MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Ch] à [Chi] comme Chalaze, Charançon, Chimère, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chimère Biologie. Masse de tissu en culture composée de parties venant d'individus différents assemblées par greffage expérimental.
Les individus peuvent appartenir à la même espèce ou à des espèces différentes; dans ce dernier cas, les organes greffés sont de préférence des organes homologues.
Ce type de greffe se réalise surtout sur cultures organotypiques.
Par exemple un organisme nouveau hybride, est obtenu par greffe d'un matériel génétique ou d'un organe exogène.
Les chimères sont plus fréquentes dans le règne végétal où l'on peut les produire artificiellement par greffe.

Chimère Botanique. Plante composée de tissus adjacents, chacun de constitution génétique différente.
Plante composite dont les différentes parties sont issues de parents différents, issues de greffe.
Cela peut résulter en effet soit de greffage (greffon hybride), soit de mutations, de mitose irrégulière, ou de la fission des plastes. Les chimères peuvent ou non se reproduire de façon sexuée, selon qu'elles descendent de cellules reproductrices ou de cellules végétatives.
Un individu peut résulter de la prolifération des tissus d'un greffon et d'un porte-greffe d'espèces différentes. De façon générale lorsque les cellules, d'origine parentale différente, sont intimement mélangées au sein du même tissu, on parle d'individus en mosaïque.

Chimère Génétique. Molécule d’ADN recombinant qui contient des séquences provenant d’organismes différents.
Individu composite constitué de cellules provenant de différents zygotes.

Chimère périclinale Biologie. Tissus ayant des cytoplasmes ou des génotypes différents, arrangés en couches concentriques.
Chimère dans laquelle une ou plusieurs couches de tissus, provenant d’un membre greffé, entourent le tissu central provenant de l’autre membre de la greffe.

Chiméroplastie Génétique. Méthode destinée à créer des altérations définies dans la séquence d’ADN d’un locus cible, avec un rôle potentiel dans la thérapie génique et dans la compréhension de la fonction des gènes.
Un acide nucléique synthétique qui contient de l’ADN intercalé avec de petites quantités d’ARN, est introduit dans la cellule cible où il s’apparie à la séquence du gène cible en déclenchant ainsi la machinerie de réparation de l’ADN, ayant comme résultat le remplacement de la séquence native par la séquence synthétique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chimie Chimie. C’est la science qui étudie principalement la structure et les propriétés de la matière et les transformations de celle-ci.
De nos jours, c'est l'une des sciences les plus complexes du point de vue théorique et méthodologique, et ses débuts remontent à l'alchimie du Moyen Âge.
Comme elle étudie la matière au niveau fondamental, elle a des liens avec les sciences physiques, les sciences de la vie (biochimie, médecine) et les sciences de la terre (géologie, géochimie).
En plus d'expliquer des phénomènes naturels, les études de chimie servent à fabriquer un grand nombre de produits essentiels à la vie quotidienne, qu'il s'agisse d'aliments, de médicaments, de chaleur ou d'électricité, en passant par les substances employées en arts visuels.
Les ingénieurs chimistes se spécialisent dans l'application des connaissances théoriques à l'industrie.

Chimie combinatoire Chimie. La capacité, en utilisant les moyens de la chimie, de la robotique et de l'informatique à mettre en présence plusieurs structures chimiques définies et d'obtenir toutes les possibilités réactives de cette combinatoire.
Ceci remplace dans bien des industries l'imagination du chimiste et permet d'enrichir massivement les chimio thèques, multipliant ainsi les possibilités de screening.

Chimie organique Chimie. Étude des composés carbonés
Branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.
Bien qu'il y ait un recouvrement avec la biochimie, cette dernière s'intéresse spécifiquement aux molécules fabriquées par les organismes vivants. La matière organique ainsi que les composés organiques sont au cœur de ces disciplines.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chimie végétale Chimie. La chimie végétale a pour vocation de se substituer à la pétrochimie.
Le carbone végétal, constituant essentiel des plantes, donc renouvelable, est une voie de remplacement du carbone fossile pour la fourniture d'énergie et de matières premières.
L'épuisement probable à la fin du XXIème siècle des ressources fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel), exploitées à la fois pour produire de l'énergie et comme matière première de la chimie du carbone, conduit à rechercher activement des produits de substitution répondant aux mêmes besoins d'utilisation.

Dans les pays industriels, il existe une forte tendance à utiliser les produits végétaux pour la chimie et les énergies renouvelables.
Cette orientation est d'autant plus nécessaire que dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, l'Europe s'est engagée à stabiliser, puis à réduire très fortement les émissions de gaz à effet de serre. Plus récemment, le gouvernement français s'est fixé comme objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre par quatre d'ici 2050. Ces objectifs ne seront atteints que par la promotion vigoureuse de toutes les formes possibles d'économie d'énergie et par la mobilisation massive de la biomasse dans toutes ses utilisations.

L'agriculture produit chaque année une matière première utilisable pour la fabrication de matériaux ou d'énergie alors qu'il faut 25 millions d’années pour reconstituer les réserves de pétrole. Ce caractère renouvelable de la production agricole est un de ses atouts majeur.
Par la photosynthèse, les plantes valorisent l'énergie solaire pour fabriquer leur matière sèche. Absorbant de l'eau et des éléments minéraux fournis par le sol, elles fixent le carbone de l'air sous forme de sucres, d'amidon, de cellulose, de matières azotées, d’huile et libèrent de l'oxygène.
Ainsi un hectare de céréales en croissance fixe 5 tonnes de carbone dont 3 tonnes stockées dans le grain et 2 tonnes réparties dans la paille et les racines.
Le végétal a donc déjà capté dans l'atmosphère le gaz carbonique libéré éventuellement ensuite par la biodégradation de matériaux d'origine végétale ou par la combustion de biocarburants. Ce gaz carbonique puisé dans l'air par les plantes retourne dans l'atmosphère sans participer à l'augmentation des gaz à effet de serre.

Chimie verte Chimie. La chimie verte a pour but de concevoir des produits et des procédés chimiques permettant de réduire ou d’éliminer l’utilisation et la synthèse de substances dangereuses.
Dans cette définition, le terme « dangereuses » est pris au sens le plus large : le danger peut être physique (substance inflammable, explosive), toxicologique (cancérigène, mutagène) ou global (destruction de la couche d'ozone, changement climatique).
Utilisation de carbone issu de la biomasse à la
place de carbone fossile dans l’industrie chimique.
Elle visera notamment à mieux maîtriser les émissions de CO2, de mieux protéger l’environnement avec des produits biodégradables et non écotoxiques, à créer des emplois et à acquérir un savoir-faire exportable.
La catalyse joue un rôle central dans la chimie moderne, en effet elle permet en général de :
- réduire la consommation d'énergie, ce qui présente un intérêt économique et environnemental,
- diminuer les efforts de séparation puisqu'elle augmente la sélectivité des réactions,
- diminuer la quantité de réactifs utilisés.

Chimigation Agronomie. Application de produits chimiques dans l'eau d'irrigation (produit chimique + irrigation).
Par analogie à l'irrigation fertilisante (ou fertigation).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chimiluminescence Chimie. Émission de lumière au cours d’une réaction chimique.
On dit aussi chimioluminescence.

Chimio-autotrophe Biologie. Organisme utilisant différentes substances chimiques comme source d'énergie et le CO2 comme source de carbone.
Exemple: les bactéries nitrifiantes

Chimio-hétérotrophe Biologie. Organisme dont l'énergie provient de divers composés chimiques et le carbone de molécules organiques autres que le CO2 (par exemple le glucose).
Exemple: Bacillus polymyxa, bactérie capable de solubiliser les phosphates

Chimiorécepteur Biologie. Ce sont des organes sensibles aux substances chimiques. Ils permettent le sens du goût (détection rapprochée) et de l'odorat (détection à distance).
Les chimiorécepteurs possèdent souvent plusieurs neurones bipolaires qui entrent en action soit par contact (gustation), soit à distance (olfaction).
En comparaison, les mécanorécepteurs ne possèdent souvent qu'un neurone bipolaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chimio-sensible Biologie. Se dit d'une tumeur cancéreuse qui réagit aux médicaments de chimiothérapie, notamment lorsque sa taille diminue sous l'effet de la chimiothérapie.

Chimiosynthèse Biologie. Synthèse de substances organiques, à partir de matières minérales sous l'action d'organismes vivants, l'énergie nécessaire étant fournie par des réactions chimiques.
Ces organismes jouent un rôle fondamental dans l'équilibre chimique des sols et des eaux profondes non atteintes par la lumière.
Cette voie métabolique est utilisée par les bactéries en milieux extrêmes : sources hydrothermales, gouffres, etc.

Chimio-synthétique Biologie. Se dit des bactéries produisant des combinaisons énergétiques par des processus chimiques sans lumière solaire.

Chimiotactisme Biologie. Réponse (mouvement polarisé) des cellules à un signal chimique extérieur.
Réaction de locomotion orientée et obligatoire d'organismes mobiles, déclenchée et entretenue par une substance chimique diffusant dans le milieu, et s'effectuant soit dans sa direction (chimiotactisme positif), soit dans la direction opposée (chimiotactisme négatif).
On dit aussi chimiotaxie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chimiothérapie Biologie. Traitement qui agit sur l’ensemble du corps (traitement général) à l’aide de médicaments toxiques pour les cellules cancéreuses.
Ces médicaments visent à les détruire ou à les empêcher de se multiplier. Les médicaments de chimiothérapie peuvent être administrés par piqûres, perfusions ou parfois, sous forme de comprimés.
La chimiothérapie est appelée chimiothérapie adjuvante lorsqu'elle est proposée en traitement complémentaire après un traitement principal (une chirurgie par exemple).
Elle est appelée chimiothérapie néo adjuvante si elle est réalisée avant un autre traitement.

Chimiotropisme Botanique. Comportement végétal où les parties d'une plante tels que les racines réagissent à des produits chimiques.
Par extension, attirance due à un élément chimique.

Chimiquier Généralité. Cargo, navire servant au transport de produits chimiques.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chiné Cryptogamie. Présentant des chinures, dessins colorés en zigzag sur fond de couleur différente.
Se dit du pied des champignons recouvert de lignes ou bandes créant un effet de marbrures.

Chinook Climatologie. Vent chaud et sec qui descend du versant est des montagnes Rocheuses, entraînant une évaporation rapide accompagnée d'une forte hausse de la température.
En Colombie-Britannique et sur la côte pacifique des États-Unis, ce vent est très humide, mais à l'est des montagnes, dans les montagnes Rocheuses, le même vent est très sec.
Les Albertains l'appellent snow-eater (le mangeur des neiges).
On écrit aussi chinock.

Chinure Cryptogamie. Dessins colorés en zigzag sur fond de couleur différente.
Ligne ou bande créant un effet de marbrures.

Chionophile Biologie. Se dit d'une espèce végétale ou animale appréciant les conditions hivernales et spécifiquement l’exposition à la neige.
Les espèces comme les ours polaires, qui se sont adaptés particulièrement à la survie en hiver, sont appelées chionophiles, ce qui signifie en latin des espèces qui aiment l'hiver.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chiralité Chimie. Propriété d'un objet à trois dimensions non superposable à son image dans une symétrie par rapport à un plan.
L'étymologie du mot fait référence au fait que la main droite et la main gauche, bien qu'images l'une de l'autre dans une symétrie par rapport à un plan, ne sont pas superposables.

Une molécule est chirale si elle ne présente aucun plan de symétrie (condition nécessaire et suffisante). La présence d'un carbone asymétrique dans un composé est une condition suffisante mais non nécessaire pour qu'il soit chiral.
Cette asymétrie est à l'origine de l'activité optique des molécules chirales. Deux molécules chirales, images l'une de l'autre, sont dites énantiomères et ont les mêmes propriétés physiques excepté leurs pouvoirs rotatoires spécifiques, qui sont opposés. Elles ont les mêmes propriétés chimiques excepté les réactions chimiques faisant intervenir le centre chiral.
Les molécules naturelles sont chirales pour la plupart, certaines formes étant privilégiées, comme la forme L chez les acides aminés. C'est pourquoi on parle pour la nature d'homochiralité, dont l'origine est du reste débattue.

Chiréptologue Biologie. Spécialiste ou passionné de chauves-souris.

Chirognomonie Généralité. Art de connaître le caractère des personnes à l'inspection de leurs mains, d'après la forme et l'aspect de ces dernières.
Actuellement, la chirognomonie, abandonnée en tant que discipline indépendante, tend à constituer un élément de la biotypologie.

Chirographaire Économie. Un créancier chirographaire est un créancier qui ne bénéficie d'aucune sûreté particulière pour garantir ce qui lui est dû.
C'est un créancier qui a accordé des crédits à l'entreprise sans bénéficier de garantie réelle en contrepartie : hypothèque, nantissement, caution. Il a fait confiance et si l'entreprise n'honore pas sa signature, il a perdu tout ou partie de son prêt.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chiromancie Généralité. Art de deviner l'avenir, le caractère de quelqu'un par l'inspection de sa main.

Chironome Entomologie. Nom générique du ver de vase (Arenicola marina) rouge des pêcheurs et de la forme adulte, qui est un moucheron.
L’insecte adulte ressemble fortement à un moustique, mais ne pique pas.
Les larves aquatiques sont appréciées de certains poissons.

Chironomie Généralité. Art de régler le mouvement des mains, c’est-à-dire d’approprier les gestes aux discours.
Méthode de direction chorale qui permet d'indiquer à l'aide du mouvement de la main non seulement le « tempo » mais également le mouvement mélodique.
Par extension, le terme s'applique à la direction orchestrale.

Chiroptères Taxonomie. Ordre de Mammifères volants (18 familles, 977 espèces) souvent nocturnes et insectivores, adaptés au vol grâce à des membranes alaires fixées entre leurs doigts, sur les flancs et parfois sur la queue. Ils ne se posent qu'exceptionnellement au sol et s'y meuvent maladroitement. Ils se reposent en se suspendant aux aspérités par les griffes des orteils.
Ces animaux sont communément appelés chauves-souris.

Les chiroptères sont les seuls mammifères doués du vol actif, à distinguer du vol plané que pratiquent les écureuils volants, les phalangers ou les galéopithèques.
Généralement actifs la nuit, ils possèdent la faculté de se diriger dans l'obscurité en émettant des ultrasons (écholocation). Les chauves-souris repèrent ainsi les insectes dont elles se nourrissent. Elles émettent des ondes sonores qui se répercutent sur les insectes en plein vol.
On dit aussi Chéiroptères.

Chiroptérogamie Botanique. Dispersion des grains de pollen par les chauves-souris.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chirurgie Arboriculture. La chirurgie consiste à découper et nettoyer les plaies qui sont sur ou sous l’écorce des arbres.

Chirurgie Biologie. Acte qui consiste à opérer un patient.
Branche de la médecine qui traite les blessures et les maladies par des moyens faisant appel à des manipulations internes ou des opérations.

Chirurgie conservatrice Biologie. Opération destinée à corriger ou rétablir une forme du corps ou une fonction proche de la normale (chirurgie de reconstruction).

Chirurgie réparatrice Biologie. Chirurgie du sein qui ne retire que la tumeur en conservant le sein (tumorectomie). C'est un traitement local du cancer du sein.

Chisel Agronomie. Grand cultivateur pourvu de dents très robustes mais peu nombreuses, destiné à scarifier profondément le sol.
Instrument de dégagement superficiel du sol, à grand dégagement sous bâti, à dents très écartées.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 1:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chitinase Biologie. Enzyme qui dégrade la chitine.
On trouve des chitinases chez les végétaux, les champignons, les bactéries et chez certains groupes animaux.
Bien que ne possédant pas de chitine, les plantes produisent des chitinases qui peuvent être constitutives ou induites.
Les chitinases végétales qui sont produites constitutivement, sont réparties différemment dans la plante, selon l'espèce, le stade de développement ou le type d'organe considéré.

Les chitinases, tout comme l'hydrolyse acide ménagée permettent la dégradation des chaînes de chitine en libérant de petits fragments constitués de deux groupements d'acétylglucosamine (le chitobiose).
Cette dégradation de la chitine libère également en plus faibles quantités, des triolosides composés de trois groupements d'acétylglucosamine (le chitotriose).

Chitine Biologie. Substance organique azotée (sécrétée par les cellules de l'hypoderme) imprégnant le tégument superficiel des insectes, araignées et crustacés, et qui constitue la substance de soutien de la cuticule (enveloppe externe du corps).
La chitine est un homoglycane, de structure linéaire. C'est un polymère de N-acétyl-glucosamine (2-acétamido-2-déoxyglucose) dont les unités sont liées entre elles par des ponts b-(1,4) glycosidiques.

La chitine est le deuxième composé du vivant le plus représenté à la surface de la Terre, après la cellulose. Présente dans les parois bactériennes, on la trouve également chez les levures et dans la paroi fongique.
Essentiellement présente au sein du règne animal chez les Arthropodes, la chitine est le constituant majeur des structures exo squelettiques sclérifiées: cuticule, tube digestif (proctodeum et le stomodeum), trachées et membrane péritrophique.
L'hydrolyse de la chitine est spécifiquement catalysée par une famille de polysaccarhosidases: les chitinases (E.C.3.2.1.14.).
Elle donne aussi la rigidité aux parois cellulaires des Champignons.

La chitine est utilisée dans plusieurs substances que nous connaissons bien. Selon les produits, la chitine peut être en petite ou en grande quantité. Ils sont utilisés dans des substances comme les vins, les médicaments, les produits de beauté, les agents nettoyants pour l'eau potable, les pesticides, les pilules diététiques, et peut devenir utile dans la médicine ainsi que dans l'industrie du papier.

Chiton Agronomie. Mollusque marin (sous-classe des Polyplacophores) vivant sur les rochers littoraux, dont la coquille est formée de plaques articulées entre elles ; cette disposition permet leurs de se rouler en boule en cas de danger et de s'accrocher sur des surfaces irrégulières. Ils rampent lentement grâce à leur pied musculeux.
Ils mangent des Algues, des Bryozoaires, des Diatomées et parfois des Bactéries en raclant le substrat rocheux à l'aide de leur radula bien développée. Certaines espèces ont une ceinture élargie à l'avant et se fixent sur d'autres animaux. Certains chitons ont un comportement casanier, retournant au même endroit le jour et se déplaçant pour se nourrir la nuit.

Chitosane Biologie. Le chitosane est un dérivé désacétylé de la chitine, un composé particulièrement abondant dans les carapaces de crustacés. Comme la cellulose, la chitine est une fibre mais elle a en plus des propriétés chimiques et biologiques exceptionnelles utilisables dans de nombreuses applications industrielles et médicales.
On l’obtient (pour utilisation en pharmacie et en cosmétologie) à partir des carapaces de crustacés (désacétylation).
Le chitosane fait l’objet d’études qui tendent à démontrer son effet bénéfique pour le renforcement du système immunitaire, le contrôle du niveau de cholestérol et de sucre dans le sang ainsi qu’un effet pour prévenir le phénomène de vieillissement.
Le chitosane contrôle la prolifération de champignons pathogènes.
Il inhibe la croissance des organismes du genre Phytophthora.
Le chitosane est un composant indispensable à la préservation des principes actifs de l’ail.
_________________
Il est plus facile d'ajouter de l'eau à une plante que de lui en enlever.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Page 8 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |