MembresCharte FAQFAQ RechercherRechercher MembresMembres Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Vérifier ses messages privésVérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[C] à [Cao] comme Cadranure, Calice, Cambium, etc.
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Ven Sep 15, 2006 12:50 am    Sujet du message: [C] à [Cao] comme Cadranure, Calice, Cambium, etc. Répondre en citant

Page 1 C (horizon) à Caducifolié
Page 2 Caecotrophe à Calcicline
Page 3 Calcicole à Calorie
Page 4 Calorifuge à Canadien
Page 5 Canal à Cannelle de Chine
Page 6 Cannelure à Caoutchouc synthétique


C (horizon) Pédologie. Horizon minéral qui correspond à une roche en voie d’altération (dans laquelle les transformations sont surtout d’ordre physique) ; horizon placé sous B (ou sous A s’il n’y a pas de B).

C (vitamine) Biologie. Vitamine hydrosoluble de nature glucidique, intervenant dans les réactions d'oxydoréduction sous forme couplée avec son dérivé réduit, l'acide dé hydro-ascorbique.
On dit aussi acide ascorbique.

C3, C4 (Plante de type) Botanique. Type de respiration particulier à certaines plantes, comportant la formation d'acides carboxyliques respectivement à 3 et à 4 carbones.

CAAT (séquence) Génétique. Courte séquence nucléotidique conservée en amont de la séquence TATA.
Elle est présente chez certains gènes eucaryotes et favorise l'action de l'ARN polymérase II.


Dernière édition par Gilbert le Sam Oct 16, 2010 6:12 pm; édité 11 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cabale Généralité. Sorte de complot formé par plusieurs personnes qui ont un même dessein.
Manœuvres secrètes de gens qui visent à nuire à la réputation, à provoquer l’échec de quelqu’un ou de quelque chose.

Cabane Horticulture. Abri construit à partir de matériaux rudimentaires (bois, terre).
Petite maison grossièrement construite.
Autrefois, la cabane servait généralement d'habitation temporaire ou saisonnière (cabanes d'estive, de défricheurs, de cultivateurs, de bergers, de bûcherons, de charbonniers, de chaufourniers, de boisseliers, de sabotiers, de résiniers dans les Landes, de vanniers et de gardians en Camargue, de cantonniers, de gardes, d'ermites, etc.), mais il lui arrivait aussi d'être l'habitation permanente de familles indigentes installées sur le domaine public ou tolérées en domaine privé.
Aujourd'hui, la construction de cabanes ne concerne plus qu'une infime partie de la population (scouts, auto-constructeurs amateurs, pêcheurs, chasseurs et enfants).
On dit aussi baraque.

Cabane à sucre Agronomie. Bâtiment central de l'érablière regroupant les équipements nécessaires à la fabrication du sirop, de la tire et du sucre d'érable, et qui peut servir également d'habitation temporaire pour la durée de la saison des sucres.
Dans la ferme traditionnelle, la cabane à sucre, aussi appelée sucrerie, est un petit bâtiment solide mais modeste comprenant une cuisine utile pour les repas et pour le nettoyage des divers ustensiles de cuisson, une pièce pour l'évaporateur sur son feu de bois, un abri pour le bois de chauffage, une citerne à eau d'érable adossée à un mur extérieur et, à l'écart, un abri pour le cheval. Surmontant le toit de la cabane, la cheminée de ventilation destinée à éliminer les vapeurs d'eau fait de l'ensemble une construction unique dans tout le paysage.
Plus récemment, pour le public, la cabane à sucre est devenue une construction moderne et un lieu de restauration offrant des mets traditionnels dans un décor rustique.

Cabanon Horticulture. Petite construction généralement située dans la cour arrière ou le jardin d'une maison, qui est destinée au rangement et à la protection des outils de jardin et autres objets dont on se sert souvent à l'extérieur.
Il peut abriter des vélos, la tondeuse à gazon, de l'équipement pour les sports extérieurs, des produits pour le jardin, le potager.
Il s'agit d'une réalité très courante en Amérique du Nord.
Hangar désigne souvent un abri de dimension plus imposante que cabanon.
On dit aussi remise et abri (de jardin).


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:12 am; édité 8 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cabas Agronomie. Sac utilitaire, de grande contenance, généralement en grosse toile ou en peausserie à bon marché, ou encore en sparterie, à deux poignées, que l'on peut tenir à la main ou porter accroché au bras.

Cabas Horticulture. Panier de jonc (ou de paille tressée) qui sert à mettre des figues ou à porter différents objets.

Cabestan Agronomie. Treuil à tambour vertical autour duquel on enroule par friction un câble pour haler ou tirer.
Un cabestan est un treuil destiné à permettre d'exercer un effort horizontal.

Cabine Agronomie. Partie d'un véhicule constituant un compartiment séparé, réservé à la conduite de ce véhicule.
Cellule à ossature métallique rigide qui abrite le poste de conduite d'un véhicule à moteur tout en assurant le confort et la sécurité du personnel de conduite.
Exemple : cabine de tracteur


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:14 am; édité 8 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cabine d’inoculation Biologie. Petite chambre pour les opérations d'inoculation (des cultures de tissus ou de microorganismes), souvent avec un courant d'air stérile pour porter les contaminants loin de la zone de travail.

Câble chauffant Horticulture. Élément chauffant à basse température, sous la forme d'un câble souple isolé électriquement et protégé mécaniquement, généralement conçu pour être placé en contact avec le milieu à chauffer.

Cabochon Horticulture. Élément décoratif en bois, de petites dimensions, placé dans un décor de parquet en vue de compléter les vides laissés par la disposition des éléments qui le composent.

Cabombacées Taxonomie. Famille de plantes angiospermes primitives, ordre des Nymphéales qui comprend 7 espèces réparties en 2 genres: Brasenia, Cabomba.
Ce sont des plantes aquatiques, rhizomateuses, à feuilles submergées ou flottantes, des régions tempérées à tropicales (sauf en Europe).
Le genre Cabomba est très répandu chez les aquariophiles pour son feuillage se divisant en fins segments (500 par feuille chez certaines espèces), elle peut également servir de refuge aux alevins.
Une plante fixée horizontalement sur le sol fait des rejets au niveau de chaque feuille.

Selon la classification phylogénétique APG II (2003) cette famille est de divergence ancienne et ne fait pas partie des vraies dicotylédones. La famille peut optionnellement être incluse dans les Nymphéacées.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:17 am; édité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cabosse Botanique. Fruit sec indéhiscent et volumineux des espèces du genre Theobroma (cacaoyer) qui renferme les graines (fèves) de cacao.
Une jeune cabosse est une cherelle.

Cabotage Économie. Toute activité commerciale de transport entre deux points (départ et destination) se trouvant à l'intérieur du même pays.
Navigation marchande le long des côtes, spécialement entre les ports d'un même pays, par opposition à la navigation au long cours.
Il peut y avoir du cabotage maritime et du cabotage aérien. Pour le cabotage aérien, les territoires auxquels s'étend le cabotage comprennent non seulement la terre métropolitaine et les eaux territoriales adjacentes, mais aussi ceux se trouvant sous la souveraineté, ou protection, ou mandat de cet État.

Cabri Agronomie. Petit de la chèvre.
Parfois et régionalement, on appelle une chèvre, cabre.
On dit aussi chevreau.

Cabriolet Agronomie. Voiture automobile décapotable.
Autrefois, voiture hippomobile légère, à deux roues, munie généralement d'une capote.
On dit aussi cab et duc.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:19 am; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cabus Horticulture. À tête pommée et à feuilles lisses, en parlant d'une variété de chou.

Cacaber Agronomie. Pousser son cri, en parlant de la perdrix ou de la pintade.
On dit aussi criailler, rappeler, pirouitter.

Cacao Botanique. Graine (fève) du cacaoyer, riche en matières grasses, d'où l'on tire le beurre de cacao et le cacao en poudre, et qui sert à fabriquer le chocolat.

Cacaoyer Botanique. Petit arbre Theobroma cacao (famille des Sterculiacées) des sous-bois originaire de l'Amérique du Sud, cultivé pour la production de cacao, principalement en Afrique.
Il en existe trois grands groupes :
- les criollos (qui fournissent un cacao très aromatique, le cacao fin, mais qui sont peu résistants) ;
- les forasteros (plus résistants, mais donnant des fèves amères et acides) ;
- les trinitarios (hybrides, intermédiaires entre les deux précédents).

Cacaoyère Agronomie. Plantation de cacaoyers.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:22 am; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cacarder Agronomie. Pousser son cri, en parlant de l'oie ou du jars.
On dit aussi siffler (oie) et criailler, cagnarder ou jargonner (jars)

Cache-pot Fleuristerie. Enveloppe ou vase orné qui sert à cacher un pot (conteneur) de fleurs.
Contenant décoratif destiné à dissimuler un conteneur de culture.

Modulables à souhait et très décoratifs, les pots de fleurs et cache-pots comme les articles de maison suivent les tendances du design. Les formes actuelles sont très épurées, carrées ou rondes, mais aux lignes simples et reposantes pour les yeux.

Poétiques comme les plantes dont on aime prendre soin, les pots et cache-pots peuvent apporter à votre jardin une image très moderne ou au contraire rustique et sont aussi importants que les plantes et fleurs que vous y mettrez. N'hésitez donc pas à choisir vos contenants avant le contenu !

L'intérêt des cache-pots est que vous pouvez toujours y cacher des plantes que vous venez d'acheter et qui sont encore dans leur pot d'origine, avant de prendre le temps de les rempoter.

Cachexie Biologie. État pathologique caractérisé par une maigreur extrême provoquée par une longue maladie ou un apport protéinique ou calorique insuffisant.
La cachexie cancéreuse (carcinémie) est le stade évolutif terminal de la maladie, à la phase de généralisation et de dissémination métastatique diffuse. Elle entraîne un amaigrissement considérable, une anémie importante, une asthénie extrême, avec parfois des douleurs dont l'intensité est fonction de la localisation des métastases.
On dit aussi marasme.

Cacholong Géologie. Opale de couleur blanche ou bleu-blanc ressemblant à la porcelaine.
Elle est très poreuse et adhère à la langue.
On dit aussi opale de perle.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:24 am; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cachou Botanique. Extrait solide contenant du tannin et de la catéchine, obtenu à partir d'une décoction de bois de cœur d'Acacia catechu ou d'A. sundra traitée par évaporation ; le résidu solide plus ou moins pur ainsi obtenu est aussi appelé cachou brun.
D'une façon plus générale, et par extension, autres extraits solides, obtenus par exemple : à partir d'écorces de mangrove.
Utilisé comme teinture ; coton, laine, bois ; finissage du cuir ; préparation du pyrocatéchol; thérapeutique.

Cactacées Taxonomie. Famille de plantes dicotylédones, ordre des Caryophyllales, qui comprend environ 2000 espèces réparties en près de 90 genres dont Acanthocereus, Astrophytum, Cereus, Echinocereus, Epyphyllum, Mammillaria, Pereskia, Schlumbergera.

Ce sont des plantes herbacées ou des arbustes, généralement à forme végétative très particulière, avec la fonction chlorophyllienne transférée aux tiges. Souvent épineux, pérennes, le plus souvent succulents, les cactus sont parfois épiphytes ou grimpants.
Les cactacées sont présentes naturellement dans les régions tempérées à tropicales, principalement sur le continent américain. Leur morphologie particulière en fait des plantes d'ornement recherchées et les cactus sont l'objet des soins de nombreux amateurs.
Les fruits de certaines espèces sont comestibles (figuier de Barbarie, Opuntia ficus-indica).

L'aspect actuel des cactus s'explique principalement par l'adaptation aux conditions de sécheresse, à l'origine du développement de la fonction de stockage et de la réduction des surfaces d'évaporation.
La fonction de stockage s'est traduite par un épaississement de la tige, et, pour quelques espèces, par le développement de racines tubéreuses (Pterocactus tuberosus par exemple). Elle explique aussi l'apparition des côtes ou une disposition des mamelons en spirale, qui permettent, un peu comme sur un accordéon, la dilatation et la rétraction du corps de la plante au gré des périodes de pluies et de sécheresse, sans déchirure de l'épiderme.

La réduction des surfaces d'évaporation s'est traduite par un épaississement de l'épiderme, parfois même recouvert d'une sorte de cire, une diminution du nombre de stomates (pores permettant la respiration), et surtout, chez beaucoup d'espèces, la disparition des feuilles (voir évapotranspiration).
Quant aux épines, leur fonction est multiple : protection contre les animaux, mais aussi captation de la rosée, protection de l'épiderme contre les ardeurs du soleil, le vent desséchant ou le froid d'altitude.

Le plus grand des Cactacées serait un Saguaro cereus giganteus, (Carnegia gigantea), que l’on rencontre en Arizona, au sud est de la Californie, 24 m de haut, 200 ans et 6 à 10 tonnes, mesuré en avril 1978.

Cactiforme Botanique. Se dit d’une plante qui a la silhouette des Cactacées ; à tiges épaisses et charnues, sans écorce et habituellement vertes.
Exemple : certaines Euphorbiacées

Cactoïde Botanique. Dont le port rappelle celui d'un cactus globuleux.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:32 am; édité 12 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cactophile Botanique. Désigne une personne passionnée de cactus.
Appliqué par extension aux amateurs de toutes les succulentes.

Cactus Botanique Cactus était un nom de genre dans la classification binomiale codifiée par Linné.
Il n'apparaît plus dans la classification actuelle que comme suffixe de certains noms de genre, tels qu’Echinocactus, Pterocactus, Stenocactus, etc.

Cactus Horticulture. Nom usuel des plantes de la famille des Cactacées.
On les appelle également cactées. Ce sont presque toutes des plantes grasses ou plantes succulentes, c'est-à-dire des plantes xérophytes qui stockent dans leurs tissus des réserves de suc pour faire face aux longues périodes de sécheresse.

Dans le langage courant, cactus désigne souvent le figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica), plante naturalisée très commune sur les bords de la Méditerranée.

Contrairement à une idée reçue, les cactus ont besoin d'eau pour pousser et fleurir. Ils peuvent cependant s'en passer pendant de très longues périodes.
L'arrosage doit être régulier et abondant : toute la terre doit être mouillée. Pour éviter la pourriture, l'eau doit pouvoir s'écouler rapidement sans rester au pied du pot (pas de coupelle), afin de bien laisser sécher la terre entre deux arrosages. Durant le repos hivernal, les arrosages doivent être plus rares.

Les cactus peuvent bénéficier d'engrais une fois par mois, et maximum un arrosage sur trois. La proportion NPK de l'engrais à géranium (type 1:2:3 ou 1:2:4), convient pour la plupart des cactus.

La floraison, souvent spectaculaire, est brève (au maximum 8 jours). Certaines variétés fleurissent la nuit (variétés nocturnes), comme Selenicereus, appelé Reine-de-la-Nuit, et d'autres le jour (variétés diurnes). Les espèces diurnes sont les plus généreuses et les fleurs sont plus soyeuses.
La moitié des espèces seulement fleurissent lors de leurs premières années, à condition seulement de passer l'hiver dans un endroit frais et lumineux, et avec très peu d'eau (1 fois par mois). Ce traitement permet de reproduire approximativement les conditions de la saison sèche dans le désert.
Certaines espèces fleurissent facilement, mais d'autres nécessitent des soins particuliers et ne sont capables de fournir des fleurs qu'après quatre ou cinq années de croissance.

Le repos hivernal consiste à laisser les cactus au froid et au sec pendant l'hiver. Il est préférable d'arrêter les arrosages entre septembre et avril ou entre novembre et mars, en fonction du climat local.

La température à respecter doit varier entre 5 et 10 degrés Celsius si la terre est bien sèche. Il faut éviter le gel, bien que certaines espèces de cactus appartenant aux genres Opuntia, Escobaria ou Echinocereus peuvent résister jusqu'à -20 °C ! Pour d'autres espèces, comme Melocactus, il faut éviter de descendre en dessous de 10 °C.
Si vous avez planté des cactus dans votre jardin, confectionnez-leur un « manteau » de fortune avant les premières gelées (à partir de –5°C). Utilisez des grandes feuilles de papier kraft ou de plastique, ou encore de la grosse toile. Emmaillotez soigneusement la plante dedans et ficelez sans trop serrer. Voilà vos cactus parés pour affronter le froid.

La luminosité est un facteur essentiel. De nombreux cactus viennent du Mexique, un pays très ensoleillé. Si les plantes n'ont pas assez de lumière, elles vont s'étioler ; elles seront vert pâle. La lumière est un facteur prépondérant pour la formation de beaux aiguillons.

La plupart des cactus vivent dans des sols très pauvres en matières organiques. Un mélange de culture pouvant être utilisé est le terre-terreau-sable (1/3 de chaque). Le sable doit être de 2 à 5 mm et le terreau bien décomposé. Il est également possible d'utiliser la perlite ou le pouzzolane. Il peut être intéressant de stériliser le terreau avant usage (au micro onde par exemple).

Le rempotage est l'occasion d'observer les plantes pour la présence de parasites, l'apparition de rejets, la santé générale.
Les règles de rempotage à respecter sont d'enlever le maximum de vieille terre et de ne pas endommager les racines. Le pot peut être changé ou non. Il est possible d'ajouter du sable ou des cailloux au fond du pot pour faciliter le drainage. Il est possible d'ajouter en dernière couche du sable ou des gravillons pour éviter que l'humidité ne colle au collet de la plante et pour éviter de creuser la terre lors de l'arrosage. Il est également préférable d'attendre une à deux semaines avant de recommencer l'arrosage (le temps que les racines blessées cicatrisent). La fréquence des rempotages est variable : tous les ans en cas de forte croissance, tous les 2/3 ans pour les plantes âgées. Le rempotage est généralement pratiqué après le repos hivernal, au printemps.

Il existe deux méthodes de propagation des cactus et autres plantes succulentes: le bouturage et le semis. Il est aussi possible de s'aider de la greffe, mais ce n'est pas une méthode de multiplication proprement dite.

Cactus « fleuri » Horticulture. Les charmantes fleurettes aux pétales roses, orange ou rouges observées sur les cactus ne sont pas de vraies fleurs. Collées ou épinglées sur la plante, ce ne sont ni plus ni moins que des capitules séchés d'immortelles destinés à faire joli.

Diurnes ou nocturnes, les vraies fleurs de cactus sont éphémères. Vivants, mobiles, leurs pétales aux tons vifs s'ouvrent et se referment chaque jour. Rien à voir avec ces postiches.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:31 am; édité 7 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

CAD Contrat d'agriculture durable Agronomie. En France, un CAD est un outil de développement de la multifonctionnalité de l'agriculture.
Il porte en particulier sur la contribution de l'exploitation agricole à la préservation des ressources naturelles et à l'occupation et l'aménagement de l'espace rural en vue notamment de lutter contre l'érosion, de préserver la qualité des sols, la ressource en eau, la biodiversité et les paysages. Les contrats d'agriculture durable sont passés entre un exploitant agricole, l'Etat et, le cas échéant, des collectivités territoriales pour une durée de 5 années. Ils comprennent un volet socio-économique, facultatif, qui accompagne les changements de l'exploitation vers une agriculture plus durable (diversification des activités, amélioration de la qualité des produits, etc.) et un volet agro environnemental, obligatoire, qui rémunère les surcoûts et manques à gagner liés à la mise en place de pratiques plus respectueuses de l'environnement.

Cadastre Droit. Relevé (plan) des limites de propriétés réalisé à des fins fiscales.
Le cadastre représente une propriété sur un plan et l’identifie par un numéro de lot.
Ce plan montre les mesures, la superficie, la forme et la position de votre propriété par rapport aux propriétés voisines.
Le Cadastre est un registre de l’État composé de plusieurs plans et documents préparés par des arpenteurs géomètres.

Cadastre vert Horticulture. Document d'urbanisme permettant de cartographier le patrimoine végétal urbain.

Caddie Généralité. Chariot emboîtable qui est utilisé par les clients des épiceries, des supermarchés ou les voyageurs dans les gares et les aéroports.
On écrit aussi caddy et on dit aussi chariot d'épicerie ou chariot à provisions.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:35 am; édité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cadet Horticulture. Personne assistant un golfeur dont les principales tâches sont de préparer les bâtons et de les transporter sur le parcours, de récupérer les balles et de conseiller le joueur dans certaines situations.
On dit aussi caddie.

Cadhérine Biologie. Glycoprotéine (association d’une protéine et d’un sucre) assurant l’adhérence entre cellules. Il en existe une trentaine de formes connues.
Elles sont transmembranaires (donc en contact avec les milieux intra et extracellulaires) et leur activité dépend du calcium.
Les cadhérines jouent un rôle important durant le développement et sont impliquées dans les processus pathologiques.

Cadmium Cd Chimie. Métal mou blanc bleuâtre de densité 8,6 fusible à 320 °C, utilisé sous forme d'alliage ; de numéro atomique Z = 48, il est présent dans certains minerais sous forme d'impuretés.
Le cadmium est un métal lourd naturellement présent dans les sols et dans les roches.
Le cadmium est principalement utilisé pour la fabrication des batteries, mais son introduction dans le milieu marin peut résulter de l’activité minière. Ses niveaux de présence dépendent non seulement de la contamination, mais aussi de certains paramètres physico-chimiques influant sur les équilibres et les distributions.
Sa teneur dans les sols est généralement de l'ordre de 0,4 mg par kg.
Il peut être présent dans les engrais, en provenance de différentes sources comme le phosphate naturel qui est une matière première importante. Il est potentiellement toxique vis-à-vis des plantes et des animaux.

Les ions Cd2+ constituent la forme prédominante du cadmium dissous en eau douce. Dès que la salinité augmente, les chloro-complexes deviennent rapidement les espèces dominantes.
Le comportement très différent de ces deux espèces chimiques vis à vis des particules en suspension explique en grande partie les proportions de cadmium dissous ou particulaire que l’on peut rencontrer selon les zones considérées.
Dans les rivières, 95 % du cadmium serait sous forme particulaire ; cette proportion s’inverse lorsque la salinité atteint 17 à 20 pour mille. En estuaire, la représentation des concentrations en cadmium dissous en fonction de la salinité prend la forme d’une courbe en cloche très caractéristique.

La conservativité du cadmium dissous dans la gamme de salinité d’environ 20 à 33 permet d’extrapoler une concentration théorique de cadmium à salinité nulle et de calculer ainsi les exports à l’océan. Dans les sédiments océaniques, la teneur moyenne est voisine de 0.2µg.g1. Le cadmium ne présente pas de toxicité aiguë pour les organismes marins à des concentrations susceptibles d’être rencontrées dans le milieu.
Au niveau sublétal des concentrations de 0.05 à 1.2µg. Ils peuvent provoquer des effets physiologiques pour les larves de crustacés (respiration, stimulation enzymatique) et des inhibitions de croissance pour le phytoplancton.

L'acidification augmente l'infiltration de cadmium dans la mer et les lacs.
Le cadmium élimine le zinc, métal nécessaire dans l'organisme.

On le retrouve dans les piles, soudures, accumulateurs, pigments de peinture, les engrais et les pesticides.
Ses vapeurs et sels sont très toxiques ; il faut éviter son contact avec les aliments.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:38 am; édité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cadran Agronomie. Surface généralement plate, circulaire ou rectangulaire avec des nombres ou des repères identiques espacés régulièrement utilisée pour afficher des valeurs sur les instruments de mesures, les dispositifs de réglages d'appareil, les radios, et les horloges analogiques.

Cadrané Sylviculture. Qui est attaqué par la cadranure.

Cadranure Sylviculture. Maladie des arbres qui se manifeste par de
grosses gerçures rayonnantes (en cadran) partant du cœur et dont les parois sont craquelées.
La cadranure est souvent accompagnée d'un commencement de décomposition et est un stade avancé du cœur étoilé.
Mort et dessiccation des tissus centraux accompagnés de retrait et de fentes.
En général, bois inutilisable, sauf comme bois de chauffage.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:39 am; édité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cadre Entomologie. Encadrement mobile formé de lattes de bois, à l'intérieur duquel les abeilles construisent leur rayon de cire.

Cadre Généralité. Structure de données permettant de décrire les connaissances relatives à une entité, sous forme d'un ensemble d'attributs et de procédures liées à ces attributs.
On dit aussi schéma.

Cadre Gestion. Salarié qui exerce une fonction de direction dans un organisme ou une entreprise, et qui détient des pouvoirs décisionnels.
On distingue différentes catégories de cadres, notamment les cadres supérieurs, les cadres intermédiaires et les cadres moyens.

Cadre Horticulture. Tour d'un vantail de porte, de fenêtre, etc., susceptible d'être fixé sur place.
Charpente de bois servant à maintenir les planches de coffrage pour soutenir les parois d'une construction.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:40 am; édité 9 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cadre de lecture Génétique. Ensemble des codons en phase correspondant à la synthèse d'une protéine.
Le cadre de lecture définit quel ensemble de trois nucléotides est lu comme triplet, et par conséquent comme codon, dans la transcription d'ADN.
Le point de départ est déterminé généralement par le codon d’initiation, AUG. Ainsi la séquence AUGGCAAAA serait lue AUG/GCA/AAA et pas A/UGC/CAA/AA.

Cadre de lecture chevauchant Génétique. Codons d’initiation dans différents cadres de lecture donnant des polypeptides différents à partir de la même séquence d’ADN.

Cadre de lecture ouvert (ORF) Génétique. Séquence de nucléotides dans une molécule d’ADN pouvant potentiellement coder un peptide ou une protéine: elle comprend le triplet d’initiation (ATG), suivi d’une série de triplets (chacun d’eux code un acide aminé), et se termine par un codon stop (TAA, TAG ou TGA).
Ce terme est généralement appliqué aux séquences de fragments d’ADN, pour lesquelles aucune fonction n’est pas encore déterminée.
Le nombre d’ORF fournit une estimation du nombre de gènes transcrits à partir de la séquence d’ADN.
Abréviation: ORF pour open reading frame.

Cadre logique Gestion. Outil développé dans les années 70 et utilisé depuis lors par différents organismes de coopération. Il s'agit à la fois d'un exercice et d'une méthode d'analyse, aussi bien que d'une mise en forme des résultats de cet exercice, qui permettent de présenter de façon systématique et logique les objectifs d'un projet/programme, qui peuvent influencer sa réussite. Les résultats principaux de ce processus sont résumés dans une matrice qui décrit d'une façon logique les objectifs, les résultats attendus, les moyens mis en œuvre et les coûts, les hypothèses de réussite et les indicateurs.
Il faut bien considérer que cet exercice doit être continu tout au long des étapes : en effet, on ne peut prétendre pouvoir achever le cadre logique dès le départ.
C'est lors des étapes qui suivent qu'il sera complété/corrigé progressivement. Le cadre logique doit également être considéré comme un point de départ pour élaborer d'autres outils, notamment le budget détaillé, la répartition des responsabilités, le système d'indicateurs, le calendrier d'exécution et un plan de suivi.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:42 am; édité 4 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gilbert
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 15 Jan 2006
Messages: 11245
Localisation: Mirabel, P. Q. Canada

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 2:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Caduc Botanique. Se dit d'un organe, (feuille, pétale, sépale), qui se détache spontanément et tombe à chaque période de repos ou après avoir rempli leur fonction ; qui se détache annuellement ; qui ne persiste pas et se détache de soi-même de son support.
La période de repos est la saison froide en zone climatique tempérée, mais c’est la période de saison sèche en zone tropicale.

Dans le langage courant, le terme est surtout utilisé pour les feuillages à chute annuelle et, par extension, pour les végétaux qui les portent. Les arbres et arbustes caducs perdent tout leur feuillage à l'automne, parfois après s'être vivement colorés, et refont des feuilles neuves au printemps. Nombre d'essences tropicales se défont aussi de leurs feuilles, mais à n'importe quelle époque de l'année, en adaptation à une longue saison sèche. Les végétaux ne perdant qu'une partie de leurs feuilles sont dits semi-persistants.
Exemple : feuille d’érable Acer saccharum à l’automne, sépales de pavot Papaver somniferum
Par opposition à persistant.

Caduc Horticulture. Se dit d'une plante perdant totalement ses feuilles pendant la période de repos à chaque année.

Caduciflore Botanique. Se dit d'un végétal dont les fleurs tombent prématurément ou facilement.

Caducifolié Botanique. Se dit d'un végétal pérenne à feuilles caduques ; dont les feuilles se détachent spontanément après quelques mois de vie, en automne et en hiver ou à la saison sèche dans les régions tropicales.


Dernière édition par Gilbert le Ven Fév 19, 2010 11:43 am; édité 6 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Index du Forum Plante Intérieur -> Lexique des termes utilisés en horticulture Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Design © 2004 Hersandesign Contenu © 2005 : Plante-interieur.com

Vente en ligne de Plantes d'intérieur, Cactées, Bonsaï, Graines etc.




Partenaires: Clic Enter |