MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Com] à [Conr] comme Comice, Concrescent, Conné, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Concussion Droit. Perception illicite par un agent public de sommes qu'il sait ne pas être dû.

Condensat Chimie. Liquide résultant de la condensation d'un gaz (vapeur) par échange de chaleur.
Liquide formé par condensation d'une vapeur.
Eau résultant de la condensation de la vapeur d'eau par échange de chaleur.
On dit aussi vapeur condensée.

Condensat de charbon Chimie. Ce sont les particules collantes composées de milliers de substances chimiques produites par la combustion du tabac. Il s'agit des particules contenues dans la fumée de tabac sans la nicotine et l'eau.
Le rendement en goudron, exprimé en mg goudron/cigarette, est la quantité de goudron qui est retenue sur le filtre d'une "machine à fumer" aspirant une cigarette en combustion à un flux donné et standardisé.
Le condensat de fumée obtenu à partir de fumée principale et de fumée latérale est parfois utilisé dans la recherche scientifique pour tester ses effets biologiques sur des animaux.
On dit aussi goudron de fumée.

Condensateur Physique. Composant électronique ou électrique pouvant recevoir et rendre une charge électrique proportionnelle à la tension.

Appareil constitué de deux surfaces conductrices (armatures) séparées par un isolant (diélectrique) de faible épaisseur. Il est caractérisé par sa capacité électrique en farads (F).
La capacité est d'autant plus grande que la surface des armatures et plus grande, que l'épaisseur du diélectrique est plus faible et que la permittivité du diélectrique est plus élevée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Condensation Agronomie. Processus par lequel une substance se modifie de l'état gazeux à l'état liquide ou solide.
Stade du cycle de l'eau ; la rosée, le frimas et la pluie sont des exemples de condensation.
Les mouvements ascendants de l'air constituent la principale cause de condensation de la vapeur d'eau atmosphérique et de la formation des nuages.
Par opposition à vaporisation.

Condensation Biologie. Changement de phase caractérisé par le passage de molécules de l'état de vapeur à l'état liquide ou solide.

Condensation Chimie. Réaction chimique au cours de laquelle deux ou plusieurs molécules se combinent avec séparation d'eau ou d'une autre substance simple.
Réaction chimique dans laquelle plusieurs molécules se combinent, avec élimination d'eau, ou d'un autre produit. Si une macromolécule est formée, la réaction s'appelle polycondensation.

Condensation Climatologie. Transformation de la vapeur d'eau en rosée.
Processus par lequel une substance se modifie de l'état gazeux à l'état liquide ou solide. La rosée, le frimas et la pluie sont des exemples de condensation.
Les mouvements ascendants de l'air constituent la principale cause de condensation de la vapeur d'eau atmosphérique et de la formation des nuages.
Par opposition à vaporisation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Condensation Physique. Transformation d'un gaz ou d'une vapeur en un liquide ou en un corps solide.
Processus par lequel une substance gazeuse devient liquide, en général par suite d’un refroidissement.

Condensation chromosomique Génétique. Induction d’une condensation chromosomique dans un noyau inter phasique par fusion avec une cellule en mitose. Des chromosomes condensés en phase S semblent pulvérisés.

Condenseur à coton Agronomie. Machine agricole (battery condensor) qui collecte la fibre provenant des égreneuses ou des nettoyeurs et la prépare de manière à constituer une nappe homogène, de densité uniforme.
Il est constitué d'un tambour grillagé tournant à basse vitesse sur lequel se forme une nappe de fibre. Deux rouleaux d'évacuation dirigent celle-ci vers la glissière d'alimentation. La vitesse de rotation du condenseur est adaptée à la capacité de l'usine. Si la vitesse est trop élevée, la nappe sera trop mince et se décomposera; si le condenseur tourne trop lentement, des bourrages sont à craindre.
La répartition de la fibre sur le tambour doit se faire uniformément, sinon la nappe ne sera pas homogène et la balle sera difforme (big ended bale). Cette difformité, outre les problèmes de stockage qu'elle engendre, peut occasionner de sérieux dommages à la presse et la rupture des liens de balle.

Condiment Agronomie. Substance ou préparation ajoutée aux aliments crus ou cuits pour en relever la saveur.
Elles sont récoltées à divers stades de leur développement, on utilise des parties variables selon les espèces (feuilles, fruits).
Elles sont très intéressantes car elles diversifient l’alimentation (apport d’éléments rares) et donnent de l’appétence pour d’autres aliments.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Condition agro-climatique Agronomie. Ensemble des conditions qui résultent de la prise en compte des caractéristiques pédologiques, agronomiques et climatiques du milieu considéré.

Condition de vie en plein air Horticulture. Condition naturelle ou sous serres expérimentée par les plantules transférées des conditions in vitro au sol.
Avant le transfert, des nutriments sont apportés par le milieu de culture, mais après transfert, les plantules doivent prélever les nutriments du sol et synthétiser leur propre approvisionnement nutritionnel.

Conditionnement Biologie. Interaction non définie entre les tissus et le milieu de culture aboutissant à des modifications du milieu permettant le développement de cellules individuelles ou de petits agrégats, qui n'auraient pas poussé sans conditionnement préalable.
Le conditionnement peut être accompli par immersion des cellules ou des cals placés à l’intérieur d’un matériel poreux (comme le tube de dialyse) dans un milieu frais pour une période dépendante de la densité cellulaire et un volume lié à la quantité du milieu frais.

Conditionnement Botanique. Effets d’agents extérieurs sur les caractères phénotypiques durant les étapes critiques du développement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Conditionnement Économie. Opération qui permet la transformation des produits par traitement, en une forme convenant à leur transport et/ou à leur stockage et/ou à leur évacuation.

Conditionnement Gestion. Action de préparer une chose à une utilisation spécifique.

Conditionnement Horticulture. Dispositif permettant de maintenir un local dans des conditions de température et d'état hygrométrique déterminées.

Conditionnement Parasitologie. Contenant avec son emballage protecteur utilisé pour amener les pesticides jusqu'au consommateur par les circuits de distribution de gros et de détail.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Conditions internationales de vente (INCOTERMS) Gestion. Règles internationales destinées à l'interprétation des termes commerciaux et fixant en matière de marchés internationaux les obligations respectives de l'acheteur et du vendeur d'après la nature du contrat conclu entre eux.
Abréviation : INCOTERMS pour International commercial terms.

Conditions normales d'emploi Parasitologie. Ensemble des recommandations d’application d’une préparation phytopharmaceutique, conforme aux bonnes pratiques phytosanitaires.

Conditions régissant l'emploi Parasitologie. Restrictions imposées à un nouveau produit par suite d´évaluations réalisées par les organismes de réglementation.
Elles peuvent limiter la commercialisation du produit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Conductance Physique. De même que l'on définit la résistance par le rapport U/I, on définit la conductance G par l'inverse de la résistance: G = I/U.
L'unité de conductance est le siemens (S).
Exemple : une résistance de R = 10 ohms correspond à une conductance G = 1/(10 ohms) = 0,1 siemens.

Conductibilité Physique. La conductibilité est la propriété que possèdent les corps de transmettre la chaleur, l'électricité ou certaines vibrations.
Des métaux comme l'or, l'argent et le cuivre ont une conductibilité thermique importante (ils conduisent facilement la chaleur), alors que des matériaux comme le verre et l'amiante ont une conductibilité thermique beaucoup plus faible.

Conduction Physique. Transfert de chaleur dans un corps ou entre deux corps en contact, par un mécanisme de collisions entre particules, sans mouvement apparent de matière.

Conductivimètre Physique. Appareil qui permet de mesurer la capacité d'un liquide de faire passer de l'électricité d'un point à un autre sous l'action d'une différence de potentiel électrique.
On dit aussi conductimètre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Conductivité Physique. La conductivité caractérise la résistance au passage du courant ou de la chaleur dans un matériau.
La mesure de la conductivité de l'eau permet de déterminer sa minéralisation. Il existe une relation entre la teneur en sels dissous d'une eau et sa faculté à conduire le passage d'un courant électrique. Lorsqu'elle conduit bien le courant, on dit qu'elle présente une bonne conductivité électrique.
Elle se mesure en micro Siemens par centimètre (µS/cm).
Par exemple, dans un matériau homogène, non affecté par l'épaisseur, la conductivité thermique qualifie la vitesse d'écoulement de la chaleur, dans des conditions bien définies, à travers une surface unitaire, par unité de variation de température dans une direction perpendiculaire à la surface.

La conductivité d'un bon conducteur, tel que l'argent ou le cuivre peut être plus d'un million de fois supérieure à celle d'un bon isolant comme le verre ou le mica. On observe un phénomène de supraconductivité lorsque certaines substances sont refroidies à une température voisine du zéro absolu: leur conductivité devient alors quasi infinie.
Le cuivre pur est un excellent conducteur d'électricité d'une conductivité égale à 95% de celle de l'argent.
Le cuivre présente également une importante conductibilité calorifique. On utilise surtout le cuivre pour sa conductivité électrique, la plus importante de tous les métaux industriels. Ainsi, on l'emploie pour fabriquer des dispositifs électriques, tels que les câbles, les fils ou les appareillages électriques.
Par opposition à résistivité.

Conductivité d'une eau Physique. La conductivité d'une eau est sa capacité à conduire plus ou moins bien un courant électrique la traversant.
La conductivité est proportionnelle à la concentration d'ions présent dans la solution.
Plus une eau est pure, moins elle est conductrice. Par contre, si la teneur en sel et éléments dissous augmente, la conductivité augmente. Cette méthode est utilisé pour mesurer la teneur en engrais des sols et solutions nutritives et la qualité des eaux en pisciculture.

Conductivité thermique Physique. En physique, la conductivité thermique est la grandeur introduite pour quantifier l’aptitude d’un corps à conduire de la chaleur. Elle représente la quantité de chaleur transférée par unité de surface et par unité de temps sous l’action d’une différence de température entre les deux extrémités d’un échantillon de ce corps, donc en présence d’un gradient de température.
Dépendant essentiellement de la nature des matériaux considérés, on la trouve généralement en relation directe avec la conductivité électrique d’un corps. Cette propriété, surprenante de prime abord, a été expliquée simplement par le fait que ce sont les électrons libres dans un corps qui sont le plus souvent associés aux transferts de chaleur.
Il y a toutefois des exceptions ce qui démontre clairement qu’un autre processus possible de conduction de la chaleur est aussi en jeu. Cette fois ci, c’est la quantification des mouvements d’oscillations des atomes autour de leur position d’équilibre qui conduit à l’existence d’un nouveau type de quanta d’énergie, les phonons. Ce sont eux qui jouent alors un rôle analogue aux électrons pour la conduction de la chaleur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Conduite d’une culture Horticulture. Succession des actions que le jardinier va faire sur la culture du semis, à la récolte afin d’obtenir le résultat qu’il souhaite.
Il existe de grands types de conduite des cultures : semis direct ou semis en place, pépinière repiquage, semis en ligne, semis à la volée, semis en poquets, semis graine à graine, culture à plat, tuteurée, palissée, culture pluviale (en sec), culture irriguée, etc.

Condupliqué Botanique. Se dit d’organe plié en deux vers l'intérieur, dans le sens longitudinal.
Exemple : glume de Bromus ciliatus

Condyle Biologie. Terme anatomique destiné à décrire une structure dont la forme est comparable à une surface articulaire convexe et arrondie ou ovoïde.
Exemple : condyle fémoral, condyle de l'humérus, condyle de l'occipital, condyle du temporal

Condyloïde Biologie. Terme anatomique qui sert à décrire une structure ayant une forme ovoïde.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cône Agronomie. Coquillage gastéropode de la famille des Conidés.
De nombreuses espèces tropicales sont venimeuses.

Cône Biologie. Cellule photo réceptrice de la rétine (qui en compte 7 millions) qui sert à la vision des couleurs et des détails.
Éléments réceptifs particuliers de la rétine auxquels on attribue le rôle principal dans la perception des stimuli lumineux et de couleur, lorsque l'œil est adapté à la lumière.
Les cônes fonctionnent uniquement quand l'intensité lumineuse est supérieure à un certain seuil. Au-dessous de ce seuil, d'autres cellules photosensibles entrent en jeu, les bâtonnets.
Il existe trois types de cônes, sensibles chacun à une gamme de longueurs d'ondes dans le visible (rouge, vert, bleu).

Cône Botanique. Inflorescence (puis fruit) mâle ou femelle caractéristique des Conifères et de quelques autres plantes.
Organe reproducteur des conifères, formés de feuilles modifiées ; les cônes femelles donnent des graines.
Il est formé d'écailles portées par un axe central et se superposant les unes les autres ; chaque écaille fertile portant, à sa base, un ou plusieurs fruits ou graines.
Certains auteurs réservent l'appellation de cône au groupement des organes reproducteurs femelles et désignent par strobile l'ensemble des organes mâles.
C'est de la forme conique de leurs fruits que les pins, sapins, etc., sont nommés conifères.
Exemple : cône de Pinus strobus et d'Humulus lupulus
On dit aussi cocotte.

Cône Généralité. Solide dont la base est un cercle ou une ellipse et dont la surface supérieure se termine en pointe.
Surface que décrit une ligne droite assujettie à passer toujours par un même point fixe et obligée en outre de toucher toujours dans son mouvement une certaine courbe donnée, que l’on appelle directrice.
Quand cette courbe est une circonférence de cercle, on dit que le cône est circulaire : c’est sa forme la plus commune dans les usages pratiques.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cône Géologie. Édifice volcanique construit par accumulation de matériaux éjectés par la bouche éruptive lors des explosions de magma fluide.

Cône Horticulture. Inflorescence femelle du houblon Humulus lupulus.

Cône à maturité Sylviculture. Évolution du cône femelle après pollinisation.
Ce cône libère de nombreuses graines.

Cône d’éboulis Géologie. Accumulation, en rupture de pente, de sédiments et de débris arrachés en amont.
Cette accumulation peut présenter un grano-classement, c’est-à-dire le classement des grains par taille progressivement croissante ou décroissante dans des sédiments détritiques.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cône de croissance Biologie. Élargissement situé à l'extrémité d'un prolongement de la cellule nerveuse embryonnaire.

Cône de déjection Pédologie. Accumulation sédimentaire dont le plan est celui d’un secteur de cercle et résultant d’un apport de sédiments concentré en un point.

Cône de scories Géologie. Cône formé par accumulation de lambeaux de lave (scories) éjectés lors d’une éruption à caractère modérément explosif. Si la lave n’est pas totalement refroidie en retombant à terre, les scories peuvent se souder entre elles.

Cône staminal Botanique. Un cône staminal est formé des étamines toutes reliées par leur extrémité autour du style.
C'est souvent le cas des fleurs de la famille des Solanacées.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Confectionner Fleuristerie. Exécuter, fabrique, préparer un ouvrage floral.

Conférence Généralité. Assemblée de personnalités (diplomates, ministres, chefs d'États) réunis pour discuter de questions d'intérêt international.
Réunion de spécialistes invités, en nombre généralement limité, pour exposer, discuter et confronter leurs idées et leurs opinions sur un thème donné.

Exposé oral public visant à informer les participants sur un thème particulier.

Confidentialité Gestion. Fait de garder quelque chose privé et secret vis à vis de tout le monde sauf ceux qui sont autorisés à le voir.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Configuration Agronomie. Forme extérieure, aspect général.
Exemple : configuration des lieux

Configuration Chimie. Disposition des atomes d'une molécule dans l'espace.

Configuration cis Génétique. État de phase dans lequel deux allèles dominants ou deux allèles récessifs de deux gènes différents se trouvent sur le même chromosome.
Par opposition à répulsion et configuration trans.
On dit aussi couplage.

Configuration électronique Physique. Ordre et caractéristiques du remplissage des orbitales électroniques par les différents électrons d’un atome.
Peut être, par extension employé pour un composé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Lun Fév 15, 2010 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Confiné Écologie. Qualifie un milieu dont les échanges avec les milieux voisins sont réduits, voire presque nuls.
En milieu aquatique, c’est l’absence de renouvellement des éléments en solution dans l’eau (hydrodynamisme) qui crée la spécificité des milieux confinés.

Confinement Agronomie. Toute opération (installation ou structure physique) visant à contrôler des espèces exotiques envahissantes par des mesures spécifiques qui limitent leur contact ou propagation dans l'environnement extérieur ainsi que leurs impacts sur celui-ci.

Confinement Génétique. Protocoles et mesures appliqués pour limiter le contact des organismes génétiquement modifiés ou des pathogènes avec l’environnement extérieur.
On dit aussi utilisation confinée.

Confinement biologique Biologie. Restriction du mouvement des organismes du laboratoire.
Elle peut prendre deux formes: rendre l'organisme incapable de survivre dans l'environnement extérieur, ou rendre l'environnement extérieur inhospitalier à l'organisme.
Pour les micro-organismes, l'approche favorisée est de modifier génétiquement les organismes exigeant un nutriment spécifique, habituellement et uniquement disponible au laboratoire.
Pour les organismes supérieurs (plantes et animaux), il est plus réalisable de s'assurer que l'environnement extérieur n’est pas adapté à la croissance, la diffusion et la reproduction.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |