MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Cou] à [Ct] comme Coulure, Crible, Croissant, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cristallochimie Chimie. Étude des relations existant entre la composition chimique d'un solide, l'arrangement géométrique et les forces de liaisons entre les atomes constituant le réseau.

Cristallographie Chimie. Science des formes, des structures et des propriétés des cristaux.

Cristalloïde Biologie. Corps qui, en solution vraie, est susceptible de cristalliser par concentration, contrairement au colloïde, cette propriété dépendant du solvant (le chlorure de sodium en solution dans l'eau est un cristalloïde au sens ci-dessus; en solution dans le benzène, c'est un colloïde).

Cristation Botanique. Développement anormal d'une tige ou d'une feuille de plante en forme plus ou moins monstrueuse.
Il s'agit en général d'un apex étiré latéralement, formant une ligne ondulée ou froncée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cristé Botanique. Se dit d’une plante ayant subi une cristation.
Caractérise la partie d'une feuille, d'une tige ou d'une fleur qui a l'aspect d'une crête de coq.
Cette déformation affecte les feuilles de certaines fougères.
Les tiges de certains Cactacées et de quelques plantes grasses présentent aussi cette caractéristique.

Ce qualificatif s'applique aussi à des formes végétales à croissance anormale résultant d'une fasciation ou d'un affaissement des tissus, et présentant d'ordinaire la forme d'une crête de coq.

Critère Écologie. Éléments retenus pour déterminer la nature, l'ordre de grandeur et les effets des facteurs altéra métriques.
Éléments, méthodes, épreuves, retenus pour déterminer la nature, l'ordre de grandeur et les effets des altéragènes.
Ce terme désigne la relation entre l'exposition d'une cible à une pollution ou à une nuisance et le risque ou l'ampleur de l'effet défavorable ou indésirable qui en résulterait dans des circonstances données.

Critère Gestion. Élément de référence qui permet d'émettre un jugement.
Caractère permettant de repérer et de classer personnes et objets selon un certain ordre de valeurs et de les apprécier.
Norme ou règle par laquelle il est possible d'établir un ordre ou un classement des alternatives, soit pour mesurer les degrés relatifs d'efficacité en vue de la satisfaction d'objectifs, soit pour évaluer les résultats des programmes.

Outre qu'ils dépendent de facteurs psychologiques propres à l'agent qui doit prendre la décision, et de ses objectifs, les critères utilisables par lui sont également fonction des types d'avenir dans lesquels les solutions (ou les projets) doivent se réaliser.
En avenir certain : les critères correspondent à la maximisation d'une fonction sous contrainte.
En avenir aléatoire : lorsque l'on peut attacher à chaque éventualité future une probabilité; le critère est l'espérance mathématique la plus élevée.
En avenir incertain : lorsque les lois de probabilité qui régissent les états du monde sont inconnues et que l'agent responsable du choix est incapable de fixer même intuitivement les vraisemblances relatives des divers événements possibles.

Critère de sélection Agronomie. Caractères sur lesquels portent la sélection, l’effet de la sélection pouvant être observé sur un autre caractère.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croasser Agronomie. Pousser son cri, en parlant du corbeau.
On dit aussi coasser, croailler, corailler, crailler.

Croc Agronomie. Très gros hameçon monté à émerillon, généralement employé pour la pêche des gros poissons (requins).

Croc Biologie. Dent pointue (canine) de certaines espèces animales.
Ce sont des dents en forme de crochets destinées à se planter dans la chair de leur victime.

Croc Généralité. Instrument muni d'un ou de plusieurs crochets et qui sert à pendre quelque chose.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croc Horticulture. Outil composé d'un long manche et constitué généralement de quatre ou cinq dents triangulaires recourbées, qui sert à retourner la terre, à briser les mottes, manipuler du fumier, arracher des pommes de terre et niveler le sol sommairement après le bêchage dans la perspective des semis et/ou des plantations à venir.
Sa forme le rend également efficace pour ramasser des racines ou pour enfouir engrais et compost.
Il existe différents modèles de crocs, qui se distinguent par la courbure, le nombre et la longueur de leurs dents.
On dit aussi griffe.

Croc Sylviculture. Outil servant principalement à manipuler et tourner les grumes; il est essentiellement constitué d'un solide levier de bois de 0,75 à 2,50 m de long terminé par un éperon métallique, et d'un bras métallique, courbe et terminé par un croc, qui s'articule à quelques décimètres de l'extrémité.

Croche Agronomie. Forme saillante du fond marin présentant un risque pour le chalutage et, par extension, accrochage du chalut sur le fond.

Crochet Agronomie. Nom donné à la canine des Équidés, elle n'existe que chez le mâle et dans la dentition d'adulte seulement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crochet Botanique. Organe rigide, courbé vers l'intérieur, résultant, par exemple, de la transformation d'un rameau, d'une stipule épineuse ou d'un pédoncule d'inflorescence.

Crochet Entomologie. Sorte d'ongle pointu et crochu situé à l'extrémité du tarse de l'abeille.

Crochet Généralité. Objet à bout recourbé pour accrocher par exemple au mur à une boucle fixée derrière un tableau, ou entre deux voitures d'un train par un attelage.

Désigne aussi un instrument pour fabriquer un tissu en maille ou de la dentelle.

Crochet Horticulture. Ornement en forme de crosse végétale, de bourgeon recourbé (chapiteaux gothiques).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crochet Sylviculture. Outil d'acier de forme incurvée, emmanché pour être utilisé avec une seule main afin de manipuler les billons de bois de pâte.

Crochet d’attelage Agronomie. Pièce métallique recourbée destinée à recevoir un anneau. Le verrouillage est assuré par un élément solidaire ou non du crochet lui-même.

Crocodiliens Taxonomie. Ordre des grands reptiles (3 familles, 23 espèces), comprenant le crocodile, le gavial, l'alligator et le caïman.
Ils possèdent une longue gueule et d'énormes mâchoires.
Ce sont les plus évolués des reptiles.

Crocoïse Géologie. Chromate naturel de plomb, CrO4Pb.
Elle se présente en cristaux monocliniques, d'un beau rouge-hyacinthe.
On la trouve spécialement en Sibérie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crocus Horticulture. Plante fleurie Crocus vernus, de la famille des Iridacées, à utiliser en massif, rocaille, et à naturaliser.
C'est une plante basse à corme, aux feuilles basales linéaires avec une strie longitudinale blanche, aux fleurs terminales solitaires, blanches ou violettes émergeant de spathes blanchâtres. Les anthères sont jaunes, le style, rouge orangé, est ramifié, plus long que les étamines (sauf chez la sous-espèce albiflorus).

Ce sont les premières fleurs du printemps.
Ils sont splendides dans les pelouses, avant que le gazon ne redémarre ou encore en conteneur (jardinière), annonçant les beaux jours.
A planter en poquets dès le début de l'automne.
Une fois plantés, les bulbes ne réclament plus aucun soin. Chaque année ils refleurissent en plus grand nombre.

Afin de conserver vos crocus dans le temps, apportez régulièrement de l'engrais afin que les bulbes restituent convenablement leurs réserves nécessaires à la floraison de l'année suivante. Attendez que le feuillage soit jauni avant de tondre votre pelouse.

Croisement Biologie. Reproduction par accouplement d'individus génétiquement différents, pour produire des hybrides.
Ce terme est parfois utilisé pour l’hybridation et vice versa.
Si les géniteurs font partie de deux races ou souches différentes appartenant à la même espèce, les produits sont des métis. Si le croisement se fait entre espèces différentes, le produit est un hybride.
La descendante de deux variétés ou races s'appelle croisement simple.
La descendance de deux croisements simples s'appelle croisement double.
La descendance d'un croisement simple avec une troisième race s'appelle croisement triple.

Croisement Génétique. Fécondation (artificielle ou naturelle) réalisée entre gamètes provenant d'individus dont les génotypes ou les races sont différents.

Croisement Horticulture. Méthode de reproduction par fécondation réalisée sélectivement entre plantes d’une même espèce, mais de variétés différentes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croisement consanguin Génétique. Accouplements entre individus ayant un ou plusieurs ancêtres en commun; l'état extrême étant une autofécondation qui se produit naturellement chez plusieurs plantes et chez quelques animaux primitifs.
On dit aussi endogamie.

Croisement de contrôle Génétique. Chez les organismes diploïdes, croisement d'un individu hétérozygote pour plusieurs gènes avec un individu homozygote récessif pour ces mêmes gènes.
On dit aussi test-cross.

Croisement en retour Génétique. Croisement entre un hybride et l'un de ses parents.

Croisement hétérogène Génétique. Transfert d'un ou de plusieurs gènes donnés d'un organisme domestiqué (par exemple, une plante cultivée) à un type sauvage (apparenté à la plante).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croisement inter-générique Génétique. Hybride résultant du croisement entre parents appartenant à des genres différents.

Croisement interspécifique Génétique. Reproduction sexuée entre deux organismes appartenant à deux espèces différentes en général génétiquement proches.
Ce croisement génère un hybride interspécifique.
Exemple : le colza (Brassica napus) est le résultat d'un croisement interspécifique naturel entre un chou (Brassica oleacea) et la navette (Brassica campstris)

Croisement intra-générique Génétique. Hybride résultant du croisement de parents appartenant à deux espèces du même genre.

Croisement intra-spécifique Génétique. Hybride obtenu à partir de parents appartenant à la même espèce.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croisement mono-hybride Génétique. Croisement entre des parents qui diffèrent par un seul caractère ou un croisement dans lequel on tient compte d’un seul caractère.

Croisement réciproque Génétique. Le croisement entre individus de deux souches peut être réalisé de deux façons dites réciproques : l'un des caractères alternatifs peut être apporté soit par un parent soit par l'autre.
Par exemple, chez les espèces à sexes séparés, on peut croiser une femelle de phénotype récessif par un mâle de phénotype dominant ou une femelle de phénotype dominant par un mâle de phénotype récessif.

Croisement test Génétique. Croisement d’un individu de génotype inconnu avec un individu homozygote récessif pour déterminer si l’individu en question est homozygote ou hétérozygote pour un allèle donné.
Il peut être utilisé aussi comme une méthode pour analyser les groupes de liaison, pour estimer la fraction de recombinaison.

Croiser Biologie. Produire des hybrides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 10:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croisette Horticulture. Bouture, que l'on prend sur un rameau secondaire, et dont on conserve un fragment à la base.

Croisillon Horticulture. Bras horizontal d'une croix.

Croissance Biologie. Accroissement en dimensions et en poids d'un organisme ou d'un organe résultant de l'élongation et de la multiplication cellulaires, jusqu'à son développement complet.
La croissance est un ensemble de modifications physiques qui peuvent être mesurées et qui se déroulent de façon constante et ordonnée ; prolifération multiplication rapide d'êtres vivants, de choses.
La période de croissance commence avec la naissance et se termine à la maturité ou état adulte. En parlant des bactéries il s'agit de leur multiplication. Ne pas confondre avec le développement, ni avec le croît.
En général, la croissance ne se déroule pas selon un rythme constant, mais présent des périodes d'accélération et de ralentissement.

Croissance Botanique. Développement progressif d'un végétal.
Lorsque le méristème terminal d'un axe feuillé se transforme à un moment de sa vie en une structure incapable de poursuivre un fonctionnement végétatif ultérieur (fleur, inflorescence, épine, vrille, tissu parenchymateux, etc.) ou lorsqu'il meurt (seul, avec l'ensemble des pièces du bourgeon ou avec la portion distale de l'axe qui le porte), on parle de croissance définie.
Si le méristème terminal garde la potentialité de fonctionner indéfiniment, on parle de croissance indéfinie.
Impliquant une idée de durée potentielle du fonctionnement d'un méristème, ce qualificatif d'indéfinie est un abus de langage justifié par la nécessité d'opposer ce cas à la croissance définie. Dans la pratique, il n'est pas toujours facile de trancher entre ces deux expressions dont la qualification, se référant à une durée relative, est soumise dans une large mesure à la subjectivité de l'observateur.

On distingue :
- des axes qui ne présentent pas de périodicité d'allongement endogène marquée et qui sont dits à croissance continue ;
- des axes qui montrent une périodicité d'allongement endogène marquée et qui sont dits à croissance rythmique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croissance Sylviculture. Augmentation des dimensions (circonférence, rayon, diamètre, hauteur, volume ou poids), de la qualité, ou de la valeur des arbres pris individuellement ou en peuplement, dans un temps donnée (l'année en général).

Croissance déterminée Botanique. Croissance déterminée et limitée dans le temps, dans laquelle la croissance de l’axe principal s’arrête par un bourgeon ou une fleur.
Une fois établie, elle est généralement irréversible.
Par opposition à croissance indéterminée.

Croissance économique Économie. Augmentation échelonnée dans le temps du PNB réel par tête, c'est à dire de la quantité de biens et services produits par tête dans une économie.
La croissance de la firme se mesure par l'intermédiaire de divers indices combinés telle la variation à la hausse du chiffre d'affaires, de la part de marché, de l'actif net, du nombre d'employés, etc. Lorsqu'elle s'accompagne d'éléments qualitatifs on préfère le vocable de développement.

La croissance est l'objectif final de toutes les économies, quelle que soit leur nature. La propriété donnée à cet objectif répond au double souci de faire face à la montée des besoins individuels et collectifs (élévation du niveau de vie) et d'affronter dans les meilleures conditions possibles la concurrence internationale. La croissance ne peut s'analyser qu'en longue période. C'est le mouvement profond d'une économie toute entière après élimination des mouvements saisonniers ou cycliques.

Croissance externe Gestion. Elle correspond pour un groupe à l'acquisition de sociétés concurrentes ou complémentaires qui augmentent ainsi son volume d'activité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croissance indéfinie Botanique. Type de croissance caractéristique de la plupart des végétaux, qui dure toute leur vie.

Croissance indéterminée Botanique. Condition dans laquelle le bourgeon terminal persiste et donne naissance à des branches latérales successives pour une période indéfinie.
Par opposition à croissance déterminée.

Croissance inorganisée Botanique. Formation in vitro de tissus avec des types de cellules peu différenciées et de structure non reconnue; la structure typique des cals formés dans une culture tissulaire.
Par opposition à croissance organisée.

Croissance intercalaire Botanique. Modèle d'élongation de tige, typique des Poacées (Graminées).
L'élongation procède à partir des entre-nœuds inférieurs vers les entre-nœuds supérieurs par la différenciation du tissu méristématique à la base de chaque entre-nœud.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 11:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croissance interne Économie. Croissance de l'activité d’un groupe (mesurée en général par l'évolution de son chiffre d'affaires) qui est due à la conquête de nouveaux clients et non à des acquisitions ayant entraîné une variation du périmètre de l'entreprise.
On dit aussi croissance organique et organic growth.

Croissance interne (taux de) Économie. A structure financière et rentabilité économique constante, le taux de croissance interne de l'entreprise correspond au taux de croissance des capitaux propres.

Croissance madrée Sylviculture. Disposition ondulée des fibres dans la direction longitudinale de l'arbre.
Se traduit sur les bois débités par l'apparition de taches ou zones moirées. N'enlève généralement aucune qualité au bois; parfois recherchée pour la lutherie et l'ébénisterie.
On dit aussi madrure, bois madré, bois ondulé.

Croissance organisée Botanique. Développement d’explants organisés (apex méristématiques ou pousses apicales, bourgeons floraux ou organes primordiaux) sous les conditions de culture tissulaire.
Par opposition à croissance inorganisée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Fév 13, 2010 11:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Croissance primaire Botanique. Croissance amorcée par les méristèmes apicaux de la racine ou de la pousse de la plante.
Croissance d’un explant durant la période initiale de culture.

Croissance (saison de) Botanique. Epoque de l'année durant laquelle un végétal effectue sa pousse maximale, en tige comme en feuillage.
Pour la plupart des végétaux, la saison de croissance se situe entre le mi-printemps et le plein été.
Pour d'autres, notamment dans les climats doux à étés secs de type méditerranéen, elle se situe plutôt en automne ou même en hiver.

Croissance secondaire Botanique. Se dit d'un élargissement progressif des racines et des pousses.
Type de croissance caractérisé par une augmentation de l’épaisseur des tiges et des racines et résultant de la formation des tissus vasculaires secondaires par le cambium vasculaire.

Croissance (substance de) Botanique. Substance chimique naturelle ou artificielle agissant sur la croissance à très faible dose.
Produit influant à très faible dose sur les mécanismes physiologiques, appliqué en vue d'agir notamment sur la différentiation et l'élongation cellulaire, après pénétration et diffusion à l'intérieur de la plante.
Produit influant à très faible dose sur les mécanismes physiologiques, appliqués en vue d'agir notamment sur la différenciation et l'élongation cellulaire après pénétration et diffusion à l'intérieur de la plante. Cette action s'accompagne généralement d'une modification de la morphologie de la plante.
On dit aussi régulateur de croissance ou hormone végétale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 7 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |