettre le rendement.
Lorsqu’un agriculteur cultive ses champs, il consomme de l’énergie de deux façons :
- soit directement en faisant fonctionner les matériels : carburants, électricité, gaz
- soit indirectement en utilisant des intrants qu’il a fallu fabriquer en consommant de l’énergie.

Consommation d’énergie directes + Consommation d’énergie indirectes = Energie totale consommée en Mégajoules (MJ) par unité de production (/ql ou /ha).
Gérer l’azote et la mécanisation sans pénaliser le rendement : telle est la clé pour améliorer son bilan énergétique.
Mieux gérer l’azote, c’est aussi diminuer les émissions de gaz à effet de serre (N2O) et donc diminuer les pertes d’énergie.
- Ajuster au mieux la fertilisation azotée
- Utiliser les outils d’aide à la décision : Azolis, Azofert, Réglette Azote, Farmstar, Jubill, Hydro N tester ;
-Mettre en place des CIPAN (Cultures intermédiaires pièges à nitrates) en interculture ;
- Recycler les effluents et co-produits ;
-Introduire les protéagineux dans les rotations.

La consommation d’énergie au niveau de la production agricole représente entre 1/6 et 1/3 de l’énergie consommée pour produire les biocarburants actuels.
Cette proportion est supérieure pour les filières alimentaires.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:46 pm; édité 4 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 6:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bilan énergétique Économie. Le solde des entrées et des sorties d'énergie d'un organisme.

Bilan énergétique détaillé Biologie. Dénombrement des ATP produits ou utilisés au cours de chacune des réactions d'une voie métabolique.

Bilan énergétique global Biologie. Total du nombre d'ATP produits duquel est soustrait le nombre d'ATP utilisés au cours d'une voie métabolique.

Bilan en lecture économique Économie. Dans une lecture économique, le bilan recense, à un instant donné, l'ensemble des emplois engagés dans le cycle d'exploitation de l'entreprise (actif économique) et analyse l'origine des ressources de l'entreprise.

Bilan environnemental Écologie. En France, c’est une approche analytique et systématique qui prend en compte les relations entre les différents éléments, leurs effets réciproques ainsi que les effets de compensation, de synergie et d’antagonisme. Il concerne notamment la réduction des impacts directs et indirects sur l’environnement. Il contribue :
- à une éventuelle adaptation des dispositifs permettant de résorber les impacts,
- à une amélioration de la connaissance des impacts des infrastructures ou des produits ou substances,
- au développement d’une politique de transparence.
Les thèmes environnementaux visés sont :
- les milieux physiques,
- l’eau,
- les écosystèmes et milieux naturels,
- l’agriculture et la sylviculture,
- le paysage,
- les risques technologiques,
- les installations et activités économiques, réseaux, servitudes, ...,
- l’urbanisme et l’usage de l’espace,
- la qualité de vie et le bruit,
- l’aspect social et économique des questions liées à l’environnement.

Au Canada, c’est un formulaire standardisé, signé par un professionnel agréé, comprenant une description de l’état du terrain et de la nature du milieu environnant, de même qu’une évaluation des impacts et du niveau de risques que représente le terrain pour ce milieu et ses usagers. Le bilan doit être produit par toutes les entreprises assujetties au programme d'intervention.


Dernière édition par Gilbert le Dim Fév 21, 2010 2:48 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |