MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Aq] à [Ar] comme Aquatique, Argile, Article, etc.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arrimer Généralité. Fixer, attacher solidement la cargaison dans un navire.
Attacher, relier à un vaisseau spatial.

Arrondi Botanique. Qualifie un organe ou son extrémité lorsque sa forme épouse plus ou moins celle d'un cercle.
Se dit de la base du limbe foliaire régulièrement courbé.

Arrondie Cryptogamie. Se dit d’une lamelle dont l’arête forme une courbe arrondie vers le bas.
Exemple : champignon de couche Agaricus bisporus
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arrosage Horticulture. Action de répandre une certaine quantité d'eau sur une culture.
Action de verser de l'eau sur un sol, définie par la dose, la fréquence, le débit, la durée et l'intensité.
Irrigation est synonyme d'arrosage quand l'eau est amenée sur la culture par des canaux ou par des conduites.
L'arrosage peut être naturel (pluie) ou artificiel (de la main de l'homme ou avec des outils), il répond à des critères précis selon les espèces.
Pour ne pas tasser le sol, il faut arroser avec un arrosoir à pomme (l'arrosage en pluie est plus délicat) et humecter les pieds des plantes.
L'eau est indispensable aux végétaux ; il est utile d'en faire la distribution suivant les besoins. Par un temps sec et froid, on arrose de préférence dans la matinée ; la chaleur de la journée empêche le plus souvent le refroidissement qui pourrait nuire aux végétaux. Par un temps très chaud, c'est plutôt le soir que l'on arrose, afin de rendre l'évaporation moins rapide.
Pour certaines cultures maraîchères qui demandent beaucoup d'eau, les arrosements se font fréquemment et à n'importe quel moment de la journée.

Pour que l'eau pénètre plus facilement lorsque le terrain est argileux, il est essentiel de faire un bon défoncement et d'y mêler une quantité suffisante d'engrais organiques pour améliorer le sol et le rendre plus perméable.
Dans les terrains pierreux, au contraire, l'eau s'écoulant très rapidement, la sécheresse est à redouter. En défonçant ces terrains, il convient, de maintenir la terre arable à la surface.

Il faut éviter de travailler un sol qui vient d'être copieusement arrosé.
Avant d'établir une culture, il faut toujours s'assurer la quantité suffisante d'eau pour toute l'année.
Il est recommandé de disposer une citerne d'eau dans le jardin pour que l'eau versée soit à température ambiante : une eau trop froide peut fragiliser les jeunes plants.

L’arrosage se mesure en quantité d‘eau apportée par unité de surface et unité de temps (m3/ha/h). Cette unité est souvent abrégée en hauteur d'eau par unité de temps (mm/h).
Il est instamment recommandé d’apporter l’eau le moins violemment possible. La pluie agricole idéale tombe à 6 mm par heure (crachin breton). Une pluie d’orage déverse en vitesse instantanée l’équivalent de 60 mm/ heure. Quand vous videz un arrosoir de 10 l sur 10 m2 en 2 minutes vous arrosez à une vitesse instantanée de plus de 30 mm/heure.
Quand vous jetez le contenu d'un seau d'eau sur 1 m2 en 2 secondes (temps de chute), vous arrosez à 3000 mm/h.

Arrosage des plantes d’appartement Horticulture. Les plantes d’intérieur doivent être arrosées régulièrement, en évitant toutefois de les inonder, car l’excès d’eau est néfaste pour elles. On évitera également de les arroser lorsque le terreau est encore humide.
Si votre habitation est trop sèche, il faudra éviter l’eau calcaire. Afin de le neutraliser, on ajoutera quelques gouttes de vinaigre à l’eau d’arrosage.
L’arrosage se fait normalement à l’eau à température ambiante. Si la terre est sèche au point de laisser passer l’eau, on pourra ajouter à l’eau d’arrosage du savon noir ou quelques gouttes de savon de vaisselle.
Il ne faudra pas oublier de griffer régulièrement la surface de la terre pour éviter qu’elle n’étouffe les racines.

Arrosage des plantes en vacances :
Avant le départ en vacances, on pourra faire un dernier arrosage assez copieux, et recouvrir la terre du pot avec des petits cailloux. Ainsi, l’eau s’évaporera moins vite. Vous pourrez aussi vous équiper d’un système de goutte-à-goutte d’intérieur doté d’un programmateur autonome sur pile, avec une réserve d’eau en bac. Maintenant si vous possédez un jardin, vous pourrez placer vos plantes dans un coin à l’ombre où l’humidité de l’air leur fera le plus grand bien.

Les plantes grasses :
Les plantes grasses n’ont pas besoin d’être arrosées, leur feuilles étant largement gorgées d’eau. Vous pourrez les arroser, assez rarement cependant, en hiver. En période de chaleur, vous les aspergerez, une à deux fois par semaine, de quelques gouttelettes d’eau. Quant à leur terre, elle devra être constituée d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable et 1/3 de plâtras écrasés.
Comment savoir si la plante a besoin d’être arrosée :
On tapotera les pots des plantes avec un couteau. Si on entend un son sourd, on n’aura pas besoin d’arroser. Si le son est clair, cela voudra dire que la plante doit être arrosée.

Arrosage goutte à goutte Horticulture. Système d'irrigation qui fournit un arrosage très faible mais constant près des racines des plantes, de manière à leur assurer un taux optimal d'humidité, et ce, en réduisant les pertes d'eau dues à l'évaporation et au ruissellement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arroser Horticulture. Apporter de l’eau à un sol ensemencé ou planté.

Arroseur Horticulture. Appareil automatique ou mécanique qui, dans un dispositif d'irrigation, pulvérise de l'eau.

Arroseur à impulsion Horticulture. Arroseur permettant d'irriguer des surfaces circulaires ou semi-circulaires plus ou moins importantes, qui est muni d'un seul gicleur monté sur un pivot tournant par saccade sous la pression de l'eau qui projette un jet puissant, fragmenté ou non par un brise-jet.
Aussi appelé arroseur-canon, il fonctionne mécaniquement : la pression de l'eau projette sur le côté un bras monté sur un ressort qui revient ensuite frapper le jet, le faisant dévier de quelques degrés.

Arroseur fixe Horticulture. Arroseur permettant d'irriguer des surfaces circulaires ou semi-circulaires plus ou moins importantes, qui est muni d'un seul gicleur monté sur un pivot tournant par saccade sous la pression de l'eau qui projette un jet puissant, fragmenté ou non par un brise-jet.

Arroseur oscillant Horticulture. Arroseur comportant une barre centrale équipée de multiples gicleurs, qui bascule lentement d'avant en arrière sous la pression de l'eau, arrosant en éventail de larges surfaces rectangulaires.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arroseur rotatif Horticulture. Arroseur comportant de deux à quatre bras percés de trous ou munis de gicleurs, qui en tournant projettent de l'eau en cercles complets plus ou moins larges selon le réglage choisi.

Arrosoir Horticulture. Récipient portatif en matière étanche servant à transporter du liquide et à le déverser en une zone ponctuelle. Il est principalement utilisé en jardinerie, servant à l'arrosage manuel des plantes ou des semis, mais sa capacité à transporter du liquide et à le déverser de manière précise en fait un objet utilisable dans d'autres contextes.

Un arrosoir est composé d'un réservoir contenant de l'eau ou les produits de traitement pouvant aller de 0,5 litres pour l'arrosage des plantes d'appartement jusqu'à 12 litres pour un usage en extérieur, d'un bec verseur (goulot plus ou moins long et étroit), d'une pomme d'arrosage (ou poire) éventuellement à l'extrémité du bec (percée de multiples trous, elle permet un arrosage fin et diffus) et d'une anse (parfois deux) généralement de forme circulaire, pour maintenir et l’incliner.

Un arrosoir permet de contrôler la quantité d’eau versée, d’une part grâce à la quantité prédéfinie de la réserve, d’autre part grâce à son débit plus important permettant une meilleure perception du volume versé.
Un arrosoir permet de diluer facilement toutes sortes d’engrais, désherbants ou produits traitants.
L’arrosage sans pression d’un arrosoir est plus doux et facilement localisé au pied des plantes, sans mouiller le feuillage.
Super WaterKan® est un arrosoir qui se connecte directement à votre tuyau d'arrosage, il se remplit et s’arrête automatiquement une fois plein.

Arrosoir à long bec Horticulture. Arrosoir muni d'un très long goulot permettant d'atteindre les plantes difficiles d'accès.

Arrosoir automatique Horticulture. Dispositif qui peut assurer l'arrosage d'une ou de plusieurs plantes domestiques en l'absence des membres du foyer.
Pourvu d'une minuterie, d'une sonde d'humidité ou d'éléments de réglage divers, l'arrosoir automatique s'intègre idéalement au mode absence d'un système domotique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arroyo Sylviculture. Terme espagnol peu usité en français pour désigner un cours d'eau temporaire, de dimensions en général modestes, créé par les pluies occasionnelles en régions arides.

Ars Agronomie. Chez le cheval, région paire située entre le tronc et l'avant-bras; elle correspond à l'aisselle de l'homme.

Arséniate Chimie. Nom générique des sels composés d’acide arsénique et d’une base.
L’arséniate de plomb était utilisé comme insecticide.

Arsenic (As) Chimie. Élément chimique de numéro atomique 33 qui a la propriété de se volatiliser au feu sous la forme d’une fumée dont l’odeur est alliacée.
Élément métallique friable, de couleur gris acier, qui se trouve à l'état naturel dans le sol et les roches.
Corps proche des métaux, du système rhomboédrique, il donne à l'état natif des masses mamelonnées finement grenues, à cassure fraîche blanc métallique et à surface d'altération noire et terne.
C'est un métalloïde qui a trois formes allotropiques : jaune, noir et gris.
L'arsenic est chimiquement très similaire au phosphore qui le précède dans le même groupe.

Les dérivés arsenicaux (anhydrides arsénieux et arséniques, arséniures, arsénites, arséniates) sont utilisés dans les tanneries, dans la fabrication de peinture, de fleurs artificielles, de papiers peints, par la coloration des verres.
Certains de ses composés, utilisés en agriculture comme insecticides, raticide, anticryptogamiques, et poisons, sont toxiques. L'arsenic peut se bioaccumuler chez les plantes et les animaux.
Sa présence dans l’environnement est polluante et principalement issue des rejets d’eaux résiduaires industrielles, traitement de minerais arsenicaux (cuivre), combustion de charbon ou de déchets, utilisation d’engrais phosphatés, d’herbicides, d’insecticides et de détergents.
Il est probable que l'arsenic déposé sur les feuilles de tabac soit un des principaux agents cancérigènes des cigarettes et cigares.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arsin Sylviculture. Bois sur pied endommagé par le feu.

Arsine Chimie. Hydrogène arsénié (AsH3), gaz incolore à odeur forte, très toxique.

Art Agronomie. Technique de pêche, désignant :
- art dormant : une technique utilisant des engins de pêche immobiles (exemple : casiers, palangres) ;
- art traînant : une technique utilisant des engins de pêche mobiles, tractés (exemple : chalut, bolinche).

Art Généralité. Mode d'expression personnelle de la beauté par les formes, les mouvements, les sons, le langage, etc.
Ensemble des gestes précis concernant une pratique maîtrisée "entre la science théorique et la pratique spontanée", autant pour l'art de la menuiserie que pour les Beaux-arts.
Méthode pour faire un ouvrage, pour exécuter ou opérer quelque chose selon certaines règles.
Ensemble d’œuvres exécutées à une même époque et ayant entre elles des caractères communs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Art floral Fleuristerie. Art de créer des compositions florales dans des vases, des bols ou des paniers, de créer des bouquets ou créer des compositions florales à l'aide de fleurs, de feuilles, de fines herbes, d'herbes décoratives ou d'autres matériaux botaniques.
L'art floral demande diverses compétences. Les fleurs doivent être sélectionnées de façon à créer une belle harmonie entre elles (choisies par des principes de design ou d'instinct général), doivent être coupées, traitées correctement et doivent être disposées de façon à ce qu'elles restent fraîches le plus longtemps possible. Savoir comment concevoir des couronnes, des bouquets, des boutonnières et des fleurs artificielles reste aussi une compétence importante.

Artéfact Généralité. Objet ayant une valeur historique, comme un outil ou une sculpture, et qui montre le travail ou l'influence de l'être humain.

Artel Économie. En ex-URSS, type de société coopérative de producteurs, en usage jusqu'en 1960.
L'artel a été utilisée en URSS, à partir de la fin des années 1920, pour organiser collectivement l'activité du secteur artisanal. Il était administré par l'assemblée de ses membres. Il pouvait dans certaines limites employer des salariés non membres. L'artel était soumis à la tutelle et au contrôle du conseil local des coopératives, formé par les coopératives de la province, notamment en matière de plans de production et de prix. Les membres de l'artel étaient rémunérés par un salaire auquel s'ajoutaient des primes, après l'affectation réglementaire d'une part des profits au Fonds d'investissement de la coopérative et au Fonds général de crédit mutuel des coopératives. Jusqu'en 1956, les conseils de coopératives provinciaux étaient représentés par un organisme central au niveau de l'Union. A cette date, celui-ci fut remplacé par des conseils de républiques. A la même époque, une première mesure de nationalisation, concernant les grands ateliers coopératifs, a réduit le nombre des artels de 1,8 à 1,7 million. L'ensemble du secteur a été nationalisé en 1960.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Artémie Agronomie. Petit crustacé Artemia salina de la famille des Artémiidés, classe des Branchiopodes qui vit dans les eaux salées des lacs ou des étangs.
Les œufs et les larves (nauplies) d'artémies servent de nourriture aux larves de poissons (d'aquarium) et de crustacés.
L'artémie a une remarquable capacité d'adaptation à des salures différentes. Elle possède un mode de reproduction parthénogénétique.
On dit aussi crevette des salines.

Artémisine Botanique. Composant de la plante Artemisia annua, anti-paludéen qui bloque l’action d’une enzyme essentielle au pompage du calcium par le parasite.
Cet agent actif est administré sous forme de gélules aux patients atteints de paludisme.

Artère Biologie. Vaisseau sanguin qui transporte du sang riche en oxygène à partir du coeur à travers tout le corps afin d'assurer la nutrition des cellules tissulaires.
Une artère est constituée de trois tuniques superposées : l'intima à l'intérieur, la média au milieu et l'adventice à l'extérieur.

Artériole Biologie. Petit vaisseau sanguin qui naît d'une artère pour relier celle-ci à un capillaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Artériosclérose Biologie. Maladie involutive de la paroi des artères, aboutissant à leur durcissement.
L'artériosclérose accompagne souvent l'hypertension.
Autrefois, ce terme était employé de façon générale pour désigner indifféremment plusieurs maladies artérielles chroniques dégénératives qui ont été isolées depuis : l'athérosclérose (terme avec lequel il ne doit pas être confondu), la médiacalcose et l'artériolosclérose.
Au sens restrictif actuel, ce terme désigne la variété de sclérose artérielle qui touche surtout la tunique moyenne (et parfois aussi la tunique interne) des artères, principalement des artères musculaires et rénales. Cependant, on l'emploie souvent de façon générique pour désigner l'atteinte des artères de toute taille.

Artérite Biologie. Inflammation avec épaississement de la paroi des artères, ce qui entraîne une réduction de leur débit.
Terme désignant étymologiquement une altération de la paroi artérielle, d'origine inflammatoire, dont la signification a été étendue à toutes les altérations de la paroi artérielle, quelle qu'en soit l'origine (athéromateuse, traumatique, embolique, etc.).

Artésien Agronomie. Qualifie un puits ou un forage exploitant une nappe captive dont la surface piézométrique se trouve au dessus du sol, et qui fournit donc de l’eau jaillissante naturellement.
Qualifie la méthode de captage de l’eau souterraine par ce moyen.

Arthralgie Biologie. Douleur articulaire isolée sans lésion appréciable de l'articulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arthrite Biologie. Inflammation d'une ou de plusieurs articulations.
Elle peut être causée par une maladie ou un traumatisme et est souvent accompagnée de douleur, d'enflure ou de difformité.
Généralement, la mono-arthrite suppose qu'il n'y a qu'une seule articulation touchée, l'oligo-arthrite suppose qu'il y a deux, trois ou quatre articulations touchées, et la polyarthrite suppose qu'il y a au moins cinq articulations touchées.
L'arthrite exclut les arthroses ainsi que les arthropathies autres que rhumatismales et infectieuses.
Dans le cas d'une arthro-synovite, seule la membrane synoviale articulaire est atteinte, alors que dans le cas d'une arthrite, c'est une articulation qui est touchée.
Le terme arthrite est un terme générique qui englobe toutes les affections inflammatoires des articulations, qu'elles soient aiguës ou chroniques.

Arthroconidie Cryptogamie. Conidie formée à partir de filaments particuliers se cloisonnant en cellules au niveau des septa.

Arthrodèse Biologie. Technique chirurgicale qui vise à bloquer une articulation dans une position donnée.

Arthropathie Biologie. Nom générique donné à toutes les affections articulaires.

Arthroplastie Biologie. Intervention chirurgicale destinée à rendre sa mobilité à une articulation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arthropodes Taxonomie. Embranchement du règne animal qui réunit les animaux invertébrés à squelette externe, dont le corps segmenté porte des appendices articulés (pattes) notamment les Arachnides (araignées, scorpions, acariens) les Crustacés (dont les cloportes), les Myriapodes (symphyles, diplopodes, chilopodes communément appelés mille-pattes) et les Insectes.
L'embranchement des Arthropodes est un des plus répandus actuellement avec environ 875 000 espèces que l'on trouve dans tous les milieux, aussi bien sur terre que dans les eaux douces ou salées (plus de 80 % des espèces décrites appartiennent à cet embranchement).
Les Arthropodes sont des animaux articulés. Leur corps est protégé et soutenu par un tégument. Le développement se fait par une succession de mues.
De très nombreux ravageurs des cultures sont des arthropodes.

Les caractéristiques de ce groupe sont:
- des appendices segmentés (avec une exception, les Onychophora, aussi appelés péripathes) ;
- un squelette externe (exosquelette) qui est une cuticule formée de chitine (plus ou moins dure) qui oblige l'animal à muer périodiquement pendant sa croissance ;
- un corps habituellement divisé en tête thorax et abdomen ;
- un système circulatoire ouvert.

Arthrose Biologie. Maladie qui touche les articulations, elle est caractérisée par la douleur, mécanique et diurne et la difficulté à effectuer des mouvements articulaires.
Au niveau de l'articulation, la surface du cartilage se fissure, s'effrite et finit par disparaître. Ensuite, des excroissances osseuses se forment et nuisent aux mouvements.
L’arthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations sans infection ni inflammation particulière. Cette dégénérescence conduit à une destruction plus ou moins rapide du cartilage qui enrobe l'extrémité des os. Anatomiquement, cette destruction s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage.
C'est la maladie articulaire la plus fréquente. Les premiers symptômes apparaissent généralement à partir de 40-50 ans, mais la maladie commence souvent bien plus tôt dans la vie.
On dit aussi arthropathie chronique dégénérative.

Arthrospore Cryptogamie. Conidie issue du démantèlement d'une hyphe comme chez l'agent du fil rouge, Laetisaria fuciformis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Article Botanique. Partie d'organe comprise entre deux étranglements ; portions d’une tige ou d’un rameau comprises entre deux articulations ou nœuds.
Portion d'organe se séparant d'elle-même, à une certaine époque, du reste de l'organe en un point nommé articulation.
Unité de croissance élémentaire d’une tige constituée idéalement d’un entre-nœud terminé par une feuille ou une inflorescence.
Exemple : article de la silique du radis

Dans le cas des Cactacées, il s'agit des portions de rameaux ou de tiges métamorphosées, plus ou moins renflées, succulentes, aplaties ou cylindriques, constituant dans de très nombreux cas des organes de reproduction végétative, par isolement.
Exemple : articles des rameaux (raquettes) d'Opuntia

Article Cryptogamie. Partie d'un filament mycélien compris entre deux septums.
Pour les champignons, l'article est une unité structurale qui correspond à la cellule des autres êtres; alors que la cellule typique ne renferme qu'un seul noyau, l'article peut en renfermer plusieurs.
Le nom d'article vient de ce ces unités sont souvent disposées en files régulières dites hyphes; plus exactement, les hyphes sont subdivisés en articles par des cloisons transversales.

Article Droit. Partie formant une division ou une subdivision, le plus souvent marquée d'un chiffre, dans un code, un contrat, un traité, un catalogue, etc., et ayant un rapport d'ensemble avec ce qui précède et ce qui suit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Article Économie. Bien identifié en tant que tel constituant de ce fait un élément de nomenclature ou de catalogue.
Les différents objets qu’un commerçant a dans son magasin.
Objet de commerce qui est destiné à la vente, ou chacun des objets d'un ensemble répondant à une même identification, qui est constituée par les caractéristiques qui leur sont communes et que l'on a décidé de retenir pour les différencier des autres.
Un article est un produit tangible, et un service est un produit intangible. En pratique commerciale, les articles sont, le plus souvent, des variantes d'un modèle ou d'un type de produits. Par exemple, un pantalon vendu en deux couleurs différentes compte pour deux articles.
Un chariot élévateur et son équipement de préhension peuvent également être considérés comme deux articles.

Le terme marchandise est employé comme synonyme du terme article, lorsqu'il se réfère au produit qui fait l'objet d'un commerce, à l'objet destiné à la vente. Dans ce sens, le terme marchandise est couramment employé au pluriel, tout comme le terme article. Lorsque ces termes désignent un ensemble d'objets à vendre, ils prennent le s du pluriel, contrairement au terme anglais merchandise qui, en ce sens, reste au singulier.

Article Entomologie. Les différentes parties des membres des insectes qui peuvent se mouvoir les unes sur les autres.

Article Généralité. Division d'un répertoire constituée de l'ensemble des données terminologiques portant sur une notion.
Écrit formant par lui-même un tout distinct, mais faisant partie d'une publication.

Article réglementé Parasitologie. Tout lieu de stockage, moyen de transport, conteneur ou tout autre objet ou matériel susceptible de porter ou de disséminer des organismes nuisibles, particulièrement pour tout ce qui concerne les transports internationaux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arctico-alpine Botanique. Se dit d’une plante des zones arctiques et des hautes montagnes de la zone tempérée.

Articulation Biologie. Jonction permettant de relier des os et de leur donner une mobilité l'un par rapport à l'autre.

Articulation Botanique. Surface suivant laquelle se séparent les deux parties d'un organe discontinu.

Articulé Biologie. Qui comporte des articulations et permet le mouvement.

Articulé Botanique. Se dit d'un organe formé d’articles, c’est-à-dire de parties séparées par des étranglements.
Se dit aussi d’un organe pourvu d’une articulation.
Exemple : fruit de Desmodium canadense
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Artificialisation Écologie. Fait pour un milieu ou un paysage de passer d’un état relativement naturel à un état modelé par l’homme.
On dit aussi anthropisé.

Artificiel Agronomie. Se dit de fourrages ou de prairies temporaires constitués de légumineuses et ayant leur place dans une succession de cultures.

Artificiel Généralité. Fabriqué par l'être humain.
Par opposition à naturel.

Artificielle (plante) Horticulture. Article ornemental, industriel ou artisanal, imitant une plante naturelle ; elle peut être en bois, en tissus (soie), en papier, en matière plastique, faite de plumes, etc.
Certaines plantes artificielles semblent réellement naturelles et réelles. Il est pratiquement impossible de reconnaître une plante artificielle d’une plante naturelle tellement qu’elle semble réelle et ce même au toucher.
Elle ne demande aucun soin (sauf le nettoyage) et elle ne meurt pas lorsque vous oubliez de les arroser ou lorsque vous les brûlez au soleil. Bref, si vous avez très peu le pouce vert l’achat d’une plante artificielle est une excellente idée.

L’achat d’une plante artificielle n’est pas un gros investissement. Il est souvent plus économique d’acheter une plante artificielle qui va « survivre » pendant plusieurs années, que d’acheter des plantes naturelles qui meurent à cause de mauvais soins malgré toute votre bonne volonté.
L’achat d’une plante artificielle permet de créer de l’ambiance, d'égayer vos espaces à l’intérieur de votre domicile ou de votre bureau. Cela créera un sentiment de chaleur tout comme l’ambiance créé par des plantes véritables.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 26, 2010 7:49 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 5 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |