MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Ce] à [Cg] comme Cédrat, Centrifuge, Cespiteux, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cernage Arboriculture. Opération de coupe (et découpe) des racines d’un arbre destiné à être transplanté.
Les radicelles de remplacement se développent à l'intérieur de la motte ainsi formée et en facilitent la transplantation. Cette technique est aussi utiliser pour ralentir la végétation d'un arbre fruitier.

Cerne Botanique. Les cernes sont des anneaux d'accroissement ligneux qui s'accumulent chaque année sur les troncs d'arbres.
Chaque cerne annuel est formé de bois clair printanier et de bois sombre automnal.

Cerneau Botanique. Fruit de la noix Juglans sp. lorsque celle-ci a été débarrassée de sa coque.

Cerner Agronomie. Inciser le tour d'une pomme à l'aide d'un couteau.

Cerner Horticulture. Creuser, autour d'un arbre, une tranchée pour couper les grosses racines à une certaine distance du tronc, afin de favoriser la formation de racines plus près du tronc.
Cette opération se pratique un an avant la transplantation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 2:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cerque Entomologie. Appendices abdominaux généralement pairs, postérieurs, chez les Insectes, situés au bout de l'abdomen, minces, filamenteux, segmentés et articulés.
Chez certaines larves, ils peuvent être transformés en branchies.
Présent chez les Orthoptères, il est particulièrement long chez les grillons (famille des Gryllidés) et Gryllotalpa gryllotalpa.
Les larves de certains Coléoptères (type "campodéiforme") possèdent des cerques.

On rencontre ces appendices dans les 2 sexes.
Ils jouent un rôle important dans le comportement par les nombreux organes sensoriels qu'ils portent.
La liaison nerveuse entre les cerques et les ganglions thoraciques est souvent assurée par des fibres géantes.

Certificat Droit. Document officiel, émanant d'une autorité qualifiée, qui atteste un fait, qui rend compte d'un état, d'une qualité, qui cautionne la conformité d'une situation à certaines règles.
Il existe de nombreux types de certificats : le certificat de naissance, par exemple, atteste un fait précis, le certificat médical pour retrait préventif rend compte d'un état particulier, les certificats de qualification professionnelle, pour leur part, font état d'une qualité ou d'une compétence et, enfin, le certificat de décharge cautionne les tâches du liquidateur d'une succession.

Certificat Économie. Document, le plus souvent transmissible et négociable, remis à un obligataire ou à un actionnaire par la société qui l'a émis comme preuve de propriété.

Certificat Parasitologie. Document officiel attestant de l'état phytosanitaire d'un envoi soumis à la réglementation phytosanitaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certificat de dépôt Économie. Le certificat de dépôt est un dépôt à terme représenté par un titre de créance négociable dématérialisé, sous la forme d'un billet au porteur ou à ordre émis par un établissement financier autorisé.
Sa durée doit être comprise entre 1 jour et 1 an à échéance fixe d'un à six ans. Leur rendement est très proche du marché monétaire.
L'avantage substantiel est la négociabilité du titre sur un marché secondaire qui permet d'éviter les lourdes pénalités liées aux dénouements anticipés des dépôts à terme.
En contrepartie, le certificat de dépôt comporte un risque de taux.

Certificat de placement garanti (CPG) Économie. Titre émis par la plupart des établissements financiers attestant qu'une somme a été placée à un taux d'intérêt fixé d'avance pour une période donnée.

Certificat de réexpédition Parasitologie. Document officiel établi par les agents habilités accompagnant les végétaux originaires ou en provenance de Pays-tiers, réexportés vers d'autres pays.

Certificat de valeur garantie (CVG) Économie. Titre financier utilisé principalement en complément d'une offre publique ; il garantit à son détenteur, la possibilité de céder son action pour un montant fixé à une échéance donnée.
On distingue les CVG dissuasifs, d'une part, qui cherchent à dissuader l'actionnaire de venir à une offre en lui garantissant la performance ultérieure de l'action, et les CVG incitatifs, d'autre part, souvent utilisés dans le cadre d'une OPE comme un élément de la prime offerte.
Le CVG est un titre financier coté qui peut être vendu par l'actionnaire qui le reçoit, et qui constitue un engagement hors bilan pour l'entreprise qui l'émet. S'il est exercé, le paiement ainsi effectué vient en complément du coût d'acquisition de la cible, générant un écart d'acquisition supplémentaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certificat d'investissement Économie. Les certificats d'investissement sont créés par augmentation de capital et résultent du démembrement de l'action avec d'un côté les certificats d'investissement : actions sans droit de vote et de l'autre, des certificats de droit de vote.
Les certificats d'investissements ont été intégrés à la catégorie plus générale des actions de préférence.

Certificat d’obtention végétale (COV) Agronomie. Conçu dès l'origine pour s'appliquer à une matière vivante, ce système offre plus de souplesse que celui du brevet et préserve le libre accès à la ressource génétique.
Titre de propriété, ce certificat confère au détenteur, durant 20 ou 25 ans, un droit exclusif sur l'exploitation de la variété protégée. L'obtenteur peut lui-même délivrer des licences pour que d'autres puissent produire et commercialiser sa variété en contrepartie d'une redevance.
Il est délivré au vu des examens DHS montrant la nouveauté et l'originalité du matériel végétal étudié et confère à l'obtenteur un droit exclusif à produire, à vendre tout ou partie de la plante ou tout élément de reproduction ou de multiplication végétative de la variété considérée.
Le COV est délivré par le comité de la protection des obtentions végétales (CPOV).
Ce certificat est un titre de propriété.

Certificat d’origine Droit. Document qui atteste la provenance territoriale de certaines marchandises et qui est établi par un organisme officiel du pays d'origine.
Pour être valide, ce certificat oblige l'exportateur à compiler une quantité de données. Il faut, entre autres, être en mesure de justifier l'origine, la composition et le poids de chacun des composants des produits exportés. L'information requise est souvent difficile à obtenir de la part des différents fournisseurs.
De nombreux pays exigent ce document lors de l'expédition de marchandises exonérées de droits de douane ou bénéficiant d'une réduction de droits.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certificat for difference Économie. Support d'investissement non coté qui bénéficie d'un effet de levier très important, pouvant permettre de réaliser de forts gains ou de fortes pertes sur les actifs sous jacents.
Produit souvent utilisé par les hedge funds ou le particulier sophistiqué.

Certificat phytosanitaire Agronomie. Document officiel délivré par l’organisation nationale de la protection des végétaux du pays exportateur à l’organisation équivalente du pays importateur.
Il atteste que les végétaux et produits végétaux proviennent de régions exemptes d'organismes justifiables de quarantaine, ainsi que sont pratiquement exempts de tout autre organisme nuisible et respectent les exigences phytosanitaires du pays importateur.

En France, la certification des semences est prévue par le Décret n° 81-605 du 18 mai 1981 concernant la commercialisation des semences et plants, les règles de contrôle sont arrêtées par le Ministère de l'Agriculture.
Le certificat phytosanitaire n’est pas un document commercial.

Certificat phytosanitaire d'exportation ou d'importation Agronomie. Document officiel obligatoire établi par des agents habilités, accompagnant les végétaux ou produits végétaux à risque importés ou exportés.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certification Gestion. Vérification par un expert de la conformité d'un document, d’un produit, etc.
Reconnaissance, par un organisme indépendant du fabricant ou du prestataire de service, de la conformité d'un produit, service, organisation ou personnel à des exigences fixées dans un référentiel.
Document qui fournit des preuves tangibles de la conformité d'un produit ou de l'efficacité d'un système qualité aux normes et exigences d'un organisme évaluateur accrédité.
Par exemple, afin de pouvoir commercialiser un produit comme 'biologique', un certificat provenant d'une agence agréée ou d'un organisme de certification est nécessaire. La certification s'applique aussi bien au processus de production qu'au produit final.

Certification des forêts Sylviculture. Procédure pour évaluer la qualité de la gestion des forêts par rapport à une norme de gestion forestière.
La certification des forêts est conçue pour envoyer un signal du marché aux acheteurs que les produits qu’ils achètent sont tirés de forêts gérées selon des normes environnementales et sociales particulières.

Certification des semences Agronomie. Garantie officielle de conformité de produit qui comprend trois aspects: une certification variétale, une certification technologique et, dans certains cas, une certification sanitaire.
Aboutissement d'un processus permettant au service officiel de contrôle de s'assurer que des semences ou des plants d'une variété donnée appartiennent bien à la variété, possèdent un minimum de pureté variétale et répondent à des normes technologiques et éventuellement sanitaires.

Certification phytosanitaire Agronomie. Utilisation de méthodes phytosanitaires permettant la délivrance d'un certificat phytosanitaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certifié Droit. Se dit des matériels de reproduction, semences ou autres, provenant de peuplements forestiers producteurs de graines, autochtones ou non, ou de vergers à graines, et dont la supériorité génétique a été prouvée par des tests de descendance, conformément à des normes définies par une autorité désignée. Ces provenances (ou vergers à graines) sont agréés et enregistrés comme tels par les autorités désignées, qui contrôlent également la récolte, le conditionnement et le stockage des matériels de reproduction ainsi produits. S'applique aux graines ou autres parties d'une plante produites selon des standards établis et garanties par un certificat émis par une agence officielle. S’applique à une semence ou à un plant inscrit au catalogue des espèces et des variétés.
S'applique aussi à des plants sans virus dont il existe une multiplication végétative, préculture et mise à disposition des producteurs (pomme de terre, arbres fruitiers...).
Cette certification est obligatoire pour l'exportation.

Certifié biologique Agronomie. Se dit d'un produit issu d'une opération qui a fait l'objet, de la part d'un certificateur accrédité, d'une évaluation dont les résultats démontrent que lesdites opérations sont conformes aux normes.

Céruléen Généralité. Bleu ciel, de la couleur du ciel ; se dit surtout des flots de la mer.

Céruse Chimie. Sous-carbonate de plomb (CO3Pb), pigment de couleur blanche utilisé dans certains systèmes de peinture.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cerveau Biologie. Organe du système nerveux central, situé dans la boîte crânienne, siège des fonctions supérieures (fonctions cognitives, sens, réponses nerveuses) et végétatives.

Les hémisphères droit et gauche, divisés en lobes, sont les parties les plus développées chez les mammifères. Elles comprennent des ventricules. L'ensemble est enveloppé par une triple couche de tissu conjonctif, les méninges.
Le bulbe rachidien est situé à la partie postérieure de l'encéphale, au-dessus de la moelle épinière. Il est le centre de contrôle des mouvements réflexes et végétatifs (respiration, modération du rythme cardiaque, régulation des muscles lisses artériels).
Le cerveau est composé de neurones, cellules gliales et astrocytes. Il baigne dans le liquide céphalo-rachidien présent dans les ventricules du cerveau et la moelle.
C’est lui qui centralise et traite toutes les informations qui circulent dans notre corps, et qui permet par exemple d’entendre, d’écrire.

On distingue substance blanche et substance grise.
Le cortex (substance grise), situé dans la partie antérieure de l'encéphale chez les vertébrés, est le siège de l'activité supérieure (fonctions cognitives). Il est constitué par les corps des neurones et comprend plusieurs couches de neurones superposées.

Cerveau droit Biologie. Terme de profane basé sur la conception erronée selon laquelle les processus mentaux supérieurs sont strictement divisés et se produisent indépendamment dans les deux parties du cerveau. Découle probablement d’exagérations de découvertes spécifiques sur certaines spécialisations de l’hémisphère droit dans des domaines limités.

Cerveau gauche Biologie. Terme de profane basé sur la conception erronée selon laquelle les processus mentaux supérieurs sont strictement divisés et se produisent indépendamment dans les deux parties du cerveau. Découle probablement d’exagérations de découvertes spécifiques sur certaines spécialisations de l’hémisphère gauche, tels que les systèmes neuraux contrôlant la parole.

Cervelet Biologie. Centre de l’équilibre et de la coordination des mouvements.
Le cervelet est situé au dessus de bulbe rachidien, il est impliqué dans la coordination motrice et l'apprentissage des mouvements routiniers.
En relation avec le reste du système nerveux, il reçoit deux types d’informations : celles indiquant notre position dans l’espace, et celles signalant si nos muscles sont contractés ou pas. Selon ces informations et selon l'action à accomplir (avancer, attraper), le cervelet déclenche, ajuste ou arrête le mouvement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cervidés Taxonomie. Famille de mammifères ruminants des régions tempérées (44 espèces réparties en 17 genres) dont les mâles portent des bois recouverts de velours.
Leurs bois peuvent prendre des formes multiples, des simples pointes aux structures ramifiées complexes.
Exemple : les cerfs, les caribous et les orignaux.

Césium Cs Chimie. Métal alcalin argenté mou, (N° et masse atomique 55 et 132,905 ; ion 1 + de rayon 1,67 angström; densité 1,9 ; Clarke 7 g/t) jaune pâle, se trouvant surtout en traces dans divers silicates (feldspath, leucite, mica noir, etc.), et dans un minéral rare, la pollucite CsAl [Si2O6].
Il figure de façon notable dans les produits de fission de l'uranium et du plutonium.
Il est largement utilisé dans les appareillages photoélectriques à cause de sa grande sensibilité à la lumière.
Il a un usage possible pour la propulsion ionique à faible poussée pour les engins spatiaux.
Le césium a 39 isotopes connus ; c'est plus que pour tout autre élément à l'exception du francium.
C’est l’un des produits issus de la fission radioactive créé à l’intérieur d’un réacteur nucléaire durant son fonctionnement.
Le Césium-137 est l’un des principaux isotopes radioactifs du césium. C’est un des principaux radio-isotopes présents dans les déchets radioactifs provenant des réacteurs nucléaires.
Le Césium-137 se désintègre lentement (sa demi-vie est d'environ 30 ans). Il peut contaminer des terres et être absorbé dans la chaîne alimentaire.

Cespiteux Botanique. Se dit d'une plante formant une touffe serrée, compacte.
Se dit des rhizomes qui ne sont pas traçants, la plante restant en touffe.
C'est le cas pour les plantes couvre-sol.
Exemple : Scirpus cespitosus, Dypsis lutescens
On dit aussi gazonnant.

Cespiteux Cryptogamie. Se dit des carpophores dont les pieds sont joints à la base.
Qualifie les champignons qui poussent en touffes, le pied de chaque individu étant soudé aux autres par la base.
Exemple : pholiote Pholiota squarrosa
On dit aussi fasciculé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cessation de paiement Économie. Elle survient lorsque le débiteur ne peut plus faire face à son passif exigible avec ses actifs disponibles ; on parlera également de défaillance. Il s’agit donc d’un évènement plus grave que le simple défaut de paiement.
En droit français, la cessation de paiement est la condition d’ouverture des procédures de redressement judiciaire et de liquidation, mais non de la procédure de sauvegarde.

Cession bail Économie. Les opérations de cession-bail consistent à céder un actif et à le reprendre immédiatement en location (sale and lease back en franglais).
Ils donnent lieu au traitement suivant : la plus-value de cession doit être différée et constatée en résultat sur la durée du contrat de location si ce dernier est un crédit-bail, et constatée immédiatement en résultat s'il s'agit d'un contrat de location simple.
De telles opérations ont essentiellement pour but de procurer à l'entreprise des capitaux à long terme pour financer des immobilisations nouvelles, ou de consolider des crédits relais à court terme pour rééquilibrer leur bilan.

Cession de bloc Économie. La cession d'un bloc d'actions sur un marché (ou block trade) ne peut se faire directement au fil de l'eau sur le marché.
En effet, pour une société, le volume quotidien de titres échangés est en général de l'ordre de quelques fractions de pourcentage de son capital, soit beaucoup moins que la taille du bloc que l'actionnaire cherche habituellement à céder. Céder les titres au fil de l'eau ne pourrait donc se faire que sur une longue période au risque de peser sur le cours.
On utilise donc en général les techniques de bookbuilding et ou de bought deal pour reclasser ce type de participation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cestodes Taxonomie. Classe de plathelminthes parasites dont les adultes vivent dans le tube digestif des vertébrés.
Ils ont une extrémité supérieure ronde, le scolex avec des crochets et des ventouses qui leur permettent de s'accrocher. Ils sont spécialisés dans le parasitisme avec des organes de fixation sur l'hôte et absence de tube digestif.
Les tænias et les bothriocéphales sont des cestodes.

Cétacés Taxonomie. Ordre de mammifères (2 sous-ordres, 13 familles, 83 espèces) marins au corps fusiforme.
Les cétacés sont les seuls mammifères à passer toute leur vie dans l'eau.
Ils ont un corps lisse et fuselé, ce qui facilite la pénétration dans l'eau, un système pileux quasi inexistant, l'absence de griffes, pas d'oreilles externes et le conduit auditif est fermé. Les membres antérieurs et la queue ont évolué en nageoires (deux pectorales ou palettes natatoires thoraciques, une dorsale ou aileron et une caudale ou queue).
La discipline de zoologie qui les étudie est la cétologie.

Cétane Chimie. Hydrocarbure saturé à 16 carbones, obtenu par hydrogénation du cétène.
On l'ajoute à des proportions diverses d'isomère ou d'homologue du naphtalène pour préparer des mélanges synthétiques servant d'étalon dans la mesure des indices de cétane des carburants diesel dont on étudie les propriétés antidétonantes
On dit aussi hexadécane.

Cétohexose Biologie. Sucre à six atomes de carbone ayant une fonction cétonique dans sa molécule.
Hexose comportant un groupe cétone.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cétone Biologie. Composé chimique dérivé d'un alcool par perte de deux atomes d'hydrogène.
Sous-produit de l'auto oxydation des lipides responsable, avec les aldéhydes, de l'odeur de rance des graisses oxydées.
Les cétones font partie des composés non radicalaires qui sont formés lors de la dernière étape de l'auto oxydation
Exemple : dihydroxyacétone phosphate

Cétose Biologie. Sucre (glucide) comportant une fonction cétone.
Exemple : lévulose

CFC Chlorofluorocarbures Écologie. Composés chimiques stables, créés artificiellement, contenant du carbone, du chlore, du fluor et parfois de l'hydrogène commercialement appelés fréon.
Incolores, inodores, ininflammables, non corrosifs à l’état gazeux ou liquide, ils ne sont pas intrinsèquement toxiques, mais certains de leurs produits de décomposition peuvent être dangereux.

Les deux principaux dérivés des CFC sont les halons et les HCFC.
Les premiers membres de ce groupe ont été utilisés comme réfrigérants dans les années 1930. Ils ont été également été utilisés comme gaz propulseur des aérosols, comme matières premières dans la synthèse de composés organiques, comme solvants, comme extincteurs et comme agents d’expansion dans les mousses de matières plastiques.
Les CFC sont responsables de la dégradation de l’ozone par dissociation en oxygène des molécules d’ozone qui protège la Terre à haute altitude (stratosphère) et absorbent les rayonnements ultraviolets de haute énergie, contribuant ainsi activement à l'augmentation de l'effet de serre.

CFROI (Cash flow return on investment) Économie. Le CFROI correspond dans sa version originale à la moyenne des taux de rentabilité interne des investissements actuels de l’entreprise.
Le CFROI est le taux de rentabilité interne qui égalise l’actif économique de l’entreprise, pris en montant brut, c’est-à-dire avant dotations aux amortissements et réévalué du taux d’inflation, et la série des excédents bruts d’exploitation après impôt, calculée sur la durée de vie des actifs immobilisés en place. Cette dernière s’estime en divisant la valeur brute des immobilisations par la dotation aux amortissements de l’année.
Le CFROI est alors comparé au coût moyen pondéré du capital
_________________
Il est plus facile d'ajouter de l'eau à une plante que de lui en enlever.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |