MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Ce] à [Cg] comme Cédrat, Centrifuge, Cespiteux, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cellule métabolique Biologie. Cellule qui n’est pas en cours de division.

Cellule photovoltaïque Physique. Composant électronique semi-conducteur dans lequel l'absorption des photons libère des électrons chargés négativement et des « trous » chargés positivement.
Ces charges électriques sont séparées par un champ électrique interne et collectées par une grille à l'avant et un contact à l'arrière.
Une cellule photovoltaïque est un générateur électrique élémentaire constituée de semi-conducteurs à base de silicium, de sulfure de cadmium, ou de tellure de cadmium.

Cellule polaire Biologie. Groupe de cellules dans la partie postérieure des embryons de Drosophile qui sont les précurseurs de la lignée germinale de l’adulte.

Cellule primaire Biologie. Cellule ou lignée cellulaire prise directement d’un organisme vivant, et qui n’est pas immortalisée.


Dernière édition par Gilbert le Mer Fév 17, 2010 2:10 pm; édité 9 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mar Mar 24, 2009 3:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cellule reconstruite Biologie. Cellule viable transformée, résultant d’une modification génétique.

Cellule sécrétrice Botanique. Cellule à aspect parenchymateux, se spécialisant en accumulant un produit (résine, oxalate de calcium) dans ses vacuoles.
Elle meurt à la concentration maximale du produit.

Cellule sensorielle Biologie. Cellule qui détecte les informations (comme les sons, la lumière, le toucher, les odeurs, les goûts et la température) grâce à des récepteurs situés à sa surface.
Des nerfs transmettent ensuite ces informations au cerveau.

Cellule somatique Biologie. Cellule du corps à l'exclusion, des cellules germinales et des cellules de l'embryon aux premiers stades du développement.
Les cellules somatiques humaines possèdent 23 paires de chromosomes, soit 46 ; elles sont dites diploïdes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cellule somatique variante Biologie. Cellule somatique possédant des caractères uniques non présents chez les autres cellules et qui pourrait être choisie pour une application appropriée.

Cellule souche Biologie. Cellule somatique indifférenciée, capable de s'auto renouveler, de se différencier en d'autres types cellulaires et de proliférer en culture.
Les cellules souches sont issues soit de l'embryon, soit du foetus, soit de tissus adultes, elles peuvent aussi être obtenues par transfert de noyau.
Les cellules souches sont des cellules capables, par divisions successives, de produire des cellules spécialisées dans des registres différents : les cellules souches du sang, par exemple, donnent aussi bien des globules rouges que des globules blancs. De sa conception à sa mort, l'organisme humain contient des cellules souches mais chez l'adulte leurs capacités de différenciation sont réduites.
Les cellules souches cultivées sont critiques pour le concept de clonage thérapeutique.

Il existe plusieurs types des cellules souches :
- des cellules souches multipotentes (cellules fœtales et adultes) capables de donner naissance à plusieurs types cellulaires, comme par exemple les cellules souches myéloïdes de la moelle osseuse qui sont à l'origine des cellules sanguines (érythrocytes, monocytes, granulocytes).
- des cellules souches pluripotentes (cellules souches embryonnaires ou cellules ES), issues d'un embryon de 5 à 7 jours, capables de donner naissance à plus de 200 types cellulaires représentatifs de tous les tissus de l'organisme
- des cellules souches totipotentes, cellules issues des premières division de l'oeuf fécondé (jusqu'au 4eme jour), capables de donner naissance à tous les types de cellules de l'organisme et les seules à permettre le développement complet d'un individu.

Cellule souche embryonnaire (CSE) Biologie. Cellule de l’embryon précoce desquelles toutes les cellules différenciées, y compris les cellules de la lignée germinale, peuvent être issues.
Cellules indifférenciées obtenues à partir d'un embryon âgé de quelques jours, et qui en laboratoire peuvent se développer en pratiquement tous les types cellulaires de l'organisme.
Elles sont dites totipotentes car elles ont la propriété de pouvoir se diviser à l'infini et à l'identique ; de plus, elles ne sont pas encore spécialisées. Si on prélève ces cellules pour les mettre en culture, on obtient des "lignées" de cellules souches que l'on pourra ensuite différencier au choix.

Cellule T Biologie. Lymphocytes qui passent par la glande du thymus durant la maturation.
Les différents types de cellules T jouent des rôles importants dans la réponse immunitaire.
On dit aussi lymphocyte T.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cellule T auxiliaire Biologie. Des cellules T qui jouent un rôle dans la stimulation des lymphocytes B et T pour se développer respectivement en plasmocytes sécréteurs d’anticorps et en cellules T tueuses.

Cellule T tueuse Biologie. Cellule T qui tue les cellules présentant des antigènes reconnus.
On dit aussi cellule T cytotoxique.

Cellule urticante Biologie. Cellule qui injecte un venin.

Cellule végétative Botanique. Dans le grain de pollen, cellule du gamétophyte dont le noyau coordonne la germination du pollen.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Celluleux Cryptogamie. Se dit de la cuticule composée de cellules rondes. Se dit aussi de la chair finement compartimentée, de certaines espèces de champignons.

Celluloïd (e) Chimie. Matière plastique très résistante, obtenue en plastifiant la nitrocellulose par le camphre.
On dit aussi nitrate de cellulose.

Cellulose Biologie. Composant végétal fondamental.
Matière à consistance ferme, très répandue dans le règne végétal, polymère de glucose, constituant du papier.
Polysaccharide de formule (C6H10O5)n à structure semi-rigide formé de nombreuses molécules de glucose unies par des liaisons glycosidiques b-1,4, constituant la membrane squelettique des cellules végétales. C'est le polysaccharide le plus abondant à la surface de la Terre.
Elle est formée par les plantes à partir du carbone de l'atmosphère (gaz carbonique) est correspond à une polymérisation de glucose.

Elle constitue 10 % à 55 % en poids de la paroi cellulaire végétale.
Les fibres de coton sont constituées à 90% de cellulose, le bois des conifères à 60%, la paille à 30%.
Dans certains groupes, elle est remplacée par des substances voisines : callose chez les champignons ; mannase et xylane chez les algues.
C'est une fibre alimentaire, qui n'est pas digérée dans le système digestif de l'humain, quoiqu'elle soit dégradée partiellement par des bactéries intestinales.
La cellulose est utilisée notamment pour la fabrication du papier.
Sa résistance à la décomposition est un des problèmes auquel il faut faire face au cours du compostage.
Elle est dégradée par des champignons (Trichoderma) et des bactéries en humus et en matières azotées.

Cellulosome Biologie. Complexe multi-protéique présent chez certains microorganismes qui dégrade la cellulose.
Il contient de multiples copies d’enzymes nécessaires pour ce processus, et se trouve souvent sur la surface externe de la cellule du microorganisme.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Celsius (degré) Métrologie. Unité de mesure de température.
L’échelle de température est établie sous une pression atmosphérique normale et qui est basée sur la répartition de 100° entre deux valeurs fixes, soit 0° pour la température de la glace fondante et 100° pour la température d'ébullition de l'eau.
La formule suivante permet de faire la conversion entre les degrés Celsius et les degrés Fahrenheit encore en usage dans la plupart des pays anglo-saxons. La température en Celsius qu'on multiplie par 1,8 et à laquelle on additionne 32 est égale à la température équivalente en Fahrenheit, par exemple : (30 °C x 1,8) + 32 = 86 °F.

Celtidacées Taxonomie. Famille de plantes dicotylédones, ordre des Rosales qui comprend environ 100 espèces réparties en 4 genres : Aphananthe, Celtis, Chaetachme, Trema.
Ce sont des arbres des régions tempérées ou, parfois, tropicales.
C’est la famille des micocouliers (Celtis).

En classification classique (Cronquist, 1981) cette famille n'existe pas ; Aphananthe et Chaetachme sont assignés aux Ulmacées, Celtis et Trema aux Cannabacées.

Cemagref Agronomie. En France, le Cemagref est un institut public de recherche pour l’ingénierie de l’agriculture et de l’environnement.
Ses recherches contribuent au développement durable des territoires. Elles aident à protéger et gérer les hydro systèmes et les milieux terrestres, à dynamiser les activités qui les valorisent et à prévenir les risques qui leur sont associés. Ses objets d'études sont donc le plus souvent des systèmes complexes, en relation avec des questions de société et sa démarche est presque toujours interdisciplinaire.
Outre la contribution au progrès des connaissances, le Cemagref diffuse des méthodes de diagnostic et de contrôle, il développe des outils de négociation et de gestion, il conçoit des technologies innovantes et apporte son expertise aux services publics et aux entreprises.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cément Agronomie. Produit utilisé à l'état solide, à une température appropriée, pour diffuser un élément (le plus souvent du carbone dans l'acier) dans un métal ou un alliage.
Carbone (par exemple 60 % de charbon de bois et 40 % de carbonate de baryte finement broyés) que l'on fait absorber à l'acier doux pour augmenter la résistance à l'usure de la surface de la pièce d'acier, alors que le cœur conserve sa douceur et sa souplesse.

Cément Biologie. Tissu dense, presque aussi dur que l'os, qui recouvre et protège la dentine à la hauteur de la racine.

Cémentation Agronomie. Absorption du carbone par une pièce d'acier doux enveloppée de cément et chauffée entre 850 et 900°C.
Chauffage d'une pièce métallique au contact d'un cément qui, en diffusant dans sa masse (cémentation à cœur) ou à sa surface (cémentation superficielle), lui permet d'acquérir des propriétés particulières de dureté (après une trempe), de ductilité, etc.

Cémentation Botanique. Phénomène par lequel les écailles d'un cône, à la suite d'une dessiccation superficielle, ne s'ouvrent pas et ne dispersent pas leurs graines.

Cémentite Chimie. Carbure de fer (Fe3C), constituant principal des aciers et des fontes blanches.
Elle contient 6,67 % massique de carbone.
C'est un composé très dur mais très fragile dont la température de fusion est d'environ 1 500 K (1 227 °C).
C'est un composé métastable : si l'on attend « suffisamment longtemps », la cémentite se décompose en ferrite α et en graphite.
La perlite sphéroïdale ou perlite coalescée est un agrégat de ferrite et de cémentite se présentant sous forme de précipités globulaires de cémentite dans une matrice ferritique (composée de fer dans lequel cet élément est trivalent).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cendre Agronomie. Résidu solide, souvent pulvérulent, produit par la combustion d’une substance.
Les cendres contiennent de la potasse et rendent la terre fertile. Les cendres de bois et la tourbe servent à amender les terres.
Il faut en moyenne 15 litres de cendres pour amender un espace de cent mètres carrés.
Dans les terres chaudes, les cendres sont trop excitantes ; elles conviennent plutôt aux terres siliceuses et schisteuses et à certaines plantes telles que : betteraves, haricots, pommes de terre, céréales et autres plantes qui demandent des engrais potassiques.

Lorsqu'on veut éloigner les limaces, on répand de la cendre en fortes proportions aux endroits qu'elles fréquentent.

Cendre d’os Agronomie. Produit obtenu en brûlant des os jusqu'à l'obtention de cendres, contenant 30 à 40% de P2O5.

Cendre de dépoussiérage Écologie. Résidus de l’incinération, composés des produits particulaires légers entraînés par les gaz de combustion et captés par les équipements de dépoussiérage.

Cendre résiduelle Écologie. Matières totalement ou partiellement soustraites à la combustion et évacuées par la grille d'un incinérateur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cendre volante Agronomie. Particules fines entraînées par les gaz de combustion et presque totalement arrêtées par un système de dépoussiérage.
Cendres pulvérulentes très fines subsistant après la combustion du charbon (comme dans les centrales thermiques).
Elles sont composées principalement de silice, d'alumine et de fer. Elles peuvent être utilisées efficacement comme source additionnelle de Ca, Mg, S, B et Mo et représenter une source de silice pour la production de riz, quand cela est nécessaire.
Le gain de croissance des plantes dû à l'application de cendres volantes pourrait être essentiellement attribué à l'amélioration des conditions physiques du sol et accessoirement à l'apport d'éléments nutritifs.
Les cendres volantes ont été étudiées de façon poussée comme amendement du sol pour l'amélioration des sols acides. Cependant, il faut être prudent quant à l'accumulation excessive de B, Mo, Se et de sels solubles dans les sols traités avec des cendres volantes.
Quand les cendres volantes sont utilisées avec des boues d'épuration et d'autres déchets organiques, elles se comportent comme un stabilisant alcalin, réduisant par conséquent la disponibilité des métaux lourds. Elles peuvent être aussi utilisées comme support potentiel de bio engrais.

Cendreux Pédologie. Se dit d’un horizon qui a la couleur grise et l’aspect de la cendre, comme celui du podzol.

Cenelle Horticulture. Fruit de l'aubépine (Crataegus sp.), lequel est, botaniquement, une drupe.
On donne le même nom aux baies rouges du houx.

Cénocarpe Botanique. Fruit formé par la juxtaposition de plusieurs méricarpes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cénocytique Botanique. Qualifie la structure d'un organe (ou d'une partie d'organe) dans lequel le cytoplasme est commun à de très nombreux noyaux non séparés par des parois.
Par opposition à la structure cellulaire.

Centiare Métrologie. Unité de mesure agraire qui équivaut à un mètre carré ou un centième d’are
En France, la description de superficies de terrains en hectares, ares et centiares est principalement utilisée par les géomètres-topographes, les notaires, les services fiscaux et les services cadastraux.
Dans le langage courant, on emploie plutôt le mètre carré.

Centile Généralité. Les centiles d'une variable sont les valeurs seuils de cette variable qui, lorsque l'on ordonne la population selon les valeurs de la variable, la partitionnent en 100 sous-populations de taille égale.
On les note souvent p01, p02,... p98, p99.
Par exemple, si une personne obtient une note X à un test de mathématiques et que cette note est supérieure ou égale aux notes obtenues par 88% des élèves, cela place l’élève dans le 88e centile.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Centimoles/kg (Cmol/kg) Métrologie. Unité utilisée pour exprimer la capacité d'échange et les cations échangeables.
Cette unité remplace le me/100g. 1 Cmol/kg sol = 1 me/100 g.

Centimorgan cM Métrologie. Unité de distance génétique ; centième partie du Morgan.
Distance séparant deux loci entre lesquels la fréquence de recombinaison est de 1 % (pour ces loci, 1 % des produits de méiose sont des recombinés).
La distance entre deux locus est fonction du pourcentage de recombinaison entre ces deux locus.
Pour de faibles taux de recombinaison, cM et pourcentage de recombinaison sont équivalents.

Centipoise Métrologie. Unité de mesure de viscosité dynamique selon le système international d'unités (SI).
On dit aussi pascal-seconde et poiseuille.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Central Cryptogamie. Se dit du pied fixé au centre du chapeau.
Par opposition à excentrique ou latéral.

Centrale Botanique. Qualifie un mode de placentation caractérisé par la position des ovules sur un placenta en forme de colonnette au centre de l’ovaire d’un gynécée lysicarpe.

Centrale d'achat Gestion. Regroupement d’enseignes commerciales de la Grande Distribution dans une structure chargée de négocier les conditions d’achats auprès de fournisseurs.
La perspective de marchés importants leur permet d’obtenir des conditions préférentielles.

Centrale géothermique Agronomie. Ensemble des équipements de surface permettant la récupération de la chaleur (énergie) contenue dans le fluide géothermal et le départ vers le circuit de distribution de l'énergie (chaleur ou électricité). La centrale comprend également tous les équipements nécessaires à ce transfert (systèmes de régulation, échangeurs, pompes). Tous ces équipements peuvent être regroupés dans un même bâtiment.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Centrale hydroélectrique Agronomie. Centrale de production d'électricité dans laquelle le flux crée par l'eau amenée par écoulement libre (canaux) ou par des conduites en charge (conduites forcées) actionne la rotation des turboalternateurs, avant de retourner à la rivière.
C'est une forme d'énergie renouvelable, propre et non polluante.
Une centrale hydroélectrique transforme l’énergie d’une chute d’eau en énergie mécanique grâce à une turbine, puis en énergie électrique grâce à un générateur.

Centrale solaire Agronomie. Installation de production d’énergie à partir de la lumière solaire.
Une centrale solaire thermique (ou thermodynamique) transforme l’énergie lumineuse en chaleur, laquelle sert ensuite à produire de l’électricité.
Les rayons solaires sont concentrés par des réflecteurs sur un liquide vecteur de chaleur, dirigé vers une turbine.

Centrale thermique Agronomie. Usine où de l'électricité est produite en brûlant des combustibles fossiles (charbon, pétrole) ou en provoquant la fission nucléaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Centralisation de la trésorerie Économie. Elle permet d'équilibrer les comptes des filiales du groupe, économisant ainsi des frais financiers dus aux imperfections des marchés.
De plus, elle donne à un groupe relativement important, mais constitué de sociétés de faible taille, la possibilité d'accéder aux marchés financiers.
On dit aussi gestion centralisée de la trésorerie ou cash pooling.

Centralisation des flux de trésorerie Économie. C'est l'une des deux grandes catégories d'organisation de la centralisation de la trésorerie au sein d'un groupe. Dans ce type d’organisation hyper-centralisée, la trésorerie du groupe reçoit tous les fonds et peut aller jusqu’à réaliser toutes les dépenses elle-même.
Elle traite les questions de délais d’encaissement et de risque clients, ne laissant aux éventuelles trésoreries des filiales qu’un rôle d’information et de prévision.

Centralisation des paiements Économie. À ne pas confondre avec une centralisation de la trésorerie, la centralisation des paiements peut être mise en place lorsque plusieurs filiales ont les mêmes fournisseurs.
Une société (payment factory ou centrale de paiement) réalise alors tous les mois les paiements pour le compte de l’ensemble des filiales, limitant ainsi le nombre de virements nécessaires.

Centralisation des soldes de trésorerie Économie. C'est l'une des deux grandes catégories d'organisation de la centralisation de la trésorerie au seins d'un groupe.
Elle correspond, au niveau du groupe, à la centralisation des soldes de trésorerie des comptes bancaires des filiales. Le groupe équilibre le compte des filiales comme les filiales équilibrent leurs comptes bancaires.
Organisation fréquemment rencontrée, elle peut être imposée ou réalisée à la demande. Dans ce dernier cas, chaque filiale décide de recourir à la trésorerie du groupe ou à des ressources externes selon les tarifs pratiqués, mettant ainsi en concurrence les banques, le marché et l’offre interne.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Centre collectif Écologie. Unité industrielle dont le rôle est de valoriser, traiter ou stocker des déchets de différents producteurs.

Centre commercial Généralité. Groupe de magasins de détail, qui peut comprendre généralement un ou plusieurs magasins à grande surface et divers services (poste, banques, restaurants, etc.), occupant un ensemble de bâtiments donnant sur un parc de stationnement dans une zone urbaine ou à proximité.
Il est conçu pour rendre agréable et favoriser l'acte d’achat (climatisation, escalators, musique d'ambiance, parking gratuit, parfois des attractions, etc.).
Centre d'achats et centre de shopping sont des calques de l'anglais shopping center.
Au Québec, le terme centre d'achats est un synonyme courant de centre commercial.

Centre de distribution Gestion. Entrepôt permettant le partage et la distribution des produits vers les clients.

Centre de jardin Horticulture. Établissement commercial où l’on peut acheter ce qui concerne le jardin et le jardinage.
Ils offrent des semences, des fleurs, des plantes ornementales, des arbres et arbustes ainsi que différents outils de jardin. Il y a généralement sur place des conseillers que l'on peut consulter sur divers aspects du jardinage.
On dit aussi garden-center et jardinerie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |